[Micro-Photos] The National Gallery

The National © Keith Klenowski
Non The National n'est pas originaire de Brooklyn. En effet Matt Berninger et son groupe sont originaires de Cincinnatti (Ohio). Riche de 300 000 habitants, cette ville a été fondée par des immigrés irlandais et allemands. Plus connue pour ses équipes de football américain que pour ses musiciens. Les The National regardent donc du côté du vieux continent et ont recruté Keith Klenowski, un photographe local, pour capter leur regard.

Bloodbuzz Ohio

Comment as-tu rencontré les membres de The National ?

Keith Klenowski : Tout a commencé en 2008. Bruce Dessner participait alors au festival MusicNOW à Cincinnati (Ohio). Je couvrais cet événement pour un journal local. Bruce a repéré et aimait mon travail. Il m’a demandé de couvrir le festival l’année suivante. Bruce a continué à aimer mon travail et m’a demandé de l’accompagner dans ses autres projets. En 2010, quand le groupe finissait d’enregistrer l’album High Violet, il m’a demandé de venir photographier le groupe. Depuis 2010, nous avons des liens solides.

Discographie

The National – Anyone’s Ghost

Quelles relations entretient le groupe avec son image ?

Keith Klenowski : C’est une question difficile et tu devrais poser cette question au groupe. Cependant, je pense que le groupe reconnaît le besoin d’images de qualité. Les médias en demandent toujours. Ils me font confiance et savent que je les mettrai toujours dans la meilleure lumière.

Peux-tu me raconter l’histoire de cette image ?

Keith Klenowski : J’aime ce cliché. Il est tiré d’une série. Cette photographie a été prise à l’intérieur d’un théâtre abandonné dans le Connecticut. C’était pendant les sessions de 2010 pour High Violet. Je devais documenter l’album terminé et on m’a demandé de prendre quelques photos promotionnelles. Nous avons pu avoir accès au théâtre et il faisait froid et presque complètement sombre. J’avais quelques spots avec moi. J’aurais aimé prendre plus de photographies.

The National © Keith Klenowski
The National © Keith Klenowski

Et celle de ce portrait ?

Keith Klenowski : Cette photographie de Matt est un heureux accident. Elle a été prise en 2010. Nous étions dans un restaurant italien pour faire des photographies destinées à la presse. Le groupe était détendu et s’est levé pour aller chercher des boissons. Sauf Matt. Il avait une longue semaine d’enregistrement et il commençait à se sentir malade. J’ai jeté un coup d’œil et je l’ai vu assis. Je l’ai shooté deux fois. Après il s’est levé et est allée rejoindre le groupe dans l’autre pièce.

The National © Keith Klenowski
The National © Keith Klenowski

Quelle liberté te laisse le groupe ?

Keith Klenowski : Je pense que le groupe a confiance en moi et je prends cela très au sérieux. Quand je suis avec eux, j’ai accès à tout. Je photographie les répétitions, les coulisses et les concerts. Je pense que je suis capable de décrypter les codes du groupe : je sais quand mon appareil doit être là. Je respecte ce qu’ils sont et la musique est la première priorité. Être sur la route est quelque chose de difficile et de solitaire. J’essaie de me concentrer sur la chance que j’ai d’être avec eux. J’ai souvent le sentiment d’être le fan le plus heureux des The National.

Tous les albums de The National sont disponibles via 4AD / Beggars.
Toutes les photographies de l’article sont signées Keith Klenowski .

The National - Trouble Will Find Me

Retrouvez nos articles de la rubrique [Micro-Photos] :

Retrouvez les articles concernant The National :

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Thenational-laughtrackavecphoebebridgers

Vidéo : The National – Laugh Track (avec Phoebe Bridgers)

Le dernier album de The National nous a pris par surprise et cette chanson qui lui donne son titre nous a étreint dès la première écoute. Son clip animé par Bernard Derriman (Bob’s Burgers) est un monument d’humanité simple, d’introspection universelle.
Thenational-deependpaulsinpieces

Vidéo : The National – Deep End (Paul’s In Pieces)

The National s’offre un deuxième album cette année et retrouve le sourire avec Laugh Track enregistré durant les sessions de First Two Pages of Frankenstein avec quelques invités comme Phoebe Bridgers, Rosanne Cash ou sur Weird Goodbyes, Justin Vernon.
Thenational2

National on t’aime !

Le dernier album de The National, First Two Pages of Frankenstein à peine sorti en avril, les revoilà déjà avec deux inédits, Space Invader et Alphabet City animés par Mina Tindle.
The National

Vidéo : The National (feat. Bon Iver) – Weird Goodbyes

On n’avait pas de nouvelles de The National depuis la reprise en 2020 du Never Tear Us Apart d’INXS pour l’opération caritative ‘Songs for Australia’ même si Matt Berninger bien entouré avait sorti cette même année Serpentine Prison, son formidable album solo.

Plus dans Interviews

Julienshelter-matthieudortomb4

5 questions à Julien Shelter

Avec Island, Julien Shelter nous propose un album cocon, un disque refuge pour se ressourcer avec des titres délicats évoquant l’amour, la nature ou l’enfance.
Chroniquenicolas-commentchicmediaschristophe-3

Fortunate semper magis tempus

Nicolas Comment vient de signer Chronique du temps qui passe, un superbe livre qui mêle des textes intimes et des photos d’artistes au gré des rencontres incroyables qu’il a pu faire. Il était récemment à Lyon pour une rencontre dédicace et une présentation de son travail à la galerie Poltred, l’occasion pour SK* d’évoquer avec […]

5 questions à … AbEL K1

Après avoir écrit pour d’autres et principalement pour Blondino dont il est l’indissociable compagnon de ses échappées, AbEL K1 sortira en mai son premier album. Un album porté par sa poésie toujours si personnelle et tendue, un lyrisme rock et direct, et une voix singulière. Prélude (à la folie) en est le premier aperçu, ainsi […]
Ghost in the Loop @ Plateau de Bure by Fabrice Buffart

Musique pour les cimes !

Ghost In The Loop est le projet assez fou d’Aurélien Buiron accompagné par le label de musique ambient Mare Nostrum. Son credo, créer de la musique en pleine nature dans des lieux protégés et parfois difficiles d’accès. Après la Cime de La Bonette, le Molard Noir ou le Col du Galibier, c’est plateau de Bure […]