In bed with B.E.D.

BED© Louis Teyssedou
Louis - 05/11/2018

B.E.D., c’est le braquage de cette fin d’année. B.E.D., c’est l’alliance improbable entre une diva punk, le pape de l’electro français et un crooner londonien. On peut avoir quelques doutes quand on s’apprête à mettre le disque sur la platine. Ceux-ci s’effacent dès les premières secondes… Le disque de ce trio iconoclaste allie une esthétique punk et une douceur pop improbable. B.E.D, c’est Everything But The Girl qui s’acoquine avec les Damned. Rencontre avec ce tiercé gagnant.

Prêt ?

Baxter Dury : C’est parti !

Comment vous êtes vous rencontrés ?

Baxter Dury : J’avais chanté sur Superdiscount d’Etienne il y a quelques années. Etienne avait gentiment invité Delilah. En fait, on s’est rencontrés ici, à Paris. On s’est revus après grâce à des amis communs.

BED
©Louis Teyssedou

Et comment avez-vous enregistré ce disque ? Ce fut facile ?

Baxter Dury : Ce fut très compliqué. On a pris pas mal de drogues et on a pas bu pas mal.
Etienne De Crécy : Les sessions ont été dans l’ensemble assez faciles. Enfin pour moi, ça a été super facile. Peut-être que pour Baxter, les choses ont été plus dures. Mais j’ai été assez surpris au final. Tout s’est passé de manière assez douce.
Baxter Dury : Les chansons reflètent des histoires vraies, des trucs qui étaient en train d’arriver. Vous avez un mot en français qui résume bien comment j’ai ressenti l’enregistrement. Il faut que je le retrouve. Voilà : Mercuriales. J’ai alterné les moments de totale euphorie et les moments de grande tristesse. Ma personnalité est plutôt mercuriale.
Delilah Holliday : C’est vrai.
Baxter Dury : Tout a été écrit rapidement.
Etienne De Crécy : On a tout fait ici, directement. Très rapidement. Et j’ai vu Baxter écrire les paroles dans le studio pendant que je bossais sur mes machines. C’était très intéressant pour moi, car j’ai pu être le témoin de sa capacité créatrice.

Les chansons ont toutes été écrites de la même manière ?

Baxter Dury : Ce qui est intéressant dans ce scénario, c’est que quand tu es le quatrième dans l’affaire, il y a déjà plein de matière. Tout seul, ça peut être effrayant de se lancer, mais quand tu travailles avec quelqu’un, ce que tu fais à moins d’importance. Etienne est très fort pour repérer ce qui marche, il n’est pas très pointilleux sur la langue, car elle est un peu compliquée pour lui. Il est très attentif à la forme, à ce qui se passe musicalement. C’est très intéressant de travailler avec quelqu’un qui n’est pas très concerné par l’histoire, qui n’est pas obsédé par ce que je disais, mais plus sensible aux sentiments qui s’en dégagent. Tout est venu très rapidement.
Etienne de Crecy : Je ne te comprenais pas ! Tout simplement ! Je ne pouvais pas juger quoi que ce soit…

Tout cela vous a pris pas mal de temps ?

Etienne De Crécy : Les sessions ont été très espacées. Donc cela nous a pris pas mal de temps. Les sessions n’ont pas duré plus de deux ou trois jours. Dès que Baxter venait à Paris, on en profitait pour enregistrer. On va dire que cela a pris un an voire deux ans.
Baxter Dury : Tu es sûr ? Je dirais un an.
Etienne de Crécy : Non, non. Nos premiers échanges de textos remontent à 2016. Si on cumule toutes les sessions, on peut dire que faire ce disque nous a nécessité deux semaines de travail.
Baxter Dury : Sérieux ?
Etienne de Crécy : Le temps passe super vite.

Et que gardez-vous comme meilleur souvenir ?

Baxter Dury : Tout.
Etienne de Crécy : Quand Delilah est venue chanter pour la première fois avec nous. Là, ça a été comme une épiphanie, on a su qu’on faisait quelque chose de vraiment bien.
Baxter Dury : Je crois que Delilah a tout influencé, on s’est retrouvés un peu en position de producteur. Elle a été un peut notre Michelle Obama. Ce fut un disque assez expérimental.

Et comment avez-vous trouvé le son ? C’est un mélange assez audacieux entre une certaine idée de la pop et une esthétique punk

Baxter Dury : On l’a trouvé très rapidement.
Etienne de Crécy : En appuyant sur un bouton. Mon studio déborde d’instruments vintage.
Baxter Dury : Je ne voulais surtout pas de batteur ni de bassiste. On voulait quelque chose de très simple

Et White Coasts ? Quelle est son histoire ?

Baxter Dury : Pour moi, il est question de loi institutionnelle, un peu comme dans le milieu hospitalier. Pour moi, les White Coats, c’est les infirmières et les docteurs qui essaient de faire leur boulot.

Quelle est votre chanson préférée ?

Baxter Dury : Je crois que c’est White Coats.
Etienne de Crécy : J’aime vraiment Walk Away. Je ne comprends pas vraiment les paroles, mais je sens une énergie vraiment spéciale. Je ne comprends pas tout, mais j’aime beaucoup tous les mots que je comprends.
Delilah Holiday : J’aime White Coats et Eurostars. Celle-ci est ma préférée. Elle est joliment triste.

Baxter Dury, Etienne de Crécy & Delilah Holliday – White Coats

Qui est l’auteur de la pochette?

Etienne de Crécy : Je cherchais quelque chose avec ces couleurs (bleu, blanc, rouge). En fait, c’est Antoine et Ludo de chez H5 qui gèrent mon artwork. Ludo m’a dit que ça lui faisait penser aux campagnes présidentielles américaines des années 70 notamment à celle de Nixon.
Baxter Dury : Elle est vraiment bien. C’est une organisation des couleurs plutôt efficace.

Quel est votre état d’esprit 2 jours avant la sortie?

Baxter Dury : Détendu. Tu sens déjà avant ce que les gens en pensent, tu as cette information déjà 2 semaines avant la sortie. Il y a déjà des bonnes reviews, dans Mojo, Q… On va être millionnaires.
Etienne de Crécy : Enfin ! Sérieusement, on ne s’est pas mis trop de pression sur ce projet. Juste de la générosité, tu sais…
Baxter Dury : Ce disque n’a pas la vocation d’être un chef d’oeuvre. Il veut juste exister. Tout est une surprise, en quelque sorte, et c’est très agréable.

Est-ce qu’il y a un engagement politique? Cette collaboration est un gros doigt d’honneur au Brexit, non?

Baxter Dury : Non. Personnellement, toute cette histoire de Brexit m’ennuie. Je ne supporte pas ce mot. Je pense qu’on ne peut pas vraiment « sortir ».
Etienne de Crécy : On n’en a pas parlé.

Baxter Dury, Etienne de Crécy & Delilah Holliday - B.e.d.

B.e.d. de Baxter Dury, Etienne de Crécy & Delilah Holliday chez disponible chez Heavenly/PIAS.

Baxter Dury, Etienne de Crécy & Delilah Holliday - B.e.d.

Tracklist : Baxter Dury, Etienne de Crécy & Delilah Holliday - B.e.d.
  1. Tais Toi
  2. Walk Away
  3. How Do You Make Me Feel
  4. Fly Away
  5. White Coats
  6. Only My Honesty Matters
  7. Centipedes
  8. But I Think
  9. Eurostars

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Interviews

Barbara Pravi

5 questions à … Barbara Pravi

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Barbara Pravi qui sort un EP, Reviens pour l’hiver en février. 5 titres pour 5 histoires et une playlist pour bien…

SUZANE@Liswaya-020-0135_RT_HD

SLT Suzane !

Point de contrepèterie dans ce titre. Depuis un an Suzane renverse toutes les scènes où elle se produit et s’apprête enfin à sortir Toï Toï son premier album le 24 janvier chez 3eme Bureau qui va l’installer durablement dans le paysage musical, elle vient d’être nommée aux Victoires de la Musique dans la catégorie ‘Révélation…

5 questions à … Tiste Cool

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Tiste Cool qui sort un EP, Caïpiranha. Non, vous n’avez pas la gueule de bois. Il n’est pas triste ce mot…

Luna

[25] 23 minutes avec Dean et Mario

Deux ans après avoir vu jouer John Baumgartner et Sterling Morrison sur Bewitched, Dean Wareham et ses Luna s’enfoncent dans la pénombre des nuits new-yorkaises avec Tom Verlaine et Laetitia Sadier.

[1990 – 2020] Very Swell !

Il y a tout pile 30 ans, Swell posait solidement les bases de sa musique faussement nonchalante et pleinement envoûtante. Avec trois mélodies faites avec deux bouts de ficelle, David Freel ouvrait les années 90 de la plus belle des manières. En 1990, il avait tout dit quand tout restait à faire.

Abel Orion - Home Again

5 questions à … Abel Orion

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’ Abel Orion que l’on a découvert avec Home Again extrait de son EP Late Night Music. Il répond à nos cinq…

Biche Here Now

Sorti en avril 2019, La Nuit des Perséides de Biche fait son petit bonhomme de chemin et devrait faire les belles heures de 2020.

LUKASXCLARA-AKCOMMUNICATION-GUILLAUMEPLAS (16)

5 questions à … Lukas Ionesco

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Lukas Ionesco, découvert ans The Smell Of Us de Larry Clark (prochain proscrit ?). Il sort un premier album, Magic Stone…

Pete Astor

[1990 – 2020] Sublime Submarine

Ils sont tous les deux dans ce bar de Pigalle situé au 114 boulevard Rochechouart. Le premier est Peter Astor, ex leader de The Loft et de Weather Prophets. Soutenu mordicus par Creation Records, il s’apprête à sortir Submarine, son premier disque solo, et à prendre tout le monde de court avec. Le second est…

5 questions à … Doriand

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Doriand dans l’ombre d’un paquet de chansons et d’artistes que l’on aime (Keren Ann, Katerine, Peter Von Poehl, Edith Fambuena…) et…

Primates

5 questions à … Primates

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Primates avec un nouveau titre, Ins & Outs en exclusivité avec de la danse, des baisers, beaucoup d’amour et encore des…

5 questions à … Hyperculte

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Hyperculte qui avec un tel nom se doit d’assurer. Et c’est le cas de la pop transgénique de ce duo suisse qui…

Wonderful Water Is Wet !

Theo Hakola (Orchestre Rouge, Passion Fodder) sera de retour l’an prochain avec Water Is Wet, un disque sombre et élégant.

Idéal Ludéal

Ludéal sera de retour l’année prochaine avec son cinquième album. A la confluence de la fantaisie militaire de Bashung et des Berceaux de Fauré, ce nouveau disque devrait séduire tous les esthètes de France et de Navarre.

arah Mikovski_Arsene Marquis_HD-3

5 questions à … Sarah Mikovski

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Sarah Mikovski de retour de Bora Bora en partance pour le Pôle Nord, son premier album à paraître le 14 février…

À mon W. Hamon

Dans le Hamon tout est bon écrivait il y a quelques mois le collègue Guimauve. Son disque, Soleil, Soleil Bleu, se bonifie comme un Chablis Grand Cru et prend une jolie patine au fil des écoutes.

Octave_Noire_presse2019_credit_Fabien_Tijou_2

5 questions à … Octave Noire

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Octave Noire qui de retour de Los Angeles s’apprête à sortir une nouvelle galette, non un monolithe pop le 14 février 2020…

Mélodie Lauret © Sarah Balhadere

5 questions à … Mélodie Lauret

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Mélodie Lauret, jeune artiste de 19 ans sur qui on mise une pièce sans trop de risques tant son naturel et…

Yannick-Owen

5 questions à … Yannick Owen

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Yannick Owen, jeune artiste lyonnais fervent adepte de la six cordes et des mélodies ouvragées. Mais quand en plus on aime…

Le Punk voit la vie en rose !

Punk is not dead, Lexique franco-punk est un ouvrage collectif dirigé par Luc Robène et Solveig Serre qui regroupe 178 entrées/définitions élaborées par 50 contributeurs du monde universitaire et de la scène punk.

A ne pas rater dans Interviews !