PWKoPUi-YLQ

Rachid Taha nous a quittés en septembre dernier alors qu’il venait de terminer l’enregistrement d’un nouvel album qui sortira le 20 septembre chez Naïve. Je suis Africain est le premier extrait festif et jubilatoire d’un disque posthume assurément pas mortifère, loin de certains ‘coups’ de maison de disque.

Son fils, Lyes Taha explique : « Mon père a passé ses deux dernières années à travailler sur cet album, Je suis Africain. Avec son cœur et tout son être. Intensément, sincèrement, sans compromis. Beaucoup de jours et autant de nuits. Ce dernier album lui ressemble, dans sa singularité, dans sa folie, dans sa liberté. J’espère qu’il contribuera à faire résonner la parole et la musique de Rachid Taha le plus fort et le plus loin possible. » Le clip a été tourné au foyer africain de Montreuil et à la Bellevilloise où Rachid Taha vécut avec plein d’amis comme Damon Albarn, Brian Eno, Benjamin Biolay, Catherine Ringer, Oxmo Puccino, Jeanne Added, Flèche Love, Fémi Kuti, Médine, Mouss et Hakim de Zebda, Axel Bauer, Steve Hillage de Gong, Mouloud Achour, Agnès B et bien sûr Lyes Taha, son fils et son fidèle ami, Toufik Baalache. Le titre rend aussi hommage à ses héros, Nelson Mandela, Malcolm X, Jimmy Hendrix, Kateb Yacine, Frantz Fanon, Jacques Derrida, Angela Davis, Patrice Lumumba, Thomas Sankara, Bob Marley ou Aimé Césaire dans un hymne à l’amour à l’Afrique : « Je suis africain, africain du nord sud, je suis africain dedans comme dehors, je suis africain je n’ai pas le rythme dans la peau, je suis africain, un albinos afro ! »