Soirée Custom avec The Antlers, Cymbals Eat Guitar et Liquid Architecture

Soirée Custom avec The Antlers, Cymbals Eat Guitar et Liquid Architecture
ZiKomAgnes - 25/11/2009

Photos concert : The Antlers @ Nouveau Casino (Soirée Custom), Paris | 24 novembre 2009
Pour la Soirée Custom de novembre, les Inrocks nous annonçaient une line-up qui ne paraissait pas très aventureuse : du glam rock avec Liquid Architecture, du pop-punk avec Cymbals Eat Guitars et en tête d’affiche les mélancoliques de The Antlers.

Liquid Architecture

Ce qui est flagrant chez Liquid Architecture c’est que le groupe repose sur la prestation de la chanteuse. La demoiselle a beau être entourée de quatre musiciens (guitare, basse, batterie et clavier) aucun ne semble aspirer à être mis en avant – dans ce groupe tout du moins. La chanteuse, pour s’assurer sa position centrale, porte une tunique scintillante arborant un cœur et des sabres – serait-elle fan de Cœur de Pirate ? En tous cas, elle se déhanche, danse de manière suggestive et balance ses paroles pas très recherchées (Give me Something, Come and Get me Now) à la foule. Certains de mes collègues apprécient sa voix, mais la verraient plutôt chanter du jazz ou du Liane Foly.

2009_11_24_liquid_architecture
2009_11_24_liquid_architecture
2009_11_24_liquid_architecture
2009_11_24_liquid_architecture
2009_11_24_liquid_architecture
2009_11_24_liquid_architecture
2009_11_24_liquid_architecture
2009_11_24_liquid_architecture
2009_11_24_liquid_architecture
2009_11_24_liquid_architecture
2009_11_24_liquid_architecture
2009_11_24_liquid_architecture
2009_11_24_liquid_architecture
2009_11_24_liquid_architecture
2009_11_24_liquid_architecture

Cymbals Eat Guitar

Les Américains de Cymbals Eat Guitar viennent secouer la salle avec une intro décapante, suivie d’un passage des plus doux, le calme avant la tempête : les cris du chanteur sur ‘And the Hazy Sea‘ font sursauter le public et les solos de guitare, quelque peu expérimentaux, déconcertent. Malgré tout, les musiciens sont bons : la section rythmique est bien présente (et le bassiste joue aux doigts). Toutefois, ce rock conceptuel aux excellents breaks de batterie semble viser pour impressionner. Du post-punk, on tombe dans du Bryan Adams en passant par de la folk, ils gagneraient sûrement à se recentrer. En attendant, leur set très créatif m’a plu.

2009_11_24_cymbals_eat_guitars
2009_11_24_cymbals_eat_guitars
2009_11_24_cymbals_eat_guitars
2009_11_24_cymbals_eat_guitars
2009_11_24_cymbals_eat_guitars
2009_11_24_cymbals_eat_guitars
2009_11_24_cymbals_eat_guitars
2009_11_24_cymbals_eat_guitars
2009_11_24_cymbals_eat_guitars
2009_11_24_cymbals_eat_guitars
2009_11_24_cymbals_eat_guitars
2009_11_24_cymbals_eat_guitars
2009_11_24_cymbals_eat_guitars
2009_11_24_cymbals_eat_guitars

The Antlers

Peter Silberman, qui était parti s’isoler pour panser sa peine, revient lécher ses plaies entouré de deux musiciens pour l’aider à canaliser ses émotions. Ils sont venus de loin écouter The Antlers nous conter l’histoire d’un homme qui a perdu sa chère et tendre dans un long combat contre le cancer – certains ont déjà le t-shirt, d’autres repartent avec le vinyle. Les outros se transforment en intro, tout se fond dans une immense complainte qui s’étale et transcende le public. Pour ma part, même si certaines chansons étaient intéressantes, je n’ai pas été touchée par la grâce de sa mélopée. Pourquoi ce qui est beau devrait être triste ? Attention : à ne pas écouter trop proche de la période de Noël si personnalité bipolaire !

2008_11_24_the_antlers
2008_11_24_the_antlers
2008_11_24_the_antlers
2008_11_24_the_antlers
2008_11_24_the_antlers
2008_11_24_the_antlers
2008_11_24_the_antlers
2008_11_24_the_antlers
2008_11_24_the_antlers
2008_11_24_the_antlers
2008_11_24_the_antlers
2008_11_24_the_antlers
2008_11_24_the_antlers
2008_11_24_the_antlers
2008_11_24_the_antlers

Date : 24 novembre 2009
Photographe : Laurent

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Concerts (live reports)

Motivant Morby

L’ex-Woods est venu jouer son répertoire à La Lune des Pirates, salle qui avait accueilli et vu triompher les flamboyants Woods en 2017. Jeu, set et match pour…

Vincent Delerm @ Théâtre des Pénitents, Montbrison, 04-02-2020

Vincent Delerm : La vie passe et il en fait partie

Hier soir Vincent Delerm chantait à Montbrison devant le public du festival Poly’Sons. Après le spectacle, je lui ai parlé des photos que j’avais faites, de cet article que j’allais écrire sur son spectacle. Quelle idée insensée ais-je eue là… Comment écrire sur la musique, comment mettre des mots sur des sons, sur d’autres mots ?…

Damien Saez @ Halle Tony Garnier, Lyon, 09-12-2019

Damien Saez, « Que l’éphémère devienne éternité »

Damien Saez venait hier au soir présenter à Lyon, Ni Dieu ni Maître, l’album qui clôture Le Manifeste, fresque sociale de quatre années de 2016 à 2019 présentée dans une « oeuvre numérique » sur son site internet « Culture contre culture ». 39 chansons, politiques et poétiques dans lesquelles se lit la France des attentats aux gilets jaunes,…

Curtis Harding - 17 novembre 2019 - Lune des Pirates

Amiens-Atlanta avec Curtis Harding

Tout va bien à Atlanta. Les Black Crowes se reforment, les Black Lips sortent un nouveau disque et Curtis Harding est de passage à Amiens.

Bertrand Belin, Persona Bellissima

Bertrand Belin est venu défendre son dernier disque sur la scène de la Maison de La Culture d’Amiens. Carton plein !

Mark Lanegan @ 106 Rouen 05-11-2019

Night Flight to Rouen

Après ses escapades avec Duke Garwood, Mark Lanegan a eu la bonne idée de remettre en selle la formule Mark Lanegan Band pour publier le très bon Somebody’s Knocking il y a quelques semaines. Très bon n’est pas synonyme d’excellent. Mais quand on sait que le Lanegan Band a permis à Mark de sortir ses…

Primal Scream @ Pitchfork 2019, 01.11.2019 , Paris

[Pitchfork 2019] Le sacre du Scream

XTRMNTR fêtera ses vingt ans l’année prochaine. Primal Scream, l’album qui annonçait Screamadelica sans le savoir, fête ses trente ans cette année. Et hier soir, Bobby Gillepsie et son groupe ont fait la fête au Pitchfork Music Festival.

Studio Electrophonique

Stupéfiant Studio Electrophonique

Auteur du premier ELP chez Violette Records, James Leesley (Studio Electrophonique) était de passage à Paris le temps de deux concerts. Compte-rendu à chaud.

Sleaford Mods @ l'Épicerie Moderne, 04-10-2019

Sleaford Mods in a good mood !

Du Punk et rien que ça avec Sleaford Mods et DSM IV. L’Angleterre était à l’honneur hier soir, à l’Épicerie Moderne.

Eels © Fabrice Buffart

Photos : Eels @ Radiant-Bellevue, Caluire | 10.09.2019

La dernière fois que l’on avait vu Eels à Lyon, Mark Oliver Everett et sa bande de bardes barbus en survêt’ Adidas n’avaient pu jouer que 5 titres avant un orage cataclysmique au festival Woodstower en août 2013. Les plus anciens se souviennent de ce concert au Transbordeur d’avril 1997 avec son Beautiful Freak augural.…

Fais moi Marr Johnny !

Pendant que Morrissey continue de nous faire du mal avec ses déclarations, Johnny Marr trace sa voie et poursuit une carrière solo aussi efficace que « discrète ».

Lizzo @ Main Square Festival 2019

Jolie Lizzo

Quelque chose a donc changé. Soutenue désormais par une major (Atlantic) et portée par Missy Elliott le temps d’un single, Lizzo a fait une entrée fracassante dans les charts avec Cuz I Love You et sur scène. Produite par Ricky Reed (faiseur de tubes professionnel depuis 10 ans), la musique de Lizzo est un tourbillon…