Catégories
Concerts (live reports)

Portugal. The Man : Homme(s) de la situation

Il faut le dire, les américains de Portugal. The Man sont en place depuis bien longtemps, mais leur dernier album, Woodstock, et notamment le single Feel it still, font l’objet d’un engouement qu’ils n’avaient jusqu’alors pas connu en France, et cela s’est parfaitement senti en ce jeudi soir de fin du mois de septembre au Bataclan.

You can feel it (still)

Ils ont ouvert les hostilités comme il se doit sur Number One laissant peu à peu monter la température de la salle, entre torpeur et puissance. En jouant ensuite le très bon Noise Pollution, ils ont définitivement annoncé la couleur, et le public, déjà conquis n’avait plus qu’à suivre le mouvement.

Discographie

Puis, tout est allé vite. Visuels psychés, lumières bleutées, bob vissé sur la tête, ils ont enchainé les titres forts, entre leur nouvel album et leurs anciens classiques comme Head is a flame, Go it all, Waves. Mention spéciale pour So Young, une pépite de leur dernier album dont le tempo plus posé ralentit le rythme tout en donnant irrésistiblement envie de se balancer au son de la basse légèrement chaloupée.

Ambiance chaleureuse et agréable, les musiciens ont de l’humour et le font savoir en affichant en plein concert, et en français les messages suivants : « Nous sommes Portugal. The Man ! Juste pour être sur que vous soyez au bon concert », puis « N’hésitez pas à acheter/voler notre album ». S’ensuivent All Your Lights,So American et Modern Jesus toujours aussi efficaces, Rich Friends et sa batterie fédératrice et puissante, avant de finir en beauté avec les deux chansons les plus attendues dans ce Bataclan survolté : leur « tube », Feel it Still et la très belle Don’t Look Back in Anger.

Portugal. The Man – Feel it Still

Ils font durer le plaisir en faisant deux titres en rappel avant de mettre un point final à leur jolie performance. Très bon concert, à l’image d’un très bon groupe qui n’en est visiblement pas à son coup d’essai. Seul reproche à leur faire : si leur musique a la force de fédérer tout un stade, ils pourraient diffuser encore d’avantage cette puissance dans leur communication avec le public. Ah oui, et ils n’ont pas joué The Sun ! à apprécier ci-dessous en guise de conclusion :

Portugal. The Man – The Sun

Portugal. The Man - Woodstock

Portugal. The Man en concert.
DateLieuTickets
23/10/2021
Central Park
Atlanta (United States)
Tickets
25/02/2022
Petersen Events Center
Pittsburgh (United States)
Tickets
26/02/2022
The Anthem
Washington (United States)
Tickets
01/03/2022
Nashville Municipal Auditorium
Nashville (United States)
Tickets
02/03/2022
State Farm Arena
Atlanta Station Number 4 Fire Station (United States)
Tickets
04/03/2022
Yuengling Center
Tampa (United States)
Tickets
05/03/2022
The Guitar Hotel (in Seminole Hard Rock Hollywood)
Hollywood (United States)
Tickets
06/03/2022
Orlando Fairgrounds
Orlando (United States)
Tickets

Dates de concerts fournies par Bandsintown

Date : 28 septembre 2017

Batteuse et passionnée de musique depuis toujours, constamment à la recherche de nouvelles pépites. Un penchant particulier pour les sonorités rocks /indies /psychés et autre dreampop électronique et bizarroïde.
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

Les Eurockéennes, Belfort | 05.07.2018

Pour ses 30 ans, Les Eurockéennes de Belfort ont battu leur record d’affluence avec plus de 135 000 spectateurs sur quatre jours. Matthieu Pigasse et Fleur Pellerin sont aux anges.
Portugal. The Man @ le Nouveau Casino, Paris | 17 septembre 2013

Portugal. The Man @ le Nouveau Casino | 17.09.2013

Il faut le dire, les américains de Portugal. The Man sont en place depuis bien longtemps, mais leur dernier album, Woodstock, et notamment le single Feel it still, font l’objet d’un engouement qu’ils n’avaient jusqu’alors pas connu en France, et cela s’est parfaitement senti en ce jeudi soir de fin du mois de septembre au Bataclan. You can feel it…

Plus dans Concerts (live reports)

The Pale Fountains

[35] Les Pale Fountains ou l’Eldorado Pop

Après avoir joué en février 1985 à Londres et avant de s’envoler pour le Japon, les Pale Fountains étaient de retour à Paris en cette veille de printemps 1985. L’Eldorado de 1985 fut la séance de rattrapage pour ceux qui avaient séché la piscine Deligny.
Shack - La Locomotive, 1990

[1990 – 2020] Sur les rails avec Shack

8, 9 et 10 novembre 1990. Paris. Les La’s, les Boo Radleys, Dr Phibes et les House Of Wax Equations débarquent à Paris le temps d’un week-end pour initier les Français aux plaisirs plus ou moins méconnus (mais surtout exquis) de Liverpool. Les frères Head, ex Pale Fountains sont évidemment de la partie. On connaissait […]

Liam Gallagher à son Zénith

Liam Gallagher a donné hier soir au Zénith de Paris le dernier concert d’une tournée européenne qui a affiché complet tous les soirs. Et il a fait plus que le travail.
Kevin Morby @ Lune des Pirates, 11-02-2020

Motivant Morby

L’ex-Woods est venu jouer son répertoire à La Lune des Pirates, salle qui avait accueilli et vu triompher les flamboyants Woods en 2017. Jeu, set et match pour…
Vincent Delerm @ Théâtre des Pénitents, Montbrison, 04-02-2020

Vincent Delerm : La vie passe et il en fait partie

Hier soir Vincent Delerm chantait à Montbrison devant le public du festival Poly’Sons. Après le spectacle, je lui ai parlé des photos que j’avais faites, de cet article que j’allais écrire sur son spectacle. Quelle idée insensée ais-je eue là… Comment écrire sur la musique, comment mettre des mots sur des sons, sur d’autres mots ? […]
Damien Saez @ Halle Tony Garnier, Lyon, 09-12-2019

Damien Saez, « Que l’éphémère devienne éternité »

Damien Saez venait hier au soir présenter à Lyon, Ni Dieu ni Maître, l’album qui clôture Le Manifeste, fresque sociale de quatre années de 2016 à 2019 présentée dans une « oeuvre numérique » sur son site internet « Culture contre culture ». 39 chansons, politiques et poétiques dans lesquelles se lit la France des attentats aux gilets jaunes, […]