We are all Jagwar Ma-niacs

Jagwar Ma, Paris, 19/11/2016
Pour la sortie de leur album Every Now and Then, SK* a eu l'occasion de rencontrer les trois australiens plein d'entrain de Jagwar Ma.

Every Now and Then est sorti il y a quelques mois, pouvez-vous m’en dire plus sur le processus de création de cet album ?

C’est toujours complexe de faire un disque, surtout que celui-ci, on l’a produit nous-mêmes. Pour simplifier le processus dans nos têtes, on a voulu différencier les phases créatives des phases techniques en changeant notamment d’environnement. On a commencé en Australie, c’est là où on a eu les premières idées des chansons, où on a démarré les premiers enregistrements. On a d’ailleurs fait à ce moment là une tournée avec Tame Impala, qui nous a beaucoup inspirés. Ensuite on a fait le gros du travail technique en France, puis toutes les finitions à Londres. Beaucoup de lieux et d’inspirations différentes en tout cas.

Discographie

Et en live, vous commencez seulement à le jouer ?

Non car même pendant le tour avec Tame Impala, on a commencé à jouer les compos qui étaient prêtes, donc finalement, ça fait un petit moment qu’on l’expérimente en live cet album ! Et puis là, depuis la sortie, on n’arrête pas, notre set est globalement moitié-moitié entre nos deux albums.

Jagwar Ma, Paris, 19/11/2016
Jagwar Ma, Paris,

Qu’est-ce qui a été pour vous profondément différent entre cet album et le précédent ?

Eh bien, nous avons vite été conscients du fait que nous avions eu pas mal de chance sur le premier album, et qu’il allait falloir prendre de nouvelles décisions sur le second, sans trop s’appuyer ou surfer sur cette vibe, mais en en créant une nouvelle. Je dirais que la façon de faire nos choix a été différente, dans le sens où nous voulions prendre une vraie direction, tout en suivant les traces de ce qu’on avait su faire. Le challenge du deuxième album en soi. Ici, on a finalement quelque chose de beaucoup moins sixties, des guitares plus lourdes, des voix plus présentes, et cela nous va.

Un mot pour décrire cet album ?

Splendide. Ahah.

Jagwar Ma – Ordinary

Top 5

1) Le meilleur endroit pour jouer ?

Paris. C’est toujours dingue. D’ailleurs nos deux albums ont un lien fort avec la France puisqu’ils ont été en partie enregistrés ici. Et puis c’est un feeling, on aime que les gens parlent en français autour de nous, on aime aller au marché et se balader à vélo dans Paris. Il y a ce truc incroyable ici qu’il n y a nulle part ailleurs malgré les endroits fous où nous avons eu l’occasion de jouer.

2) Le meilleur endroit pour aller voir un concert ?

Pour les DJs, Berlin, pour un groupe, une cave à East London. Ou sinon sur une plage, tout est toujours cool sur la plage.

3) La meilleure sortie de ces derniers mois ?

Un groupe de chez nous, The Avalanches, ou sinon Four Tet.

4) Une collaboration artistique qui vous ferait rêver ?

Hum, on a toujours été des grands fans de ce que fait Chris Cunningham, pourquoi pas pour un clip par exemple.

5) Un artiste que tout le monde a écouté sauf vous ?

Toute la vague techno-dance mainstream comme Calvin Harris

Jagwar Ma - Every Now and Then

Batteuse et passionnée de musique depuis toujours, constamment à la recherche de nouvelles pépites. Un penchant particulier pour les sonorités rocks /indies /psychés et autre dreampop électronique et bizarroïde.

Cela pourrait vous intéresser

Jagwar Ma @ festival des Inrocks, 19-11-2016

Inrocks festival Jour 2 : Jagwar Ma-gic

En ce samedi soir pigallien, c’est entre La Boule Noire et La Cigale que la fête battait son plein pour un deuxième jour de marathon live avec le Festival des Inrocks.
Cabourg Mon Amour

Cabourg Mon Amour, je t’aime

La cité cabourgeaise et le festival Cabourg Mon Amour ont amené le rock jusqu’à la mer. Rouen a ses Dogs, Caen ses punks et Cabourg son festival… Avant d’accueillir le croque-mort pop Fishbach, le bel O et le très raffiné C Duncan, l’édition de Cabourg Mon Amour a transformé la côte normande en Madchester géant […]
Cabourg Mon Amour 2016

Cabourg Mon Amour mérite le détour !

Une affiche réalisée par Jean Jullien, la présence du trop rare C Duncan et la Normandie. Le festival Cabourg Mon Amour vient de réaliser le tiercé gagnant de l’été 2016. Voici une rapide sélection des gens à ne pas louper à la fin du mois de juillet dans cette belle ville de Cabourg.
Cabaret Vert 2014

Cabaret Vert 2014 : J-7

10 édition pour le festival Ardennais qui se tiendra du 21 au 24 août au Square Bayard de Charleville-Mézières.

Plus dans Interviews

Skopitone Sisko

5 questions à … Skopitone Sisko

Skopitone Sisko s’offre avec Remember Tomorrow une quête intemporelle, pas à pas dans des paysages désertiques espagnols majestueux.
Lady J.

5 questions à … Lady J.

Vous connaissiez Lady Oscar ou Lady D. Découvrez Lady J.. Après Calm Belt, vient la tempête de douceur de Soul Whispers. L’occasion de mieux cerner l’Audrey Hepburn de la soul lyonnaise avant son concert pour la fête de la musique sur la scène du tremplin Wiki organisé par la Maison pour Tous salle des Rancy […]
Marilyne Léonard

5 questions à … Marilyne Léonard

Marilyne Léonard n’est plus seule dans la foule. Elle vient de sortir une mixtape chez Audiogram, Vie d’ange rassemblant ses premiers titres avant un album en préparation. En attendant, pour la sortie de son nouveau clip, Quand tu parles ci-dessous, elle répond à quelques questions et commente une playlist bien de son époque.
Bryon Parker

5 questions à … Bryon Parker

On vous a déjà dit tout le bien de 3 Consecutive Championships, le nouvel EP de Bryon Parker. On découvre davantage son univers musical avec une playlist composée de morceaux d’artistes avec lesquels il a joué au cours de ces quinze dernières années.