Photos : Leïla Huissoud & Mathieu Boogaerts @ Epicerie Moderne, 22/03/2017 | Feyzin

Encore une très belle soirée au festival Les Chants de Mars 2017 avec la sortie de l'ombre de Leïla Huissoud et Mathieu Boogaerts, un promeneur facétieux.

Leïla Huissoud

Leïla Huissoud venait présenter son premier album, L’ombre tout juste sorti sur la belle scène de l’Épicerie Moderne avec son complice Kevin Fauchet (Tombird). Elle a beau dire qu’elle se regarde le nombril dans ses textes, elle tend souvent un miroir où l’on se reconnait, quel que soit l’âge. Cela peut être virulent (Dix pour cent, La niaise) ou tendre (On s’connait depuis longtemps), des morceaux d’une vie pleine d’avenir.

2017_03_22_leïla_huissoud
2017_03_22_leïla_huissoud
2017_03_22_leïla_huissoud
2017_03_22_leïla_huissoud
2017_03_22_leïla_huissoud
2017_03_22_leïla_huissoud
2017_03_22_leïla_huissoud
2017_03_22_leïla_huissoud
2017_03_22_leïla_huissoud
2017_03_22_leïla_huissoud
2017_03_22_leïla_huissoud
2017_03_22_leïla_huissoud
2017_03_22_leïla_huissoud
2017_03_22_leïla_huissoud

Leïla Huissoud - L'ombre

Mathieu Boogaerts

Mathieu Boogaerts nous a promené dans son plantureux répertoire. Une première partie consacrée à son dernier album, Promeneur, une seconde à ses « tubes ». Tout parait simple avec Mathieu, les textes flottent sur ses petites ritournelles en clair obscur.
Promeneur a été écrit dans une petite maison dans la montagne avec des échappées en Ouzbékistan, au Kazakhstan, au Kirghiztan et pourtant on se voit dedans. Dommage, Ondulé, Avant que je m’ennuie, On dirait qu’ça pleut, Sylvia, autant de titres intemporels voir universels d(‘un artiste que l’on voudrait moins confidentiel. On le croit nonchalant, il a l’œil qui frise et s’amuse avec Vincent Mougel à la guitare, aux claviers, au chant et aux gélatines. Au final, une belle soirée pour accueillir le printemps.

2017_03_22_mathieu_boogaerts
2017_03_22_mathieu_boogaerts
2017_03_22_mathieu_boogaerts
2017_03_22_mathieu_boogaerts
2017_03_22_mathieu_boogaerts
2017_03_22_mathieu_boogaerts
2017_03_22_mathieu_boogaerts
2017_03_22_mathieu_boogaerts
2017_03_22_mathieu_boogaerts
2017_03_22_mathieu_boogaerts
2017_03_22_mathieu_boogaerts

Mathieu Boogaerts - Le promeneur

Date : 22 mars 2017
Photographe

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Chantsdemars2023

Les chants de Mars attaquent !

Le festival de la chanson actuelle des Chants de Mars dévoile les premiers noms de sa 17ème édition qui aura lieu du 15 au 25 mars 2023.
Martin Luminet et les enfants de l’ALAE

Fabrice Buffart s’expose aux Chants de Mars

Dans le cadre de la 14ème édition du festival Les Chants De Mars à Lyon, Fabrice Buffart proposait à l’espace d’art de la MJC du vieux Lyon, une exposition dévoilant son regard sur ce festival printanier qui irrigue d’habitude les salles lyonnaises d’artistes qui chantent en français. Il aurait été dommage vu les circonstances de […]

Plus dans Photos de concert

Louise Combier @ Bourse du Travail | 24.11.2022 © Fabrice Buffart

Photos : Louise Combier @ Bourse du Travail | 24.11.2022

Louise Combier fêtait son anniversaire ce soir là à la Bourse du Travail à Lyon en ouverture de Marc Lavoine mais pour le public, c’était elle le cadeau, une fleur en hiver dont les pétales ont été saisis par Fabrice Buffart.
Black Lilys @ Club Transbo, Lyon | 24.11.2022 © Stéphane THABOURET

Photos : Black Lilys @ Club Transbo, Lyon | 24.11.2022

Les Black Lilys ont rugi de plaisir de retour sur leurs terres lyonnaises après des concerts à Londres ou à Budapest. Ils viennent de sortir leur deuxième album, New Era sur le label La Ruche et Stéphane Thabouret était présent pour saisir les soubresauts de Störm ou la caresse de Gymnopédie.