Minuit avant la nuit

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux commentés du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de TheAngelcy, sextet israélien que l’on avait découvert avec My Baby Boy. TheAngelcy est un groupe en liberté comme le font Beirut ou Elvis Perkins, une invitation aux voyages avec une affection particulière pour une musique acoustique, sans chichi qui touche directement au cœur et à l’âme. Ils viennent de sortir un deuxième album au titre programmatique, Nodyssey, un disque à l’humanisme généreux, où la clarinette sertit le chant philanthrope de Rotem Bar Or, où le partage n’est pas un vain mot. Il répond à nos 5 questions traditionnelles avec une playlist entre valeurs sûres et découvertes personnelles.

TheAngelcy en cinq questions

Votre souvenir de concert ?

Nous en avons tellement ! En France en particulier, je me souviens d’un concert dans une petite salle, pourtant nous en avons fait des concerts dans des salles ou des festivals beaucoup plus grand depuis mais celui là m’a marqué. Nous étions en France pour quelques interviews autour de la promo de la sortie de notre premier album Exit Inside et un bon ami nous a réussi à nous organiser un concert un peu en dernière minute au Comedy Club à Paris. Il y a avait du monde dans la salle autour de ce concert spontané et l’ambiance était sympathique, mais lorsque nous sommes montés sur scène, nous avons eu un problème technique et nous n’avons pas pu commencer à jouer. Nous avons donc commencé à raconter à l’auditoire des choses amusantes juste pour passer le temps… et le son a fini par revenir sur scène, c’était très drôle et tés approprié à la salle ! C’est vraiment un bon souvenir.

theAngelcy – Mona Lisa (the song)

Votre rencontre en tournée ?

Nous avons rencontré beaucoup de belles personnes et passionnantes sur la route ! Elli, dont nous avons utilisé les illustrations pour la couverture de l’album Nodyssey en est un bon exemple. Nous l’avons rencontré à Leipzig il y a quelques années et la connexion a été très forte. J’ai vu cette illustration à ce moment-là et cela a raisonné en moi, alors j’ai pensé à cela pour cet album, ce que nous avons fait.

Votre anecdote dans le van ?

Nous avons un enfant de 3 ans avec nous (l’enfant de Maya et notre ingé son Gil). Ce matin, lui et moi avons fait une chanson ensemble, nous chantons « Van Baby » en dansant dans le camion de tournée… C’est une vraie star ce gamin !

Votre nouvel album en quelques mots ?

Une recherche profonde, stimulante et joyeuse sur la création musicale collaborative, construite autour de la manière dont un auteur-compositeur gère les ombres et les doutes de son monde.

Votre prochain rêve ?

Aller plus loin dans notre façon à nous de faire de la musique, et aussi de la faire voyager dans encore plus de pays.

TheAngelcy – I worry

En écoute avec TheAngelcy :

  1. ZoharaLost
    La musique de Zohara semble être un conte de fées se déroulant dans une ville futuriste, comme un film de Disney reflété sur un miroir brisé. Je pense que cette chanson capture un moment fort de la musique.
  2. Sibylle BaierTonight
    Je suis tombé de Sibylle Baier en me promenant sur YouTube et j’ai été stupéfait de découvrir ce bel album et d’apprendre qu’il été sorti longtemps après les premiers sons sortis sur YouTube. Les mouvements harmoniques me paraissent comme une « prophétie » du Grunge, une sorte de pré-historique « unplugged ».
  3. Vampire WeekendStep
    Cette chanson est juste un pur bonheur pour moi. J’aime tout à son sujet, y compris la « Lyrics video ».
  4. Damon AlbarnThe selfish giant
    Pour moi, c’est la meilleure chanson de cet excellent album, et je suis très jaloux de ce titre. J’aurais bien aimé avoir des titres de chansons comme celui-là, j’aime beaucoup ce qu’il raconte.
  5. Devendra BanhartFür Hildegard von Bingen
    J’aurai pu choisir n’importe quelle chanson de cet album. Je suis inspiré par son approche peu dramatique des chansons et, je suppose, de la vie.
  6. SokoWe Might Be Dead By Tomorrow
    Cet album porte une charmante naïveté , il représente pour moi le meilleur exemple des musiques défendues par les salles de concert qui font de la place aux indépendants et qui font en sorte qu’ils existent dans le monde d’aujourd’hui !
  7. Angel OlsenForgiven/Forgotten
    C’est une vraie poète, cet album est vraiment très très bon, des chansons jusqu’au titre de l’album. Il comprend des titres que je considère les meilleurs que je connaisse.
  8. Dudu Tassa & The KuwaitisTadini
    Dudu Tassa est un musicien israélien qui chante habituellement en hébreu, mais dans ce projet, il rend hommage à son grand-père et grand-oncle, de grands musiciens irakiens connus sous le nom des frères Al-Kuwaiti. Cet album est merveilleusement réalisé, vous pourrez y découvrir de très belles mélodies.
  9. Watsky Don’t be nice
    J’adore cette chanson et particulièrement cet enregistrement. Je suis émerveillé du solo de violon, il y a un vrai moment de liberté dedans…
  10. RauryGod’s Whisper
    Cette chanson est une fusion magnifique entre folk et hip-hop, je suis étonné qu’il n’y ait pas plus de sons qui aient cette alchimie et qui mélangent ces deux styles de musique en particulier. Mais je pense que nous entendrons plus d’œuvres ces différents styles dans les années à venir !

Plus d’infos sur la page facebook d’TheAngelcy et sur theangelcy.com. TheAngelcy sera en concert le mercredi 13 février à Paris (Studio de l’Hermitage).

TheAngelcy - Nodyssee

TheAngelcy - Nodyssey

Tracklist : TheAngelcy - Pays Sage
  1. Rising
  2. I Worry
  3. Everyone (And Their Mom)
  4. Breakdown
  5. Cetacean Stranding
  6. All Around The Wishing Well
  7. The Revolution
  8. Mona Lisa
  9. Vera
  10. Holyland
  11. Nodyssey

Les prochains concerts de TheAngelcy en France

DateSalleVilleTickets
17 Jul 2019Festival sur le ChampValence-d'albigeois 
18 Jul 2019F'estival Les PépitesSamoens 
Dates de concerts fournies par Bandsintown