Courtney Barnett dégaine un premier extrait de son prochain disque, Tell Me How You Really Feel avec un titre énergique, Nameless, Faceless.

Courtney Barnett part à la chasse aux trolls qui pourrissent les réseaux sociaux avec ce virulent Nameless Faceless qui met une bonne claque aux courageux planqués derrière leurs écrans. Tell Me How You Really Feel sortira le 18 mai et vu la pochette, il est clair que la jeune australienne voit rouge !

Courtney Barnett – Nameless, Faceless

Courtney Barnett - Tell Me How You Really Feel

Tracklist : Courtney Barnett - Tell Me How You Really Feel
  1. Hopefulessness
  2. City Looks Pretty
  3. Charity
  4. Need a Little Time
  5. Nameless Faceless
  6. I’m Not Your Mother I’m Not Your Bitch
  7. Crippling Self Doubt and a General Lack of Self-Confidence
  8. Help Your Self
  9. Walkin’ on Eggshells
  10. Sunday Roast

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Daughter-beonyourway

Vidéo : Daughter – Be On Your Way

« Je pense que c’est plus optimiste que nos précédents disques ». Be On Your Way s’ouvre sur des guitares scintillantes et des lueurs blafardes. Une sortie du tunnel ? Quand point la batterie, la lumière se fait et on avance sur le chemin.
Heyheymymy-restlessmind

Vidéo : Hey Hey My My – Restless Mind

« Quand je regarde la poitrine d’une femme, je vois double » affirmait Jules Renard. Hey Hey My My nous reveille en pleine nuit avec ce Restless Mind agité avant la sortie de leur nouvel album, High Life chez Vietnam le 3 février.

Plus dans News

Richard-dawson---pc-kuba-ryniewicz--13---300-dpi

Dawson craque

Notre peasant préféré de Newcastle Richard Dawson chevauche une monture imaginaire pour mieux nous dépayser avec Horse and Rider extrait de son génial dernier album, The Ruby Chord.
Talisco-human

De la nature humaine

Retour sur terre pour Talisco avec un titre, Human qui annonce un nouvel album.
Jeanfelzine-cettefemmeestunmystre

Le Roy Jean

« Ne dépouillez pas la femme de son mystère » écrivait Friedrich Nietzsche. C’est souvent elle qui pourtant nous dépouille de nos certitudes et de nos illusions. Jean Felzine adapte magistralement en français le She’s a Mystery to Me chanté par Roy Orbison paru en 1989 sur son album posthume.
Miossec-mesvoitures

Au volant avec Miossec

Miossec nous conte son épopée automobile. On prend alors la route à rebours où les voitures sont des compagnes, presque des amantes défuntes.