Le magique système des Bryan’s Magic Tears

Bryan's Magic Tears
Louis - 10/12/2018

Nouvelle signature de Born Bad Records, Bryan’s Magic Tears va redonner le sourire à la génération des gens qui avaient vingt ans en 1998 ou 1999. Comme l’écrivait récemment Lyonel Sasso, cette génération a vu tous ses héros bousillés par le système. Linkous, Molina…
Le nouvel album de Bryan’s Magic Tears tient la route, la corde et la chandelle. Tout ça en même temps. Oui mon petit monsieur. On se plonge dans ses nappes sonores qui redonnent le sourire à chaque écoute.
Entretien avec Paul et Benjamin, ambassadeurs éclairants et éclairés de ce groupe.

Comment s’est formé le groupe ? Bryan’s Magic Tears = Dame Blanche + Secte du Futur + Backing Band de Marietta ? J’ai bon ?

Bryan’s Magic Tears : Tu n’es pas le seul à penser ça, on va en profiter pour rectifier. Il s’avère qu’on a tous joué dans plein de groupes avant et qu’on jouera sûrement dans plein de groupes après, donc tu peux décliner l’équation magique à l’infini mais dans ce cas il faudrait aussi citer Eric Haaris et The Space Binouze From Refrigerator pour être exhaustif. Le meilleur dans tout ça c’est que La Secte Du Futur et Marietta sont représentés par une seule et même personne dans BMT, ça fait un petit backing band. Par contre si tu veux du vrai name dropping, notre ingé son bosse avec Benjamin Biolay. Paix sur le monde.

Bryan’s Magic Tears – Ghetto Blaster

Votre premier album s’intitule 4AM… C’est l’heure où vous vous couchez ?

C’est l’heure où la balance de la Justice penche soit du côté de l’Enfer, soit du Paradis.

Comment êtes vous arrivés chez Born Bad ?

J.B, le boss du label a klaxonné en passant devant nos balances à la Villette Sonique. Il voulait éviter d’écraser un chien mais on a pris ça pour un appel de phares, ce qui est éliminatoire à l’épreuve du permis de conduire.

Qu’aimeriez vous qu’on cite comme influences ? Si on entend du Pavement, Silver Jews et du J Mascis… On a bon ?

Clairement les influences les plus évidentes sont un large panel de groupes mélancoliques des années 90, dont ceux que tu cites, mais on écoute tous plein d’autres trucs et on a tous des racines musicales un peu différentes, bien qu’il y ait sûrement un dénominateur commun quelque part.

Votre disque sort au mois de décembre. Vous allez le défendre sur scène en 2019 ?

C’est notre destinée manifeste.

TOP 10

1) Votre disque préféré de 2018 ?

Le prochain EP de Police Control qui va sortir en 2019 mais tant pis pour toi.

2) Le groupe qui met les Bryan’s Magic Tears d’accord ?

On va dire My Bloody Valentine pour pas se faire chier.

3) Le groupe qui fait forcément débat chez les Bryan’s Magic Tears ?

« Est-ce que c’est encore Villejuif Underground qui ont perdu les clés du local ? »

4) Le disque que vous attendez le plus ?

Cf. question 1 du top 10 !

5) Le disque qui va forcément vous décevoir ?

L’épreuve de lancer de disque des J.O de Paris, ça va forcément nous décevoir a priori.

6) Le refrain ultime ?

Vive le Douanier Rousseau de La Compagnie Créole.

7) Le producteur de vos rêves ?

Sylvain un petit producteur de pêche de Montreuil.

8) L’artiste mort avec qui vous auriez aimé boire un verre ?

Aucun, c’est chiant de boire un coup avec un artiste.

9) Votre bande originale de film préférée ?

La B.O du film Roméo & Juliette.

10) Si vous pouviez créer un festival… Quel nom lui donneriez-vous ? Quelles seraient les têtes d’affiche ?

Un truc qui annoncerait la couleur direct, avec « Rock » dedans par exemple, et qui ancrerait l’événement dans une aire géographique bien définie, qui pourrait être la Seine pour nous. « Rock sur Seine » serait un bon nom. Les têtes d’affiches seraient sûrement des groupes qui pourrait appâter les jeunes ringards qui aiment encore le rock et nous rapporter énormément d’argent. N’importe quel projet incluant Josh Homme et/ou le batteur de Nirvana seraient sûrement une bonne option. À creuser

Bryan's Magic Tears - 4M

4AM des Bryan’s Magic Tears est disponible chez Born Bad Records.
Les Bryan’s Magic Tears seront en concert le 29 mars 2019 à La Lune des Pirates (Amiens) avec le Villejuif Underground. Pour prendre son billet, c’est par ici.
Bryan's Magic Tears - 4AM

Tracklist : Bryan's Magic Tears - 4AM
  1. Ghetto Blaster
  2. CEO
  3. Marry me
  4. Lilac Tree
  5. Change
  6. 4 AM
  7. Sweet Jesus
  8. Slamino Day
  9. Oscillo Trail

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Découvertes

Brigid Mae Power

Power to Brigid Mae Power !

Enregistré avec Alasdair Roberts à Glasgow, le nouvel album de Brigid Mae Power pourrait réunir au coin du feu les fans de folk irlandais et les ascètes qui ne jurent que par Bill Callahan.

Captifs avec Cavetown

Version slacker d’Harry Potter, Cavetown sort son premier album chez Sire Records ce vendredi après avoir enquillé les titres sur son Bandcamp. Rendez-vous est pris avec ce garçon !

Tout va bien avec Every Bad !

Tout va bien donc avec Porridge Radio qui nous claque un uppercut avec ce nouveau disque, le tristement bien nommé Every Bad.

JacobBellens_by_MathisSchmidt_0296

Jacob Bellens change d’échelle !

Bon, Jacob Bellens ne pouvait pas prédire la claustration. Le divin danois sort le 3 avril chez Hfn son cinquième disque, My Heart Is Hungry And The Days Go By So Quickly et les jours à scruter notre cœur passeront peut être plus vite.

Planet 1999

Écouter les Planet 1999 en 2020

Planet 1999 ne nous met pas une disquette avec son premier EP publié par PC Music. Ces trois Français expatriés à Londres avaient séduit Slowdive avec leurs premiers morceaux au point d’être invités sur leur dernière tournée. De la fête, du shoegaze : bienvenue chez Planet 1999.

Sea, Sex & Sunshade

Sea, sex & Sunshade. On remplacera juste la mer par La Marne. Et on a tout bon. Les Sunshade débarquent dans notre quotidien sans prévenir. Les nouvelles chansons de ce duo français sont fortement addictives et devraient faire autant plaisir aux fans de Swell qu’aux fanatiques de folk heureux. Les titres de ce duo sont…

Bonny Light Horseman

A cheval !

Bonny Light Horseman est un super groupe composé d’Eric D. Johnson (Fruit Bats, The Shins), du vétéran multi-instrumentiste Josh Kaufman (Craig Finn, Josh Ritter, The National) et de la chanteuse Anaïs Mitchell qui a triomphé à Broadway avec Hadestown l’an dernier et honorée d’un Grammy. Et cela donne un disque somptueux, profondément amoureux de la…

Gyslain.N - Welcome

Bienvenue Gyslain.N

Découvert au tremplin du Kiwi Festival 2018 (inscription ici) initié par la Maison pour tous Salle des Rancy à Lyon, Gyslain.N est en train d’aller Au bout de [ses] rêves et on s’évade avec lui.

Twisted Wheel en roue libre

Les Twisted Wheel ouvrent ce soir pour Liam Gallagher au Zénith de Paris. Un mois avant la sortie de Satisfying The Ritual, leur troisième album, les Twisted Wheel peuvent rouler des mécaniques devant les fans d’Oasis et tester leurs nouvelles chansons.

Le b.a.-ba d’Anna B Savage

Les premiers morceaux d’Anna B Savage avaient séduit Father John Misty en 2015 à tel point que ce dernier l’avait embarquée sur sa tournée. Cette année, Anna B Savage ouvrira pour Destroyer sur sa tournée européenne et sortira un album chez City Slang. Tout va bien pour notre américaine préférée.

Douce Pershanoush

Avec son electro pop ensoleillée, Pershanoush est la cure de vitamine C de cet hiver qui n’en finit pas. Reprenant habilement Stupid Girl de Garbage et s’appropriant les codes de la pop, Pershanoush pourrait nous poursuivre toute l’année 2020 avec ses rêves musicaux.

Beau comme du Manopolo !

Smoothie musical ! Voila les premiers mots qui sortent de la bouche de ceux qui écoutent Manopolo pour la première fois. Smoothie musical de luxe puis que ce duo n’utilise que des ingrédients de première qualité pour ses morceaux. Et surtout, à une époque où tout va plus vite que tout, Manopolo a décidé de…

Le monde est beau, The World is Haunted

Alors que nous sommes sans nouvelles de David Freel depuis l’ère Be My Weapon (Talitres), deux ex-Swell se rabibochent et viennent frapper à la porte avec The World is Haunted.

Clou voit rouge

Clou voit Rouge et nous on ne voit que Clou.

Lonely Walk (of fame)

Attention, ça va faire mal. Les girondins de Lonely Walk sont dans les starting-blocks pour sortir leur troisième album à la fin du mois. Évoluant à la confluence de Magazine et de Bauhaus, les Lonely Walk ne prêchent pas dans le désert et sonnent la messe post-punk comme personne.

Se préparer aux Lathums

Ils sont originaires de Wigan, une ville coincée entre Manchester et Liverpool, et devraient être la révélation anglaise de 2020. Enquête sur un conte de fées comme seule l’Angleterre du Nord peut en pondre.

Les beaux jours de Night Shop

Hébergé sur le label de Kevin Morby (Mare Recordings), Justin Sullivan aka Night Shop écrit des petites merveilles et arrive en France pour une tournée plus que conséquente !

Jolis Mush

Ils ont des chapeaux ronds, vive les bretons, ils aiment le post punk, vive les Mush !

Salutaires Salt

Dans la vie, il faut toujours faire confiance aux autocollants. On doit la découverte de Salt à l’autocollant qui est collé sur l’emballage plastique de The Loneliness Of Clouds de Salt. On peut y lire : Ken Stringfellow (The Posies, R.E.M., Big Star). Que ce soit à Bellingham avec Jon Auer ou en solo, Stringfellow…

MAITA vous présente ses meilleurs voeux

Nouvelle égérie du label Kill Rock Stars (‪Elliott Smith, ‪Sleater-Kinney, ‪The Decemberists), MAITA pourrait animer de bien belle manière l’année 2020.

A ne pas rater dans Découvertes !