F1LUBk7bd4g

Don Nino vient de sortir son sixième album, Rhapsody For The Dead Butterflies chez Prohibited Records et c’est un ouragan de pop lo-fi humaniste.

Nicolas Laureau alias Don Nino s’intéresse dans ce nouveau disque à l’anthropocène, à l’impact de l’homme sur notre bonne vieille planète. Mais on est loin de certains discours moralisateurs aux dernières victoires de la musique. Lui qui a touché à tous les genres musicaux propose dans ce nouvel album une introspection apaisante dans un monde qui ne l’est pas. Sa voix est un tsunami d’émotions sur des mélodies pop psychées qui invitent à une réflexion méditative car au final, ses affres souvent nocturnes sont aussi les nôtres. Oh Small world qui ouvre le disque vient d’être mis en images par Lucas Vittori, jeune réalisateur corse qui a collaboré avec Thierry de Peretti (Une Vie Violente). Mais ce n’est pas la Corse de cartes postales dont il est question plutôt celle du mitage urbain qui grignote l’île de beauté comme beaucoup d’autres lieux et qui grisaille de plus en plus notre monde. On suit un trio d’ado pour une prise de conscience, notre petit monde est bien mal en point.

Don Nino - Rhapsody For The Dead Butterflies

ARTWORK DON NINO

Tracklist : Don Nino - Rhapsody For The Dead Butterflies
  1. Oh Small World
  2. No Ying No Jing
  3. In The Canopy
  4. Rhapsody
  5. Through The Delta
  6. For My Funeral
  7. Pointing Out
  8. Another Sleepless Night
  9. Shining Horse
  10. The Guys From The Company