La Citadelle d’Arras est tombée le 7 juillet 2018. Huit ans après être tombée aux pieds de Prince, la « Belle Inutile » et ses 42 000 spectateurs ont rendu les armes devant les anglais de Depeche Mode.

Il fallait être aveugle pour ne pas se rendre compte que Depeche Mode jouait à Arras ce 7 juillet. Une personne sur deux portait un t-shirt DM dans la Citadelle et l’amicale des sosies d’Andrew Fletcher s’y était donnée rendez-vous. Vingt minutes après le passage de Liam Gallagher (et de sa parka), le groupe de Basildon est venu sonner l’heure de la messe et a fait atteindre le nirvana au Main Square.

Depeche Mode 07-07-2018 (2)
© Louis Teyssedou

Portée par un Dave Gahan à la fois prince glam et derviche tourneur magnifique, la set-list était faite pour faire tomber en pâmoison les fans du groupe. Le Global Spirit Tour élude le dernier album du groupe et se concentre sur les tubes du groupe. Et il y a de quoi faire… Depeche Mode aligne bientôt 40 ans de carrière et Gahan tient une forme olympique. Arras a donc eu le droit aux morceaux du plus beau diamant noir des années 90 (Violator) et à un In Your Room d’anthologie (Songs of Faith and Devotion). Et puis avant d’adorer le silence, il y a eu Never Let Me Down Again. Ce morceau, deuxième single de Music for The Masses, avait été ressenti comme un signe potentiel par le groupe lors de son enregistrement avec David Bascombe et Daniel Miller. Sage pressentiment… Depuis 1988, il est attendu par les fans du groupe à chaque concert. Arras a donc vu 8404 bras se levaient dès qu’elle a entendu ces douces paroles : « I’m taking a ride with my best friend, I hope he never lets me down again ».

Set List

  • Going Backwards
  • It’s No Good
  • A Pain That I’m Used To (Jaqcues Lu Cont remix version )
  • Precious
  • World in My Eyes
  • Cover Me
  • Somebody
  • In Your Room
  • Everything Counts
  • Stripped
  • Personal Jesus
  • Never Let Me Down Again
  • Walking in My Shoes
  • Enjoy the Silence
  • Just Can’t Get Enough

Depeche Mode - Spirit

Spirit de Depeche Mode est disponible chez Columbia/Sony.

Depeche Mode - Spirit

Tracklist : Depeche Mode - Spirit
  1. Going Backwards
  2. Where's the Revolution
  3. The Worst Crime
  4. Scum
  5. You Move
  6. Cover Me
  7. Eternal
  8. Poison Heart
  9. So Much Love
  10. Poorman
  11. No More (This is the Last Time)
  12. Fail

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Skip The Use @ Main Square Festival, 06-07-2019

Cool as Skip The Use

Samedi 6 juillet 2019 : le Tour de France débute à Bruxelles et l’Hollandais Mike Teunissen gagne la première étape et étonne tout le monde en endossant le Maillot Jaune. Samedi 6 juillet 2019 : le Main Square entame son deuxième jour. Les Skip The Use s’échappent du peloton et endossent le Maillot Jaune du…
Arnaud Rebotini @ Main Square Festival, 06-07-2019

Arras Calling ! Arnaud Rebotini can’t fail !

Avant de monter sur la scène du Main Square pour clôturer la deuxième journée de l’édition 2019, Arnaud Rebotini après un passage à l’Astropolis avec le Don Van Club pour un concert autour de la B.O. de 120 Battements par Minute et avant de jouer aux Eurockéennes de Belfort, Rebotini est passé par le Main…
Angèle @ Zénith Amiens - 05 juin 2019

Balance ton concert

Avant d’être la tête d’affiche du Main Square et du Paléo Festival (pour ne citer qu’eux), Angèle posait ses enceintes dans un Zénith d’Amiens qui affichait complet (comme les autres) pour faire danser et chavirer les cœurs de plusieurs générations.
Queens of the Stone Age 06-07-18

[Main Square 2018] L’ADN des QOSTA

Josh Homme et ses Queens ont pris en main la Main Stage du Main Square pour dérouler un set sec comme un coup de trique et jouissif comme un coup de… Tout en écoutant leur set du ‘Villains Tour’, on s’est rappelé d’un seul coup que le premier album de ce groupe avait pile 20…
The Breeders 06-07-2018

[Main Square 2018] Cool as The Breeders

Avant de revenir cet automne le temps de deux concerts (un à Lyon, l’autre à Paris), les soeurs Deal étaient en villégiature à Arras le temps d’un concert au Main Square Festival.
Liam Gallagher -07-07-2018@Arras

[Main Square 2018] Le Main Square is Mad Fer It

Le 22 juillet 2000, Liam Gallagher flingue l’un des rêves de son frère. Ce soir-là, Oasis joue à Wembley pour la première fois et Liam est passé au bar… et illustre à merveille le bug de l’an 2000. En quatre ans, Liam Gallagher a perdu son statut de meilleur chanteur du monde et personne n’est…

Plus dans Concerts (live reports)

[35] Les Pale Fountains ou l’Eldorado Pop

Après avoir joué en février 1985 à Londres et avant de s’envoler pour le Japon, les Pale Fountains étaient de retour à Paris en cette veille de printemps 1985. L’Eldorado de 1985 fut la séance de rattrapage pour ceux qui avaient séché la piscine Deligny.
Shack - La Locomotive, 1990

[1990 – 2020] Sur les rails avec Shack

8, 9 et 10 novembre 1990. Paris. Les La’s, les Boo Radleys, Dr Phibes et les House Of Wax Equations débarquent à Paris le temps d’un week-end pour initier les Français aux plaisirs plus ou moins méconnus (mais surtout exquis) de Liverpool. Les frères Head, ex Pale Fountains sont évidemment de la partie. On connaissait…

Liam Gallagher à son Zénith

Liam Gallagher a donné hier soir au Zénith de Paris le dernier concert d’une tournée européenne qui a affiché complet tous les soirs. Et il a fait plus que le travail.

Motivant Morby

L’ex-Woods est venu jouer son répertoire à La Lune des Pirates, salle qui avait accueilli et vu triompher les flamboyants Woods en 2017. Jeu, set et match pour…
Vincent Delerm @ Théâtre des Pénitents, Montbrison, 04-02-2020

Vincent Delerm : La vie passe et il en fait partie

Hier soir Vincent Delerm chantait à Montbrison devant le public du festival Poly’Sons. Après le spectacle, je lui ai parlé des photos que j’avais faites, de cet article que j’allais écrire sur son spectacle. Quelle idée insensée ais-je eue là… Comment écrire sur la musique, comment mettre des mots sur des sons, sur d’autres mots ?…
Damien Saez @ Halle Tony Garnier, Lyon, 09-12-2019

Damien Saez, « Que l’éphémère devienne éternité »

Damien Saez venait hier au soir présenter à Lyon, Ni Dieu ni Maître, l’album qui clôture Le Manifeste, fresque sociale de quatre années de 2016 à 2019 présentée dans une « oeuvre numérique » sur son site internet « Culture contre culture ». 39 chansons, politiques et poétiques dans lesquelles se lit la France des attentats aux gilets jaunes,…