Catégories
Concerts (live reports) Photos de concert

[TIME*] Awards avec Mélanie Pain, Skip The Use, Jil Is Lucky, Simone elle est bonne, Paco Volume

Photos concert : Mélanie Pain @ Alhambra, Paris| 16 novembre 2009
Dans le cadre du premier salon international indépendant de la musique, le pendant indé du MIDEM, TIME* a organisé sa cérémonie de remise de prix des artistes, labels, managers ou réalisateurs qui ont marqué cette année 2009. Dans le rôle de la Gentille Présentatrice : la ravissante Linda Lorin, animatrice sur OUÏ FM. La soirée a été rythmée par les clips nominés et des lives. Sans trop de suspense, c’est Charlie Winston qui a raflé la mise.

Mélanie Pain

Pour ouvrir les festivités, Mélanie Pain, nominée dans la catégorie Meilleur Premier Album, nous a joué deux chansons extraite de son album My Name : “Ignore moi” et “Bruises”. Ce n’était peut-être pas le meilleur style pour chauffer la salle. Puis Linda Lorin a appelé Thierry Pras de Infoconcert pour décerner le titre de Meilleure Révélation Live. Le prix a été voté par les internautes et un jury et les gagnants sont Birdy Nam Nam.

Après avoir visionné le clip “Slits” de Sporto Kantes, nominé dans la catégorie Clip de l’Année, Maud et Romain de Musicinfo ont rejoint Linda sur scène pour décerner le prix du Manager de l’Année. C’est Jeff Génie qui l’a remporté, pour son travail avec Renan Luce , Emily Loizeau et Cœur de Pirate.

2009_11_16_melanie
2009_11_16_melanie
2009_11_16_melanie
2009_11_16_melanie
2009_11_16_melanie

Skip The Use

Skip the Use, nominé dans la catégorie Meilleur Premier Album, est alors arrivé pour réveiller la soirée. Malgré tout, il était peut-être encore tôt, le public n’étant pas préparé pour un Matt fou furieux comme à son habitude. Après “Give me Your Life”, Skip s’est lâché sur “Bastard Song”, qu’ils ont dédicacée à Shaka Ponk. Matt est même descendu devant les premiers rangs pour sauter partout. Mais la disposition assise de la salle n’était vraiment pas optimale pour du post-punk.

Le clip suivant était celui de Shaka PonkHow we kill stars”, qui rappelle fortement celui de “Give it Away” des Red Hot Chili Peppers. Puis le prix du Label de l’Année a été remis à Atmosphériques pour son travail avec Charlie Winston et Wax Tailor. Pour assurer l’internationalité de la cérémonie, les britanniques de Metronomy ont été nominés dans la catégorie Clip de l’Année ; nous avons donc eu droit au savoureux “A thing for me”, alliant la créativité et l’humour de nos voisins outre-manche.

2009_11_16_skip
2009_11_16_skip
2009_11_16_skip
2009_11_16_skip
2009_11_16_skip
2009_11_16_skip
2009_11_16_skip

Jil Is Lucky

Le rideau s’est réouvert et le quintet de Jil Is Lucky est apparu, paraissant tous raisonnablement imbibés. Nominés dans la catégorie Meilleur Premier Album, le bonnet péruvien sur la tête et les lunettes en forme de cœur calées, ils ont joué “The Wanderer” et “I May be Late”. Le live qu’ils ont improvisé n’avait pas l’air en rapport avec la chanson, mais la partie a cappella a eu le mérite de plaire et l’humour dont ils font preuve ne gâche rien.

Le prix de l’Artiste OUÏ FM de l’Année a été remis en présence de Fanny, directrice des programmes de la radio, à Charlie Winston. On sent que c’est les premiers Awards de ce salon, car l’organisation n’est pas au point : passé le suspense des enveloppes contenant les gagnants qui disparaissent, on voit des mains passer sous le rideau pour attraper des fils qui dépassent. Le prochain clip, “Heaven” de Unkle, a été réalisé par Spike Jonze en personne, et montre un collectif de skateurs.

2009_11_16_jil
2009_11_16_jil
2009_11_16_jil
2009_11_16_jil
2009_11_16_jil
2009_11_16_jil
2009_11_16_jil
2009_11_16_jil
2009_11_16_jil
2009_11_16_jil
2009_11_16_jil
2009_11_16_jil
2009_11_16_jil
2009_11_16_jil
2009_11_16_jil

Simone elle est bonne

Bob, animateur sur OUÏ FM vient aider Linda à remettre le prix du Meilleur Premier Album à Pony Pony Run Run, avant d’enchaîner sur le live de Simone elle est Bonne, nominée dans la catgorie Buzz de l’Année. La première chanson est sur « le meilleur ami de l’homme : la chatte » : “Garden Party”. Le guitariste au look de nerd tout droit sorti de the Big Bang Theory reste stoïque pendant que le danseur en caleçon hypra moulant vert fluo nous arrose avec un pistolet à eau. Puis Simone remercie Georgette-elle-en-jette-sa-DJette, retire sa perruque brune pour révéler une coupe très courte et lance « Toutes les filles sont connes et je le pense ».

Linda invite ensuite Anina de Spotify pour décerner le prix du Buzz de l’Année à Charlie Winston une fois de plus. Elles nous présentent ensuite le clip “Blonde Fire” de The Hickey Underworld. Linda résume le clip en ces termes : « tout le monde a vomi avant d’avoir pu profiter de l’Open Bar ». Le clip de l’année, choisi parmi des réalisations qui tournent essentiellement sur le web, a été remis à Shaka Ponk par un représentant de DailyMotion. On note que c’est le groupe lui-même qui réalise ses clips, néanmoins ils soulignent que leur clip est loin d’être le meilleur. Ils citent Skip the Use, Naïve New Beaters et Beat Assaillant comme la nouvelle scène Française en train d’émerger, ravis d’être revenus de Berlin pour en faire partie.

2009_11_16_simone
2009_11_16_simone
2009_11_16_simone
2009_11_16_simone
2009_11_16_simone
2009_11_16_simone
2009_11_16_simone
2009_11_16_simone

PacoVolume

Pour le dernier set, c’est PacoVolume, nominé parmi les Découvertes de l’Année, qui est venu sur scène avec sa folk remplie de bonne humeur. Ce live aurait été parfait pour mettre tout le monde dans l’ambiance en début de soirée. Cependant, le batteur, qui n’est pas le musicien habituel, a fortement accéléré le tempo sur “CookieMachine”, ce qui n’a pas été à l’avantage de PacoVolume. Le dernier prix à remettre était celui du la Découverte de l’Année, pour laquelle Kemar de No One Is Innocent est monté sur scène aux côtés de Linda Lorin. C’est Pamela Hute qui remporte l’award et en profite pour annoncer qu’elle assurera la première partie de Shaka Ponk le 3 décembre au Bataclan.

2009_11_16_paco
2009_11_16_paco
2009_11_16_paco
2009_11_16_paco
2009_11_16_paco
2009_11_16_paco
2009_11_16_paco
2009_11_16_paco

Le palmarès :
Révélation live : Birdy Nam nam
Manager de l’année : Jeff Génie
Label : Atmosphériques
Artiste OUI FM: Charlie Winston
Clip : Shaka Ponk
Découverte : Pamela Hute
Premier album : Pony Pony Run Run

Date : 16 novembre 2009
Photographe : Alain
Partager cet article
2 réponses sur « [TIME*] Awards avec Mélanie Pain, Skip The Use, Jil Is Lucky, Simone elle est bonne, Paco Volume »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Skip The Use @ Main Square Festival, 06-07-2019

Cool as Skip The Use

Samedi 6 juillet 2019 : le Tour de France débute à Bruxelles et l’Hollandais Mike Teunissen gagne la première étape et étonne tout le monde en endossant le Maillot Jaune. Samedi 6 juillet 2019 : le Main Square entame son deuxième jour. Les Skip The Use s’échappent du peloton et endossent le Maillot Jaune du…
guitare_libaux

La Guitare d’Olivier Libaux

Mais où s’arrêtera Olivier Libaux cette année ? Après avoir fait la Java avec Les Objets (sur scène comme sur disque) et avant de partir en tournée avec Nouvelle Vague (pour soutenir le nouvel album I Could Be Happy), Olivier Libaux fait irruption dans nos bibliothèques en publiant un livre destiné à nos chères têtes…
Arcade Fire @ le Zénith, Paris | 03.06.2014

Top photos 2014

J’espère que le père Noël vous a gâté, que vous avez slalomé entre les embuches en tous genres, crise de foi(e), chute sur le verglas et grippes hivernales. Tout s’est bien passé pour nous, les photographes de Soul Kitchen ont bien travaillé cette année 2014 et m’ont réclamé à corps et à cris leur minute…
Les Nuits Secrètes 2014

Les Nuits Secrètes

Les Nuits Secrètes 2014 La treizième édition des Nuits Secrètes se tiendra les 1er, 2 et 3 août 2014 à Aulnoye-Aymeries, jolie bourgade du Nord de la France. Comme à son habitude, on fait dans le classique avec des grands noms de la scène française et des nouveaux venus.

Plus dans Concerts (live reports)

[35] Les Pale Fountains ou l’Eldorado Pop

Après avoir joué en février 1985 à Londres et avant de s’envoler pour le Japon, les Pale Fountains étaient de retour à Paris en cette veille de printemps 1985. L’Eldorado de 1985 fut la séance de rattrapage pour ceux qui avaient séché la piscine Deligny.
Shack - La Locomotive, 1990

[1990 – 2020] Sur les rails avec Shack

8, 9 et 10 novembre 1990. Paris. Les La’s, les Boo Radleys, Dr Phibes et les House Of Wax Equations débarquent à Paris le temps d’un week-end pour initier les Français aux plaisirs plus ou moins méconnus (mais surtout exquis) de Liverpool. Les frères Head, ex Pale Fountains sont évidemment de la partie. On connaissait…

Liam Gallagher à son Zénith

Liam Gallagher a donné hier soir au Zénith de Paris le dernier concert d’une tournée européenne qui a affiché complet tous les soirs. Et il a fait plus que le travail.

Motivant Morby

L’ex-Woods est venu jouer son répertoire à La Lune des Pirates, salle qui avait accueilli et vu triompher les flamboyants Woods en 2017. Jeu, set et match pour…
Vincent Delerm @ Théâtre des Pénitents, Montbrison, 04-02-2020

Vincent Delerm : La vie passe et il en fait partie

Hier soir Vincent Delerm chantait à Montbrison devant le public du festival Poly’Sons. Après le spectacle, je lui ai parlé des photos que j’avais faites, de cet article que j’allais écrire sur son spectacle. Quelle idée insensée ais-je eue là… Comment écrire sur la musique, comment mettre des mots sur des sons, sur d’autres mots ?…
Damien Saez @ Halle Tony Garnier, Lyon, 09-12-2019

Damien Saez, « Que l’éphémère devienne éternité »

Damien Saez venait hier au soir présenter à Lyon, Ni Dieu ni Maître, l’album qui clôture Le Manifeste, fresque sociale de quatre années de 2016 à 2019 présentée dans une « oeuvre numérique » sur son site internet « Culture contre culture ». 39 chansons, politiques et poétiques dans lesquelles se lit la France des attentats aux gilets jaunes,…