Akron/Family a scalpé le public de l'Epicerie Moderne jeudi soir à Feyzin.

Akron/Family

On ignore s’ils avaient fumé le calumet de la paix avant d’entrer en scène, mais les New Yorkais d’Akron/Family sans doute plus proche du Manhattan aux racines Algonquines, ont livré un incroyable set de deux heures avec une poignée de titres enchainés comme une longue psalmodie du vieux chaman  de la tribu lors d’un rite initiatique.
Débutant tout en douceur dans la pénombre, les lumières dévoilant progressivement l’immense tipi bariolé et coloré, métaphore kaléidoscope de la musique de ce groupe hors normes, surmonté d’un drapeau américain dont les étoiles ont fondu se métamorphosant en une spirale javellisée évoquant le psychédélisme des années 60.

Akron/Family – Everyone is Guilty (SXSW Music 2009)

Tout le monde chante dans ce trio sous peyotl, Dana Janssen à la batterie et aux airs de surfer californien échappé de Dogtown, Seth Olinsky à la guitare, sosie de Bjorn Borg version Wimbledon 1980 et Miles Seaton, derviche tourneur de la basse s’envolent parfois dans les aigus et distillent des harmonies qui font passer les Fleet Foxes ou Bon Iver pour d’aimables  enfants de choeur. Le tout est saupoudré d’improvisations plus ou moins bruitistes à la Zappa, d’envolées psychédéliques que ne renierait pas le Pink Floyd de The Piper at the Gates of Dawn. Akron/Family propose une musique ensorcelante, envoutante, grisante  qui donne furieusement envie de danser, de remuer comme les guerriers indiens avant le combat jusqu’à la transe extatique et tellurique, le micro parfois enfoncé jusqu’à la glotte. Les deux rappels nous laissent sonnés avec une impression étrange d’avoir voyagé et franchis les portes de la perception chères à Huxley.

Akron/Family – Ed is a Portal (SXSW Music 2009

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Plus dans Concerts (live reports)

Bandabardò & Cisco a Ripatransone

Festa a Ripa !

Bardot chantait nue au soleil, Bandabardò invite Cisco sur son dernier album, Non fa paura à rester nu et manifester. Date : vendredi 12 août
Florent Marchet

Le monde de Florent Marchet

Florent Marchet pour soi, quasi. C’était aux Abattoirs de Bourgoin-Jallieu dans un nouveau format intime où l’on a pu voyager en solitaire, de Courchevel à Levallois, de Paris à Nice en passant par Montréal.
Star Feminine Band à l'Opéra Underground

Star Feminine Band au firmament

Dans le cadre de leur carte blanche à l’Opéra Underground à Lyon, La Féline et Bertrand Belin invitaient le Star Feminine Band pour leur deuxième concert en France avant leur passage à Bobigny (Canal 93) le 30 novembre et au Transmusicales de Rennes les 3 et 4 décembre prochains.
Waed Bouhassoun et Moslem Rahal @ Opéra National de Lyon, 14-11-2021

Quelle nuit à l’Opéra (de Lyon) !

De la couleur avant toute chose. C’est amusant pour une carte blanche. Bertrand Belin et La Féline ont invité The Colorist Orchestra avec Howe Gelb puis la joueuse de oud syrienne Waed Bouhassoun, en duo avec le virtuose du ney Moslem Rahal.