Good Morning Spider a comme unique défaut d’être coincé entre Vivadixiesubmarinetransmissionplot et It’s A Wonderful Life, les deux disques les plus connus de la très courte discographie de Sparklehorse. Sur cet album, Mark Linkous traînait son mal-être qui avait failli l’emporter à Londres et nous offrait le plus beau disque mélancolique des années 90.

Mark Linkous avait le chic pour être le trait d’union parfait de deux Amériques. Linkous innovait comme personne au fin fond de sa Virginie et suscitait le respect de tous les musiciens de New-York. Il était comme ça. Planqué derrière ses grosses lunettes et ses cheveux ébouriffés, Linkous envoyait tout valdinguer dans ses chansons comme dans sa vie.
En 1998, aidé de Scott Minor et de Sophie Michalitsianos, Linkous fit prendre des chemins de traverse plus délicats à ses chansons. Good Morning Spider est le résultat de deux ans de travail et de convalescence… Regrets éternels.

Scott Minor

Comment as-tu rencontré Mark ?

Scott Minor : J’ai rencontré Mark à Richmond en 1994 ou 1995. Un jour, alors que je regardais par la fenêtre devant de chez moi, j’ai vu un mec allongé sur le sol en train de regarder le dessous d’une moto garée dans la rue. Je suis alors sorti pour demander si je pouvais l’aider. C’était Mark. Il m’a dit qu’il cherchait à acheter une moto et qu’il était tenté une B.M.W.. Mais il était curieux de savoir ce que cette Moto Guzzi avait sous le capot. Quelques semaines plus tard, il est revenu me montrer la Moto Guzzi Vintage qu’il venait d’acheter la veille. Nous avons parlé de motos pendant un moment. C’est après qu’il m’a demandé si je jouais de la musique, si j’aimais le Velvet Underground et si je voulais faire partie de son groupe.

Cela a été facile d’enregistrer Good Morning Spider ?

La grande majorité de Good Morning Spider a été enregistré dans le home studio de Mark à Dillwyn (Virginie) où il avait transformé un petit hangar en studio. Celui-ci ne comportait qu’une seule pièce. Pour ce qui est de la facilité d’enregistrement, de tous les albums de Sparklehorse, je dirais que Good Morning Spider a été le plus facile. C’est une représentation assez fidèle de ce que pouvait donner le travail quotidien de Mark.

Quels sont tes meilleurs souvenirs liés à cet enregistrement ?

J’ai toujours aimé me rendre chez Mark et Teresa. Nous avons pris beaucoup de pauses lors de cet enregistrement. Parfois des journées entières… Nous en profitions pour explorer des petites routes avec nos motos. On trouvait alors des bâtiments abandonnés, des ruisseaux… Quant au processus d’enregistrement en lui-même, tout s’est fait de manière très détendue. Nous avons pas mal bricolé beaucoup tout en enregistrant des sons pour nous amuser. Les structures des chansons de Mark étaient très solides… Nous pouvions tout nous permettre.

Et pourquoi avoir quasiment tout enregistré au studio Static King ?

Après la sortie de Vivadixiesubmarinetransmissionplot, Mark a réussi à être auto-suffisant en bâtissant ce lieu. Il pouvait enregistrer ce qu’il voulait tout en bénéficiant du soutien de son label.

Combien de temps cela vous a pris ?

Je pense qu’il nous a fallu deux années. Mark a enregistré pas mal de choses au Static King quand il rentrait chez lui après les tournées. Nous avons aussi été de temps en temps dans d’autres studios quand nous étions en tournée. Sparrows a été enregistré live dans un studio du nord de l’État de New York lors d’un jour off. Pig et Cruel Sun ont été enregistrées aux studios Church à Londres. Mark faisait tout tout seul quand il était au Static King. Mais c’est arrivé que Sophie et moi venions de Brooklyn pour faire quelques ajouts.

As-tu des regrets quant à ce disque ?

Non aucun !

Comment avez-vous trouvé le son de ce disque ?

Techniquement Good Morning Spider est un disque unique car il a été enregistré avec des équipements numériques des années 90, contrairement aux autres albums qui ont été principalement enregistrés de manière analogique. Je l’aime même avec sa netteté occasionnelle. C’est le son dans lequel Mark se évoluait à l’époque : des boîtes à rythme merdiques, des fausses cordes faites à partir des claviers Casiotones et de forts sifflements. Et tout cela mélangé avec la voix de Sophie et des parties de guitare assez fortes. Marka l’a ensuite chez lui sur une console Mackie.

Quelle est ta chanson préférée de ce disque ? Pourquoi ?

Je pense que mon morceau préféré a toujours été Box of Stars, Pt1, même s’il ne dure que 30 secondes, ou peut-être que c’est pour cette raison que je l’aime tellement. Il synthétise tout ce que j’aime chez Mark : cette richesse nébuleuse et éphémère. Sophie avait fait l’arrangement des cordes sur la table de cuisine.

Sparklehorse - Good Morning Spider

Sparklehorse - Good Morning Spider

Tracklist

Sparklehorse - Good Morning Spider
  1. Pig
  2. Painbirds
  3. Saint Mary
  4. Good Morning Spider
  5. Sick Of Goodbyes
  6. Box Of Stars (Part One)
  7. Sunshine
  8. Chaos Of The Galaxy / Happy Man
  9. Hey; Joe
  10. Come On In
  11. Maria's Little Elbows
  12. Cruel Sun
  13. All Night Home
  14. Ghost Of His Smile
  15. Hundreds Of Sparrows
  16. Box Of Stars (Part Two)
  17. Junebug
  18. Pig
  19. Box Of Stars (Part One)
  20. Sick Of Goodbyes
  21. Saint Mary

English text

How did you meet Mark ?

I met Mark in Richmond, VA around 1994-5. One day I looked out the front window of my house and saw this guy lying on the ground looking at the underside of a motorcycle parked out front so I walked out to ask if I could help him w something. It was Mark, he told me he was looking to buy a bike and was thinking about a BMW but was curious about the Moto Guzzi parked on the sidewalk. A couple weeks later he came by again to show me the vintage Moto Guzzi he just got the day before. We talked about bike stuff for a while and later on in our conversation he asked me if I played music, if I liked the Velvet Underground, and would I like to be in his band..

How easy was the recording process of Good Morning Spider ?

Good Morning Spider was recorded mostly at Mark’s home studio in Dillwyn, VA where he converted a small shed into a one room recording space. In terms of ease of recording, of all the Sparklehorse albums I’d say Good Morning Spider was probably fussed with the least. It’s a pretty honest presentation of what things sound like when Mark is working along mostly by himself writing and recording on a daily basis.

Why did you choose to record this album at Static King, Virginia ?

Following the release of Vivadixiesubmarinetransmissionplot Mark put together Static King so naturally he was excited to be self sufficient and record on his own terms with support from a record label.

How long did it take you ?

I think it took about two years all together. Mark recorded at Static King when he was home between tours and we’d all occasionally go to other studios on days off during tour. ‘Sparrows’ was recorded in a ‘live take’ manner at a studio in upstate NY on a day off. ‘Pig’ and ‘Cruel Sun’ were recorded at Church Studio during a day off in London. Mark worked mostly by himself at Static King but there were times when Sophie and I came down from Brooklyn to add parts here and there.

What are your best memories of this recording process ?

I always enjoyed being out at Mark and Teresa’s. We took alot of breaks from recording, sometimes all day breaks, to go exploring back roads on motorcycles to maybe find a previously undiscovered abandoned building or creek or something and just hang out. As for the recording process itself, it was always very relaxed. We tinkered around a lot just spontaneously making sounds to entertain ourselves. With Mark’s song structures being reliably quite solid, the rest of the ‘sound stuff’ would come along pretty quickly.

Do you have some regrets about this album ?

Oh no, none at all.

How did you find the sound of Good Morning Spider ?

Well technically Good Morning Spider is unique since it was recorded with 90’s digital gear, unlike the other albums which were primarily recorded on tape. I do like it even with it’s occasional sharpness. It’s the sound Mark was into at the time. Loud Kkkkracking vocal sibilance, shitty drum machines, fake strings from casiotones, mixed with floaty Sophie-harmonies and solid guitar tones. Mark mixed it to DAT on a Mackie desk.

What are your favorite songs of this LP ? Why ?

I think my favorite has always been ‘Box of Stars, Pt1’ even though it’s only 30 seconds long, or maybe that’s why I like it so much. It really encapsulates my favorite feeling of Mark’s songs, this nebulous, fleeting richness. Sophie arranged the strings at the kitchen table one.