Catégories
Chroniques d'albums

Baxter Dury – The Night Chancers

La carrière de Baxter Dury a débuté en 2001 avec Oscar Brown, un single magistral et claustrophobe. Elle aurait dû connaitre son acmé avec trois concerts parisiens trois soirs d’avril qui devaient accompagner la sortie de The Night Chancers. Le sacre du fils prodigue est reporté.

La carrière de Baxter Dury aura tout connu. Elle a débuté en 2001 avec Len Parrot’s Memorial Lift, disque indépassable où il mettait une raclée à Spain et aux Tindersticks. Elle a continué avec Floor Show dans l’anonymat le plus complet. Entouré de deux membres de Spiritualized, Dury ouvrait les bouteilles de spiritueux et se métamorphosait en chroniqueur hors pair avec des héros amers.

Amer, ce soul man pouvait l’être. En 2005, Floor Show fit un four monumental conduisant notre héros à une retraite anticipée. Baxter Dury dût son salut à EMI qui alla le chercher en 2011 pour publier Happy Soup. La quarantaine dans laquelle l’avait placée le public prit alors fin et Dury put enfin démontrer l’étendue de ses talents sur scène. Condamné à ouvrir pour les affreux Libertines en 2002, ce Londonien put enfin tourner en tête d’affiche pendant que Pete Doherty fatiguait son monde.

Baxter Dury – I’m Not Your Dog

Depuis, tout va bien. Les albums s’enchaînent, le succès se déchaîne. Le cru 2020 de Château Dury est court, crade et mélodique. Accompagné par la fidèle Madeleine Hart et par l’inventif Shaun Paterson, Dury fait ce qu’il veut avec ses mots et sa musique. La rame de métro de la pochette de l’album part et Baxter reste à quai. On a préféré rester avec lui et ses morceaux qui doivent autant à Gainsbourg qu’aux Buzzcocks.

Baxter Dury - The Night Chancers

Baxter Dury - The Night Chancers

Tracklist : Baxter Dury - The Night Chancers
  1. I’m Not Your Dog
  2. Slumlord
  3. Salvia Hog
  4. Samurai
  5. Sleep People
  6. Carla’s Got a Boyfriend
  7. The Night Chancers
  8. Hello I’m Sorry
  9. Daylight
  10. Say Nothing

Night Chancers de Baxter Dury est disponible chez Heavenly Recordings/PIAS.

Les prochains concerts de Baxter Dury en France
DateSalleVilleTickets
06 Mar 2021L'AéronefLilleAcheter un Ticket
07 Mar 2021Le 106RouenAcheter un Ticket
08 Mar 2021StereoluxNantesAcheter un Ticket
09 Mar 2021Le KrakatoaMérignacAcheter un Ticket
11 Mar 2021La Gaîté LyriqueParisAcheter un Ticket
12 Mar 2021La Gaîté LyriqueParisAcheter un Ticket
13 Mar 2021La Gaîté LyriqueParisAcheter un Ticket
Dates de concerts fournies par Bandsintown
Baxter Dury – The Night Chancers4.0
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Carla et Baxter

Écrit avec Madeleine Hart et produit par Craig Silvey, le nouvel extrait de The Night Chancers confirme tout le bien qu’on pensait du retour de Baxter Dury.

Baxter Dury rythmera ta nuit

Après le très réussi BED (avec Etienne De Crecy et Delilah Holliday), Baxter Dury est de retour en solo avec un disque pour le printemps et deux concerts parisiens.
BED

In bed with B.E.D.

B.E.D., c’est le braquage de cette fin d’année. B.E.D., c’est l’alliance improbable entre une diva punk, le pape de l’electro français et un crooner londonien. On peut avoir quelques doutes quand on s’apprête à mettre le disque sur la platine. Ceux-ci s’effacent dès les premières secondes… Le disque de ce trio iconoclaste allie une esthétique…
Baxter Dury

De Miami à Paris avec Baxter Dury

L’espèce humaine se divise en deux catégories. La première a écouté Len Parrot’s Memorial Lift, le premier disque de Baxter Dury (Rough Trade – 2002). La seconde ne l’a pas écouté et est donc passée à coté d’un des meilleurs disques des années 2000. Depuis le londonien préféré des Français sort de bons disques et…
Baxter Dury

La solitude selon Baxter Dury

Baxter Dury sera en tournée dans quelques mois en France. Annoncé seul sur scène, Dury défendra son dernier album en date, It’s A Pleasure. Ce sera aussi un plaisir pour nous !

Plus dans Chroniques d'albums

Giant Sand - Ramp

Giant Sand – Ramp

Certains ont pour loisir la pêche, d’autres la pétanque. Le patron de Fire Records préfère laisser les boules aux autres et se concentre sur les rééditions de ses disques préférés. Après avoir ressorti le catalogue de Television Personalities et celui de Bardo Pond et avant de s’attaquer aux beaux disques des Chills et des Lemonheads,…
Nadine Shah - Kitchen Sink

Nadine Shah – Kitchen Sink

Après avoir traité des problèmes géopolitiques mondiaux sur Holiday Destination, l’anglaise Nadine Shah change de braquet et décide de s’occuper d’elle et de la société anglaise. Sur ce quatrième et nouvel album, elle passe à la moulinette les défauts de la société anglaise et a écrit, inconsciemment, ses meilleures chansons.
Lane - Pictures of a Century

LANE – Pictures of a century

Le coup de poing musical de la semaine (ou du mois, voire de l’année) est signé LANE (pour Love and Noise Experiment). Avec dans ses rangs des anciens Thugs et des anciens DARIA, on savait que le niveau serait relevé. Il l’est tellement que les chansons de ce premier disque débordent dans notre salon et…

Manopolo – Billie

Premier EP pour le duo amiénois. Premier EP avec quatre morceaux qui allie la soul et le blues. Quatre morceaux écrits pendant le premier confinement. Quatre morceaux qui sont autant de rêves éveillés.
Built to Spill - Built to Spill plays the songs of Daniel Johnston

Built To Spill – Built To Spill Plays the Songs of Daniel Johnston

Doug Martsch a toujours été un immense fan de feu Daniel Johnston. Il reprenait, dès 1994, les chansons de ce dernier avec la première version de Built To Spill. En 2017, l’agent de Daniel Johnston proposa à Martsch que BTS soit son backing band. L’affaire fut conclue. En trois ans, beaucoup de choses se sont…

Jehnny Beth – To love is to live

Et entre les deux, la rage. Entre un S et le verbe aimer. La rage, en forme d’apostrophe impossible, quand les deux ne veulent pas se coller. S’aimer, pourtant. To love is to live, comme l’annonce Jehnny Beth. Vivre. Aimer. Vivre et puis aimer. S’aimer peut-être, s’aimer enfin, tant ses chansons prennent la forme d’un…
Régina Demina - Hystérie

Régina Demina – Hystérie

On voudrait voir la dame blanche, en short serré, talons aiguilles et joli décolleté, on se trouverait probablement au bon endroit. On souhaiterait voir la Belle et la Bête monter une barre de pole dance, ou Atchoum se maquiller en princesse, on le serait probablement encore aussi. Car Régina Demina est un enchevêtrement de peut-être,…