Catégories
Interviews

5 questions à … Octavio Mai

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux commentés du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour du duo lyonnais Octavio Mai, ex KØS, dont le premier EP, La nuit reviendra sort ce vendredi 31 mai chez Wagram accompagné d’un très beau clip. Juliette aux yeux turquoise et Johan aux rêveries sensibles attisent notre désir avec cinq titres sensuels désormais en français et une playlist à parité pour cerner leur univers sonore et sensoriel.

Octavio Mai en cinq questions

Votre souvenir de concert ?

Notre tout premier concert au Groom à Lyon. C’était quelques mois après la naissance du groupe. Tous nos amis, copains, famille, voisins, amis de voisins, copains d’amis, inconnus, etc. étaient là, il devait y avoir environ 150 personnes en tout, certains n’ont même pas pu rentrer dans la salle, on était touchés de voir autant de monde venus pour nous.

Votre rencontre marquante ?

On pense immédiatement à Ambroise Willaume (SAGE) qui a co-réalisé notre EP. On s’était dit « on aimerait trop faire notre EP avec celui qui a travaillé sur l’album The Golden Age de Woodkid » et puis on a pu le rencontrer et il a accepté de travailler avec nous sur ce premier EP, c’était fou. Quand on écoute I Love You de Woodkid on peut entendre les mêmes cloches que sur La nuit reviendra, ça nous rend toute chose maintenant ! Ambroise nous a beaucoup apporté, tant humainement que professionnellement. Il est arrivé à un moment où on avait besoin des deux, il a été d’un réel soutien.

Octavio Mai – La Nuit Reviendra

Votre anecdote dans le van ?

A défaut d’avoir une anecdote de van on a un anecdote de train. On était partis jouer au Hoxton à Paris pour la fête de la musique, on a été beaucoup trop ambitieux. On est venus en train de Lyon avec toute notre config’ sur le dos à traverser Paris. Conclusion, Juliette s’est payé le lumbago de l’année, shootée aux décontractants musculaires pour pouvoir jouer le lendemain soir, c’était assez dramati-comique.

Votre nouvel EP en quelques mots?

Ce premier EP est à la fois une passion pour le rêve comme une peur de la nuit, une envie de fuite comme un besoin de passion. Pour nous, la nuit est ambivalente. Quand la lumière s’éteint, on se retrouve face au vide et à ses peurs, on peut entendre son cœur rythmer le silence. Mais le noir est aussi la source de notre inspiration, la course aux souvenirs et les récits d’insomnies. Notre EP porte donc le nom de la chanson qui en est à l’origine. C’était aussi une façon pour nous de l’honorer.

Votre prochain rêve ?

Pouvoir vivre notre EP et nos nouveaux morceaux en concerts, pouvoir partager avec le public, faire des rencontres, toujours plus de rencontres.

Octavio Mai – Rêveries

En écoute avec Octavio Mai :

Johan

  1. Tyler the creatorRunning out of time
    Fan du style de ce gars-là, juste assez pop, juste assez hip-hop. Le nouvel album est une bombe
  2. Lana Del ReyDoin Time
    On l’aime depuis si longtemps cette dame !


  3. PépiteFlèches
    Pour le titre French touch qui sent l’été romantique.
  4. Awir LeonRain
    Mon petit chouchou français qui ressemble à James Blake.
  5. Jóhann JóhannssonKangaru
    Dernier titre de l’album du film Arrival, bande originale magique et magnifique. Je m’endors avec.
  6. Juliette

  7. ALASKALASKATough Love
    Toute dernière belle découverte, un côté Dandy Warhols qui me rappelle ma jeunesse et les concerts au Sonic à Lyon :-)
  8. VoyouLe naufragé
    Mon coup de cœur de la scène française de ce début d’année 2019 avec son nouvel album, mais c’est ce morceau absolument magnifique de son premier EP sorti l’année dernière qui me fait le plus pleurer.
  9. James Blake (feat. Rosalía)Barefoot In The Park
    Un morceau qui prend autant aux tripes pour un duo aussi inattendu, la double claque.
  10. LorageAttrape-rêves
    Mon coup de cœur rap, il vient de sortir son album, merci pour ces textes !
  11. Tame ImpalaBorderline
    Toujours aussi excellents, toujours aussi fidèles à eux-mêmes, on aimera indéfiniment.

Octavio Mai sera en concert le 6 juin à Paris (Hasard Ludique) pour sa release party. Plus d’informations sur la page facebook d’Octavio Mai

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

dominique-a-papiers-froisses

Vidéo : Dominique A – Papiers froissés

Après deux très bons disques en 2018, Toute latitude et La Fragilité et une très belle éclaircie en hommage à Philippe Pascal, Dominique A est de retour avec un EP 4 titres, Le Silence ou tout comme disponible le 10 juillet en digital.
SUZANE@Liswaya-020-0135_RT_HD

SLT Suzane !

Point de contrepèterie dans ce titre. Depuis un an Suzane renverse toutes les scènes où elle se produit et s’apprête enfin à sortir Toï Toï son premier album le 24 janvier chez 3eme Bureau qui va l’installer durablement dans le paysage musical, elle vient d’être nommée aux Victoires de la Musique dans la catégorie ‘Révélation…
Kid Loco par Camille Verrier (3)

5 questions à … Kid Loco

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Kid Loco qui est venu nous dire qu’il va bien avec son nouvel album, The Rare Birds paru le mois dernier.…
Julien Granel

Les victoires de Julien Granel

Julien Granel a le vent en poupe. Ce jeune Bordelais ouvre pour Angèle quasiment tous les soirs dans des Zénith qui affichent tous complets et qui adhèrent à ses morceaux. Mieux, le public connait les refrains de Granel par cœur.

Plus dans Interviews

Klon

L’ascension de Klon

Klon. Ce n’est ni con, ni Klug ou le nom d’une nouvelle planète. Quoique. Ces Magnificent Seven déboulent dans notre galaxie musicale avec un premier titre Noise, qui va faire du bruit. Il est accompagné d’une somptueuse animation réalisée par le gang lui même qui met en scène une ville-automate monstrueuse qui produit les clones…
Maë Defays

5 questions à … Maë Defays

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Maë Defays, autrice d’une caresse musicale avec son EP Whispering dont est extrait notre exclu d’hier, La vie entière. On découvre…
Bananagun

5 questions à … Bananagun

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour des foutraques australiens de Bananagun. Oubliez The Go-Betweens, The Saints, Nick Cave ou Silverchair, ce quintette psyché et percussif adepte de l’afrobeat…

Passionnant Johan Asherton

Et un nouveau beau disque de Johan Asherton ! L’ex-The Froggies, qui a eu le chic de ne jamais enregistrer un mauvais disque depuis ses débuts solo en 1988 avec God’s Clown, revient avec Passiontide, une collection de dix chansons sombres et élégantes.
Codeine

[1990-2020] Dix cachets de Codeine

On écrit toujours, à tort, que les Afghan Whigs étaient le seul groupe de chez Sub Pop à ne pas être originaire de Seattle. Greg Dulli, le chaud lapin de Cincinnati (Ohio) avait signé sur le célèbre label de Seattle pour sortir Up In It en 1990 après avoir sorti Big Top Halloween en 1988…
December-Square

Back To December Square

Deux ans après sa création, la maison de musique December Square peut s’enorgueillir d’avoir fait un sans-faute. Possédant désormais un catalogue d’une dizaine d’artistes, DS a eu le chic de prendre des risques en publiant des disques que personne d’autre n’aurait publié. Car l’addition des chansons de Matthew Edwards et du piano d’Emmmanuel Tellier donnent…
BEBLY © Nicolas Demare

5 questions à … BEBLY

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de BEBLY qui longe les murs et déboule dans nos vies avec un nouvel EP, ULDO. Et cela fait du bien d’entendre…