5 questions à … Oceanic Memory

SK* a demandé à une quarantaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d'Oceanic Memory que l'on avait croisé au TINALS 2017 et qui avait impressionné par sa maîtrise malgré leur jeunesse. Il nous font écouter leurs morceaux du moment et il n'y a rien à jeter.

Oceanic Memory en cinq questions

Votre souvenir de concert ?

On jouait dans un bar à Arles et un mec à renversé de la bière sur les synthés pendant les balances. Vers la fin du concert tout a sauté, on a fini la chanson a capella et là le public s’est mis à chanter avec nous. On ne s’y attendait vraiment pas, c’était un très bon souvenir.

Votre rencontre en tournée ?

On jouait dans un petit festival à Revel pas très loin de Toulouse. Après le concert on a bu quelques bières avec l’ingé son, Laurent Boulhabel, et on a appris qu’il bossait avec Kid Wise, groupe qu’on aime beaucoup. On se recroise régulièrement depuis, on lui demande des conseils, et il nous fait le son quand on joue à Toulouse. C’est vraiment un mec génial.

Votre anecdote dans le van ?

Depuis les dernières dates, Jérôme le claviériste, a commencé à faire un vlog. Dès fois, il se met à parler tout seul devant son portable en utilisant des mots américains. C’est gênant mais drôle.

Votre prochain disque ?

Pour l’instant on est sur une logique de singles clipés, un peu comme ce qui se fait dans le hip-hop. On a sorti Past-Time en décembre, et She Cries en mars. Pour une sortie physique, ça devrait se faire en fin d’année avec notre deuxième EP.

Oceanic Memory – She Cries

Votre prochain rêve ?

On est tous d’accord pour dire que partir en tournée avec un tourbus ça serait pas mal.

Oceanic Memory – All Your Seas

En écoute avec Oceanic Memory :

  1. Ben HowardEnd of the Affair
    Ce mec est un génie. Il y a une telle intensité dans l’émotion.
  2. Gus DappertonI’m Just Snacking
    C’est le dernier artiste qu’on a découvert et qui nous a tous mis d’accord. Comment faire simple et efficace à la fois.
  3. M83Wait
    C’est le genre de structure que l’on aime dans le rock mais qui cette fois-ci est adapté dans un style plus pop.
  4. FoalsSpanish Sahara
    C’est la chanson qu’on aurait tous aimé composer.
  5. Radiohead2+2=5
    Radiohead est une très grosse influence pour nous et c’est avec 2+2=5 qu’on a à peu près tous découvert ce groupe. On retrouve dans ce morceau le côté doux et planant puis une décharge de violence. On tend à faire ça aussi, à notre niveau.
  6. Theo LawrenceNever Let It Go
    On aime beaucoup Theo Lawrence et son univers et celle-ci est un peu spéciale pour nous car le clip a été tourné au Lac du Salagou. C’est là où on a grandi et où le projet est né, il y a vraiment un côté affectif dans ce morceau.
  7. Andy ShaufEarly to the party
    On a choisi celle-là mais on aurait pu mettre n’importe laquelle de l’album The Party. La musique est bien mais c’est vraiment le storytelling qui est impressionant. Chaque chanson est une histoire mais les 11 de l’album racontent une seule et même histoire.
  8. Half Moon RunThe Debt
    C’est le genre de morceau où à la première phrase tu sais qu’elle est incroyable.
  9. Alabama ShakesGimme All Your Love
    Petit chef-d’œuvre. L’exemple parfait de mettre tout ce qu’on a dans une chanson mais avec des nuances, c’est très fort.
  10. Alt-JAdeline
    Complexe dans sa simplicité. On aime.

Plus d’infos sur la page facebook d’Oceanic Memory.
Oceanic Memory sera en concert le 20 mars au Rockstore à Montpellier avec les excellents Birth of Joy.

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Vidéo : Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Évidemment, si vous avez vu Phase IV de Saul Bass, vous ne regardez plus les fourmis de la même façon. Avec la musique d’Orval Carlos Sibelius, c’est encore plus déroutant avec la fin inédite du film pour cette ode à l’inévitable apocalypse.
Someone – I Guess I’m Changing

[EXCLU] Vidéo : Someone – I Guess I’m Changing

Attention, belle découverte. Vous serez irrémédiablement changés à l’écoute de Someone et de son deuxième album Owls qui « oscille entre le doux, le sombre et l’inquiétant, avec une production qui passe du mélancolique et du brut à l’électronique et au menaçant. »

Plus dans Interviews

Ghost in the Loop @ Plateau de Bure by Fabrice Buffart

Musique pour les cimes !

Ghost In The Loop est le projet assez fou d’Aurélien Buiron accompagné par le label de musique ambient Mare Nostrum. Son credo, créer de la musique en pleine nature dans des lieux protégés et parfois difficiles d’accès. Après la Cime de La Bonette, le Molard Noir ou le Col du Galibier, c’est plateau de Bure […]
Nicolas Tarik

5 questions à … Nicolas Tarik

Nicolas Tarik est un conteur musicien voyageur. On lui a posé quelques questions autour de son nouveau titre, libre, ode aux personnes que l’on a dans la peau passionnément et fougueusement, que l’on retrouvera sur son nouvel album, Gibraltar qu’il présentera à la Salle Barbara de la MJC Montchat le jeudi 24 novembre prochain.
Timolonlejardinier-zombiep

5 questions à … Timoléon Le Jardinier

Tout est bon dans le Timoléon. Qu’il hésite entre Vishnou ou Arinna, entre Proust et Engels, Thibauld Labey (Trumpets of Consciousness) nous emballe avec une playlist enthousiasmante et quelques conseils pour l’été.
Jeromedidelotsonparapluiemarch2022thomasguerigen

5 questions à … Son Parapluie

A l’heure où Jacqueline Taieb revient sur le devant de la scène, il faut absolument écouter Son Parapluie avec son EP plantureux, Paris n’existe pas disponible chez 80 Proof records et Hot Puma Records.