Catégories
Interviews

[Micro-Photos] FELTomania

© David Corio

En novembre 2015, Mike Sniper, le boss du label Captured Tracks annonça personnellement la réédition prochaine de l’ensemble des disques de Felt avec un partenariat du label historique du groupe, Cherry Red.



Depuis ? Rien. Nous sommes en 2017 et nous attendons toujours des nouvelles de ce bon vieux Lawrence. Ce bougre avait bon sur tout dès le début tant au niveau de la musique que des images. En effet, les premiers clichés « presse » de Felt restent aujourd’hui les photographies du groupe les plus connues. Elles sont signées par David Corio, un photographe anglais. Pour attendre sagement les rééditions, nous nous sommes entretenus avec ce dernier.

Un type de profil au regard incisif à faire trembler James Williamson en personne, un jeune homme au visage poupon posant de face à l’arrière plan… Les premières photos de Felt furent donc celles que la postérité (et les vendeurs de T-shirts) décidèrent de retenir.

10 !

Lawrence a encore des allures de jeune minot et est à l’aube de sa gargantuesque entreprise : Felt s’apprête à publier 10 albums en 10 ans (et autant de singles) et surtout à ne pas entrer dans le top 10 anglais. Mais pour le moment rien n’est encore écrit. Quand David Corio croise Lawrence et Guy Evans, Felt n’est encore qu’un jeune groupe qui a les honneurs du N.M.E. sans doute pour la première fois grâce à Crumbling the Antiseptic Beauty.

Golden Square

Comment as-tu rencontré Felt ? Te rappelles-tu du jour du shooting ?

David Corio : Les photos ont été prises le 19 février 1982. Cela fait 35 ans et pour être honnête, je ne m’en rappelle pas très bien. Mais c’était typiquement une journée où le temps est gris sur Londres. Cela donne ma lumière préférée pour faire des photographies.

Felt – Evergreen Dazed

Pourquoi avoir choisi le Golden Square pour prendre les membres de Felt en photo ?

David Corio : Deux ans avant de devenir photographe indépendant, je travaillais chez un caviste dans ce quartier et j’ai toujours aimé ce square. Bien qu’il soit en plein centre du West End, cet endroit est toujours très calme. Il y a beaucoup d’espace et pas mal de lumière… Ce square se trouve à quelques minutes des bureaux du New Musical Express qui étaient à Carnaby Street. Je pense que les membres de Felt venaient de donner une interview là-bas. C’était compliqué de demander aux groupes d’aller faire des photos loin des bureaux du journal, surtout s’ils étaient à pieds. Je les ai photographiés au coin de la rue puis dans une ruelle pour avoir des clichés différents.

Felt © David Corio
Planche Contact du shooting © David Corio

David Corio : Oui, ce fut assez facile. Je me rappelle qu’ils étaient très calmes et que durant le shooting je leur ai juste donné quelques instructions quant à leur positionnement respectif et pour qu’ils tournent la tête. Je ne savais rien d’eux ni de leur musique mais Lawrence était évidemment le leader et il parlait beaucoup. Les journalistes avaient des disques promo mais les photographes non. Je ne savais donc pas à quoi ressemblait leur musique.

Quel appareil photo as-tu utilisé ? Et quel type de pellicule ?

David Corio : A cette époque, j’utilisais beaucoup d’appareils. Il s’agit d’un Pentax MX ou d’un Nikon FM2. Aujourd’hui, quand je regarde les photos, je pense que j’ai utilisé soit des objectifs à focale fixe comme le 24mm, le 35 mm, le 50 mm et peut être même un 85 mm. La pellicule est une Ilford HP5 et j’ai dû la pousser jusqu’à 800 ASA ou 1600 ASA car j’aimais les négatifs avec beaucoup de contraste et du grain. La durée du shooting a été probablement de 15 minutes. Je shootais toujours très rapidement.

Felt © David Corio
Felt © David Corio

Lawrence & Gary

Nous pouvons voir Gary Ainge et Lawrence. Où sont les autres membres de Felt ?

David Corio : Je pense qu’ils venaient juste de faire une interview pour le New Musical Express. Je ne savais pas qu’il y avait d’autres membres dans le groupe !

Pourquoi les as-tu pris en photo ?

David Corio : A cette époque, le N.M.E. était mon principal employeur. Il me refilait trois ou quatre groupes à photographier pour eux. Je devais faire les portraits et les concerts. Généralement ils voulaient les clichés pour le lendemain et comme ils payaient peu je n’utilisais qu’une pellicule monochrome par groupe. Je rentrais chez moi, je développais et tirais les photos avant de leur donner quatre clichés le lendemain. Il fallait des clichés verticaux et horizontaux et pris dans différents endroits pour varier.

Une de tes photographies est une des photos les plus célèbres du groupe. Comment as-tu ressenti leurs relations avec leur propre image ?

David Corio : Si tu regardes la planche contact tu peux constater que le regard de Gary Ainge est toujours en communion avec l’appareil. Lawrence semble plus à l’aise avec son image et regarde évidemment de manière plus directe l’appareil. C’est souvent le cas avec le leader (donc le chanteur) d’un groupe par rapport aux autres musiciens qui sont souvent. Habituellement, c’est le chanteur qui répond aux questions lors des interviews. Je voulais essayer de fusionner les deux dans certaines des photos en jouant sur la mise au point et la profondeur de champ. J’ai aimé l’effet que les branches des arbres donnaient en guise de bokeh.

Felt

Quelle est ta chanson préférée de Felt ?

David Corio : Je ne peux pas te répondre car je ne ne connais pas leur musique. Je vais donc laisser tes lecteurs m’éclairer et me dire quel est leur meilleur disque.

Toutes les photographies de cet article sont signées David Corio.
Retrouvez toutes les photographies de David Corio sur son site :
www.davidcorio.com
Crumbling the Antiseptic Beauty de Felt est disponible via Cherry Red.

Felt-Crurmbling-The-Antiseptic-Beauty

Tracklist : Felt - Crumbling the Antiseptic Beauty
  1. Evergreen Dazed
  2. Fortune
  3. Birdmen
  4. Cathedral
  5. I Worship the Sun
  6. Templeroy

English text

How did you meet Felt ? Do you remember the day of the shooting ?

The photo was taken on 19 February 1982 – almost 35 years ago now and to be honest I don’t remember much about the shoot. It was a typical dull grey London day which is my favourite light for shooting.

Why did you choose Golden Square to do this shooting ?

Before going freelance two years before this shoot I had worked in a wine shop around the corner and always liked this square as although it is right in the middle of the West End of London it is always very quiet. It has a lot of open space so a lot of light. It is also a few minutes from where the offices of NME (New Musical Express) were on Carnaby Street and I think Felt had just done an interview there. It would often be difficult to get a band to go very far especially if we were walking. I took them round the corner afterwards to an alleyway and shot a few more photos of them there for more variety.

How was easy to shoot this band ?

They were very easy. I do remember them being very quiet and often during a shoot I would just a give a few instructions of where I wanted someone to stand or where to turn there head occasionally. I didn’t know anything about them or their music but Lawrence was obviously the leader and did most of the talking. The journalists would get all the free review records but the photographers never got any so often I didn’t know what a band sounded like at all.

Which camera did you use ? Which film ?

I was changing cameras around then so it was either a Pentax MX or Nikon FM2. Looking back at the photos now I think I was using a 24mm, 35mm, 50mm and maybe a 85mm lens. The film was HP5 and I would usually uprate it to 800 ASA or 1600 ASA as I liked my negatives to have more contrast and grain. The shoot probably lasted about 15 minutes at the most. I would always shoot pretty quickly.

We could see Gary Ainge and Lawrence. Where are the other members of Felt ?

I think it was probably just the two of them that did the interview at NME. I didn’t know that there were any more people in the band!

Why did you shoot this band ?

NME were my main employers at the time. They would commission me to shoot a three or four bands a week for them – both portraits and in concert. They usually wanted the photos by the next day and paid very little and never paid any expenses so I would usually shoot one roll of black and white film, go home and develop and print the photos and give them about four prints the next day – making sure they got horizontal and vertical prints and maybe a couple of different locations for variety.

It’s maybe the most popular pic’ of the band. What are the relationships of the band with their own image ?

If you look at the contact sheet Gary Ainge hardly makes any eye contact with the camera in any of the photos. Lawrence seems much more comfortable and image conscious looking directly into the lens. This is often the case with the lead singer of the band compared to the other musicians who often tend to be more shy when they are not on stage. Usually it is the lead singer who answers most of the questions in interviews as well. I wanted to try and merge the two of them in some of the photos playing around with focus and depth of field. I liked the effect the branches of the trees give when they are out of focus in the background.

What’s your favourite song of Felt (if you like Felt…) ?

I can’t say I’m familiar with their music at all so maybe you or your readers can enlighten me on what you think is their best work.

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article
1 réponse sur « [Micro-Photos] FELTomania »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

[Micro Photos] L’art d’Hartnett

En 1985, Ignite the Seven Cannons sonne l’heure de la révolution chez Felt. Un des singles du groupe rentre enfin dans les charts (Primitive Painters) et surtout Felt compte désormais dans ses rangs le jeune Martin Duffy qui va réaliser des miracles sur les prochains disques. Lawrence s’apprête aussi à quitter Cherry Red pour Creation…
Lawrence

[1988 – 2018] Review de The Pictorial Jackson Review

Souvent dénigré, éclipsé par Forever Breathes The Lonely Word sorti à peine deux ans plus tôt et par Me and a Monkey on the Moon, The Pictorial Jackson Review est le disque de Felt qu’on se surprend à oublier. Or il serait totalement idiot de passer à côté d’un disque où Felt dit définitivement adieu…
Go-Kart Mozart

(Hey Ho Let’s) Go-Kart Mozart !

Le Paris Popfest a réalisé le plus beau coup de l’année en faisant venir jouer Go-Kart Mozart au Hasard Ludique. Alors que les rayons des disquaires indépendants anglais étaient inondés par la dernière vague des rééditions de Felt, Lawrence traversait la Manche pour venir faire danser Paris.
Go kart Mozart

Go Go Kart Mozart Go

C’est jour de fête à Birmingham ! En plus de rééditer une partie du catalogue de Felt, Lawrence revient avec un nouveau disque de Go Kart Mozart.
Felt (photo © Sandy Fleming)

[1987-2017] La déclaration de Felt

L’année de 1986 fut une année faste pour Felt. Le groupe publia Forever Breathes The Lonely Word (considéré à la quasi-unanimité comme son meilleur album) et Let The Snakes Crinkle Their Heads To Death (considéré à la quasi-unanimité comme son meilleur suicide commercial).
Denim - Back In Denim

Denim sous toutes les coutures

Il paraît que le privilège des rois est d’être en retard. Ce qui est sûr c’est que le privilège des génies est celui d’être en avance. A la tête de Felt le temps de 10 albums, Lawrence a toujours mené le combat en première ligne avec Felt. L’affaire aurait pu s’arrêter là. Mais non. Totalement…

Plus dans Interviews

ojos

[MaMA 2020] 5 questions à … Ojos

SK* a demandé à une centaine (et beaucoup plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Ojos passé l’Huracán qui crée toujours le mystère entre français et espagnol. Les lyonnais nous font aussi les yeux doux avec…
Bafang © Franck Blanquin

5 questions à … BAFANG

SK* a demandé à une centaine (et beaucoup plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de BAFANG qui sort ce vendredi 27 novembre Elektrik Makossa, le disque idéal pour ambiancer votre confinement dé-confiné ou votre dé-confinement…
lee-ann-curren

[MaMA 2020] 5 questions à … Lee-Ann Curren

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Lee-Ann Curren, surfeuse et rockeuse qui aurait du être la déferlante du MaMA 2020. Alors côté concert c’est le calme plat,…
Photos de concert : Damon Albarn @ Nuits de Fourvière, Lyon | 5 juillet 2014

Damon Albarn par Nicolas Sauvage

Après avoir classé et brillamment raconté la carrière de Paul Weller, Nicolas Sauvage domestique la carrière inclassable de Damon Albarn. Le chanteur de Blur n’a eu de cesse, depuis 1995, de perdre les journalistes musicaux et surtout de trouver de nouveaux publics. Avec Mali Music, Gorillaz, The Good The Bad & The Queen, Albarn a…
nico_eric_faceprofil 2 @linda_tuloup

Le (re) nouveau Nicolas Comment !

Après Rose planète en 2015, Nicolas Comment sort un nouvel album en janvier 2021, intitulé… Nouveau. Mais attention, ce disque tourne autour de la figure mystérieuse de Germain Nouveau, compagnon de Rimbaud et inspirateur des surréalistes. Son premier titre, Dévotion est en écoute exclusive ci-dessous, il clôt l’album et pourtant nous permet d’entrer dans le…
20480152lpw-20480186-article-jpg_7186380_980x426

5 questions à … Arielle Dombasle et Nicolas Ker

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Arielle Dombasle et Nicolas Ker, les Bonnie & Clyde baroques et inclassables qui dépoussièrent la scène française. Après un premier album commun…
Temps Calme

5 questions à … Temps Calme

SK* a demandé à une centaine (et beaucoup plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Temps Calme nouveau sur le Circuit avec leur premier album ce 6 novembre accompagné d’un nouveau clip avec Mirrorball. La…