Les belles surprises du Festival Django Reinhardt

Le Festival Django Reinhardt fait son retour au sein du parc du Château de Fontainebleau et annonce une jolie programmation avec notamment les excellents Jupiter & Okwess. Entretien avec Sébastien Vidal, programmateur du festival.

Le maître mot est cette année allier « la tradition et la modernité ». Comment allez-vous réussir à marier les deux ?

Sébastien Vidal : Comme toujours depuis 50 ans. Un pied sans dans la musique de Django, dans sa tradition, son histoire, avec une ouverture de festival dans le village où il a vécu… avec les plus grands artistes de cette musique… Christian Escoudé, Tchavolo Schmitt ET le meilleur du jazz, des musiques actuelles et enfin de la world. Tradition et modernité… Il n’y a d’ailleurs pas de modernité sans tradition. Comme disent les Maravilas du Mali, si tu sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens.

Discographie

Certains concerts seront gratuits… Notamment à Samois-sur-Seine. Cet aspect (la gratuité) est il important pour le festival ?

Il est essentiel. On doit aller chercher les publics, avoir une offre généreuse, et plurielle qui parle à tous les publics

Les tarifs ne vont pas changer par rapport à l’édition 2018. Rien ne change ? Le site reste le même ? Le public va t-il avoir droit à quelques surprises ?

Même tarif que l’an dernier… Rien en change, on améliore simplement la proposition, l’accueil, la scène, le son… Des surprises oui, avec des concerts sur l’île scène des luthiers. De vrais concerts.

Parov Stelar – All Night

Comment a été bâtie cette programmation ? Elle est le fruit d’un travail collectif ?

Oui, c’est presque 10 mois de travail. On consulte beaucoup. David Reinhardt, petit fils de Django, Max Robin, musicologue, critique et musiciens ou encore Matthieu Chatelain qui anime la scène des luthiers… J’aime penser que le programme est la somme des envois de toute l’association avec aussi beaucoup de découvertes.

Jupiter Okwess – Musonsu

Quels sont les moments, pour vous, à ne pas manquer cette année?

L’ouverture à Fontainebleau avec Parov Stelar,sera un moment incroyable… ou encore Tom Misch le samedi soir.

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Festival Alors Chante 2016

Alors chante encore !

Plus de trente ans que l’on chante dans le Tarn-et-Garonne ! On ne bouffe pas du curé mais de la chanson francophone de qualité !
Nuits de Fourvière 2012

Les Nuits de Fourvière en plein jour

La programmation complète des Nuits de Fourvière vient de tomber. Les nuits de Fourvière demeurent le rendez-vous incontournable de l’été lyonnais alliant très grand public (lire très grosses daubes variétoches), artistes sur le retour et pépites pour amateurs de musique ciselée.

Plus dans Interviews

Ghost in the Loop @ Plateau de Bure by Fabrice Buffart

Musique pour les cimes !

Ghost In The Loop est le projet assez fou d’Aurélien Buiron accompagné par le label de musique ambient Mare Nostrum. Son credo, créer de la musique en pleine nature dans des lieux protégés et parfois difficiles d’accès. Après la Cime de La Bonette, le Molard Noir ou le Col du Galibier, c’est plateau de Bure […]
Nicolas Tarik

5 questions à … Nicolas Tarik

Nicolas Tarik est un conteur musicien voyageur. On lui a posé quelques questions autour de son nouveau titre, libre, ode aux personnes que l’on a dans la peau passionnément et fougueusement, que l’on retrouvera sur son nouvel album, Gibraltar qu’il présentera à la Salle Barbara de la MJC Montchat le jeudi 24 novembre prochain.
Timolonlejardinier-zombiep

5 questions à … Timoléon Le Jardinier

Tout est bon dans le Timoléon. Qu’il hésite entre Vishnou ou Arinna, entre Proust et Engels, Thibauld Labey (Trumpets of Consciousness) nous emballe avec une playlist enthousiasmante et quelques conseils pour l’été.
Jeromedidelotsonparapluiemarch2022thomasguerigen

5 questions à … Son Parapluie

A l’heure où Jacqueline Taieb revient sur le devant de la scène, il faut absolument écouter Son Parapluie avec son EP plantureux, Paris n’existe pas disponible chez 80 Proof records et Hot Puma Records.