Bashung immortel ? C’est une évidence. On peut être sceptique quant aux albums posthumes mais à l’écoute de ce titre ‘panthéonesque’ de Dominique A avec au commande de ce disque la formidable Edith Fambuena, les doutes s’évanouissent.

Dominique A dans Ma vie en morceaux à paraître le 3 octobre chez Flammarion, il raconte, « je pensais que le propos était de nature à toucher beaucoup de gens, comme il avait touché au départ celui pour lequel il avait été écrit, Alain Bashung« . Alors évidement, entendre aujourd’hui Bashung chanter « Je ne t’ai jamais dit mais nous sommes immortels, pourquoi es-tu parti avant que je te l’apprenne » est bouleversant même si le titre avait été écarté de Bleu Pétrole et figure tel un diamant noir sur La musique paru en 2009. Dominique poursuit, « au fil des années, je reçus des messages d’auditeurs que cette chanson avait épaulés dans des moments difficiles, des deuils, des hospitalisations. Plus que tout autre dans mon répertoire, elle était chargée d’une pulsion de vie. » On a du écouter des milliers de fois ce titre chanté par Dominique et il risque de devenir définitivement immortel avec cette version épurée d’une chanson béquille aux âmes vulnérables.

Alain Bashung – Immortels

En amont sera composé de onze chansons inédites écartées de Bleu Pétrole écrites et composées par Joseph d’Anvers, Arman Méliès, Raphaël, Dominique A, Doriand et Xavier Plumas. Chloé Mons confie, « j’ai fait un grand inventaire à la maison de tout ce qu’il y avait parce que Alain m’avait toujours dit qu’il y avait beaucoup de choses, beaucoup de matériel et qu’il faudrait s’en occuper un jour et je me suis rendu compte qu’il y avait énormément de choses presque finies (…) Je voulais en faire profiter tout le monde »

En amont d’Alain Bashung sort le 23 novembre chez Barclay.

Dominique A – Immortels