This Mortal Coil : Song To The Siren

This Mortal Coil Parfois, il arrive que la reprise se hisse un cran au dessus de l’original. C’est assez rare, c’est arrivé en 1984 lorsque This Mortal Coil reprend sur l’album « It’ll End In Tears » la chanson de Tim Buckley paru en 1970 « Song To The siren ».

This Mortal Coil

Tim Buckley, père de Jeff Buckley était un chanteur à la voix couvrant cinq octaves et dont la courte carrière musicale est encore de nos jours adulée et redécouverte par les plus jeunes.

This Mortal Coil est un supergroupe inventé par le fondateur du label new-wave 4AD Ivo Watts-Russell. Supergroupe car la plupart des groupes issus de 4AD y font une incursion sur l’un des trois albums parus (Cocteau Twins, Dead Can Dance, The Wolfgang Press, The Throwing Muses, Colourbox, Shelleyan Orphan, The Pixies entre autres…).
La chanson déjà poignante dans l’interprétation de Tim Buckley prend une dimension supplémentaire avec la voix particulière d’Elisabeth Fraser, qui hasard ou pas fut un temps la petite amie de Tim Buckley… Cette chanson a été reprise un grand nombre de fois (Paula Arundell, Robert Plant, Susheela Raman, John Frusciante, George Michael) mais la version de This Mortal Coil est pour l’instant restée inégalée. Pour la petite histoire, David Lynch souhaitait l’inclure dans la B.O. de Blue Velvet mais pour une histoire de droits et d’argent, ce ne fut pas possible, il se rattrapera quelques année plus tard puisque le morceau figure dans la B. O de Lost Highway.

3 réponses sur « This Mortal Coil : Song To The Siren »

effectivement, la reprise est au-dessus de plusieurs crans. C’est rare mais possible, la preuve.

Ce qui est marquant est que le fils de Tim Buckley, Jeff, a également pu avoir une meilleure interprétation d’une chanson originale de Léonard Cohen

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Magenta – Un Peu d’Amour

Vidéo : Magenta – Un Peu d’Amour (avec Yoa)

Après les discours riants du duo comique Vincent Lindon et Volodymyr Zelensky sous le regard complice et ému de Thierry Frémaux en ouverture du 75ème festival de Cannes, on avait envie d’un peu d’amour, petit lâcher prise offert par Magenta avant leur nouvel EP disponible le 17 juin et en précommande ici.
Brisa Roché & IX

I want my BRMD !

Attention. Alerte OMNI. Brisa Roché & IX (prononcer ixe nous précise t-on) bousculent le dress code musical avec leur « Heavy Dreaming pop » qui ne rentre pas dans les cases.

Plus dans Son du jour

Juliajacklin-lovetrynottoletgo

Vidéo : Julia Jacklin – Love, Try Not To Let Go

Oubliez la grenouille de Roger Glover, place à Julia Jacklin qui exhorte, « love, love is all that I want now » sur Love, Try Not To Let Go qui figure sur son nouvel album, PRE PLEASURE à paraître le 26 août 2022.
Willsheff-estrangementzone

Vidéo : Will Sheff – Estrangement Zone

Après avoir fermé la boutique Okkervil River avec la compilation en douze volumes A Dream In The Dark en 2019, Will Sheff, l’homme qui voulut être roi sort son premier album solo, Nothing Special et s’éloigne des addictions et des sonorités du passé pour trouver davantage de lumière.