q2d2KV9syWI

On vous avait déjà parlé de Des Roses, bouquet de dream pop avec leur reprise d’Abba. Changement de registre avec le paradis blanc, dernier single sorti par Michel Berger avant sa disparition avec en face B, privé d’amour extrait de Ça ne tient pas debout paru en 1990.

Un paradis pas franchement gai. Peut-être un titre prémonitoire. La mort comme échappatoire. Le blanc que l’on ne distingue plus du noir. Aimer ou condamner ? Re-commencer ? Des Roses reprend cette chanson aux paroles énigmatiques et pourtant simples dans un nuage de synthétiseurs mis en images par Gwenolé Coulomb Pelfresne aka Make This Trivial World Sublime.