Photos : Tom Bird & Loïc Lantoine @ French Connexion, Comédie Odéon, Lyon | 17.02.2019

Loïc Lantoine © Fabrice Buffart
Fabrice Buffart 19/02/2019

Dans les frimas de février, Tom Bird et Loïc Lantoine ont réchauffé les cœurs au théâtre Comédie-Odéon pour son rendez-vous mensuel immanquable, le festival French Connexion sous l’œil bienveillant de Fabrice Buffart.

Tom Bird

2019_02_17_tom_bird_french_connexion
2019_02_17_tom_bird_french_connexion
2019_02_17_tom_bird_french_connexion
2019_02_17_tom_bird_french_connexion
2019_02_17_tom_bird_french_connexion
2019_02_17_tom_bird_french_connexion
2019_02_17_tom_bird_french_connexion
2019_02_17_tom_bird_french_connexion
2019_02_17_tom_bird_french_connexion
2019_02_17_tom_bird_french_connexion
2019_02_17_tom_bird_french_connexion
2019_02_17_tom_bird_french_connexion

Loïc Lantoine

2019_02_17_loic_lantoine_french_connexion
2019_02_17_loic_lantoine_french_connexion
2019_02_17_loic_lantoine_french_connexion
2019_02_17_loic_lantoine_french_connexion
2019_02_17_loic_lantoine_french_connexion
2019_02_17_loic_lantoine_french_connexion
2019_02_17_loic_lantoine_french_connexion
2019_02_17_loic_lantoine_french_connexion
2019_02_17_loic_lantoine_french_connexion
2019_02_17_loic_lantoine_french_connexion
2019_02_17_loic_lantoine_french_connexion
Date : 17 février 2019

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A voir dans “Photos de concert

Patti Smith @ Olympia 27-08-2019

Photos : Patti Smith – L’Olympia, Paris – 27.08.2019

Avant de pénétrer dans la salle de L’Olympia, on pouvait acheter au stand de merchandising deux t-shirts. Le premier avec une photo de Patti Smith dans les 70’s et un autre avec cette phrase de Gloria « Jesus died for somebody’s sins but not mine » (« Jésus est mort pour les péchés de quelqu’un, mais…

Interpol @ Nuits de Fourvière 2019, 01.07.2019

photos : Interpol et Idles @ Nuits de Fourvière 2019, 01.07.2019

L’orage sur Fourvière a galvanisé les déjà très remuants Idles jusqu’à improviser Thunderstruck d’AC/DC. Mais une fois les grondements du tonnerre et les vociférations brutalisantes de Joe Talbot passés, ce sont les classieux Interpol en maraude qui ont interpellé le public des nuits de Fourvière enfin apaisées.