Les photographies sonores de Delphine Ghosarossian

Les photographies sonores de Delphine Ghosarossian© Mathieu Zazzo
Louis - 12/11/2019

Delphine Ghosarossian réunit ses beaux clichés dans un livre élégant et conséquent. Faces of Sound réunit les bouilles de Thurston Moore (Sonic Youth) ou d’Irak Kaplan (Yo La Tengo) de Brett Anderson (Suede). Et en plus de photographier Sir Brett, Ghosarossian fait parler Bernard Butler (et d’autres) sur leur relation à leur image et au fait d’être photographié.

Photographier des musiciens a toujours été une évidence. » peut on lire dans les premières pages de ton livre. Est-ce que photographier, tout simplement, était une évidence ? Est-ce que la jeune Delphine Ghosarossian se voyait photographe ?

Delphine Ghosarossian : Pas du tout, à la base je faisais de la peinture, j’ai suivi des études d’arts plastiques à La Sorbonne. La photographie est entrée dans ma vie dans un deuxième temps, j’apprenais la théorie à l’Université et parallèlement j’assistais des photographes pour apprendre le métier sur le terrain.

Tu utilises un seul boitier, un Mamiya 6×7. Pourquoi n’utiliser qu’un seul boitier ?

En argentique, je n’utilise que lui car il correspond aux images que j’ai envie de donner, il me semble idéal dans ma vision du portrait. J’utilise aussi du numérique pour travailler rapidement au quotidien.

Quelle est l’histoire de ton boîtier ? Où l’as-tu acheté ? Quelles relations entretiens-tu avec lui ?

Le premier, je l’ai acheté à Paris il y a une quinzaine d’année c’était mon premier moyen format, depuis j’ai racheté le même boitier à New York il y a 7 ans. Il est très important pour moi, c’est comme un meilleur ami qui me suit sur chaque séance photo.

Tu te rappelles de ton premier shooting « pro » ? Tu peux m’en parler un petit peu ?

Oui très bien. Mon premier vrai contrat était pour le cinéma, je faisais des « photos peintures » que l’on voit à l’écran pour un film de Richard Berry, La boite noire avec Marion Cotillard. J’avais 20 ans c’était merveilleux de se retrouver sur ce genre de projet.

Tu es directive avec les musiciens ? Comment se passe une photographie avec Delphine Ghosarossian ?

Absolument pas, quand je dirige, c’est juste des détails, la position d’une main ou d’un regard mais j’aime les laisser dans leurs pensées, leurs rêves… Mon approche est vraiment dans la douceur.

C’est une première pour moi… Je vois des musiciens invités à parler de leur relation à la photographie. Pourquoi as-tu voulu leur laisser la parole ?

Je ne voulais pas faire un simple livre de portraits, j’avais envie de faire plus un carnet où les artistes ont la possibilité de répondre de participer dans un dialogue, un échange. Afin que l’on comprenne aussi leurs points de vue sur la séance photo, sur les relations extraites qui peuvent coexister entre le monde du son et celui de l’image.

Edwyn Collins

collins-edwyn et maxwell grace

Edwyn Collins était une commande du magazine Vox Pop, c’était un beau cadeau que Mathieu Zazzo et Samuel Kirzemblaum me faisaient en me proposant ce portrait.

L’idée était de le photographier avec son épouse Grace. Je lui ai retrouvé dans un grand hôtel parisien, je n’ai pas eu énormément de temps mais c’était une très belle rencontre car ils étaient très gentils et généreux.

 

 

 

 

 

Brett Anderson

Brett Anderson (Delphine Ghosarossian)

Je voulais le photographier depuis longtemps car j’aime beaucoup sa musique. Quelques mois avant j’avais eu la chance de rencontrer Bernard Butler que j’avais démarché pour mon livre, c’était une rencontre merveilleuse dans un parc de Londres.

Pour Brett, j’ai réussi à me greffer à son agenda de promo lorsqu’il est venu à Paris. La journée presse se déroulait à l hôtel Grand Amour mais à ce moment là il était en travaux, j’aimais bien les reflets des bâches de protection. Ça me faisait penser à des rideaux de théâtre j’ai eu envie de le positionner dans cet univers.

 

 

 

 

 

Philippe Katerine

Philippe Katerine © Delphine Ghosarossian

Il y a quelques années j’ai eu la chance de photographier Philippe Katerine. Je savais que mon ami graphiste Michael, alias Le Grand Garçon, l’aimait beaucoup, du coup je lui ai proposé de m’assister sur la séance. Michael est un graphiste très talentueux, c’est lui qui a fait tout le graphisme du livre. C’était l’époque de la chanson La banane. Avant la séance, pour rigoler, on avait récupéré une banane et on s’était dit qu’on verrait ce qu’on en ferait une fois sur place, sans trop de conviction. Mais au final, on a fait avec Katerine une image en hommage à Warhol et au Velvet Underground.

L’image est argentique, mais la banane est colorisée numériquement par Michael. J’aime beaucoup cette image car c’est la première fois que la couleur s’est introduite dans mes portraits noir et blanc. J’aime l’importance que prend cet accessoire dans l’image.

Faces of Sound de Delphine Ghosarossian sera disponible le 22 novembre 2019.

Faces of Sound

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Interviews

SUZANE@Liswaya-020-0135_RT_HD

SLT Suzane !

Point de contrepèterie dans ce titre. Depuis un an Suzane renverse toutes les scènes où elle se produit et s’apprête enfin à sortir Toï Toï son premier album le 24 janvier chez 3eme Bureau qui va l’installer durablement dans le paysage musical, elle vient d’être nommée aux Victoires de la Musique dans la catégorie ‘Révélation…

5 questions à … Tiste Cool

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Tiste Cool qui sort un EP, Caïpiranha. Non, vous n’avez pas la gueule de bois. Il n’est pas triste ce mot…

Luna

[25] 23 minutes avec Dean et Mario

Deux ans après avoir vu jouer John Baumgartner et Sterling Morrison sur Bewitched, Dean Wareham et ses Luna s’enfoncent dans la pénombre des nuits new-yorkaises avec Tom Verlaine et Laetitia Sadier.

[1990 – 2020] Very Swell !

Il y a tout pile 30 ans, Swell posait solidement les bases de sa musique faussement nonchalante et pleinement envoûtante. Avec trois mélodies faites avec deux bouts de ficelle, David Freel ouvrait les années 90 de la plus belle des manières. En 1990, il avait tout dit quand tout restait à faire.

Abel Orion - Home Again

5 questions à … Abel Orion

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’ Abel Orion que l’on a découvert avec Home Again extrait de son EP Late Night Music. Il répond à nos cinq…

Biche Here Now

Sorti en avril 2019, La Nuit des Perséides de Biche fait son petit bonhomme de chemin et devrait faire les belles heures de 2020.

LUKASXCLARA-AKCOMMUNICATION-GUILLAUMEPLAS (16)

5 questions à … Lukas Ionesco

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Lukas Ionesco, découvert ans The Smell Of Us de Larry Clark (prochain proscrit ?). Il sort un premier album, Magic Stone…

Pete Astor

[1990 – 2020] Sublime Submarine

Ils sont tous les deux dans ce bar de Pigalle situé au 114 boulevard Rochechouart. Le premier est Peter Astor, ex leader de The Loft et de Weather Prophets. Soutenu mordicus par Creation Records, il s’apprête à sortir Submarine, son premier disque solo, et à prendre tout le monde de court avec. Le second est…

5 questions à … Doriand

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Doriand dans l’ombre d’un paquet de chansons et d’artistes que l’on aime (Keren Ann, Katerine, Peter Von Poehl, Edith Fambuena…) et…

Primates

5 questions à … Primates

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Primates avec un nouveau titre, Ins & Outs en exclusivité avec de la danse, des baisers, beaucoup d’amour et encore des…

5 questions à … Hyperculte

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Hyperculte qui avec un tel nom se doit d’assurer. Et c’est le cas de la pop transgénique de ce duo suisse qui…

Wonderful Water Is Wet !

Theo Hakola (Orchestre Rouge, Passion Fodder) sera de retour l’an prochain avec Water Is Wet, un disque sombre et élégant.

Idéal Ludéal

Ludéal sera de retour l’année prochaine avec son cinquième album. A la confluence de la fantaisie militaire de Bashung et des Berceaux de Fauré, ce nouveau disque devrait séduire tous les esthètes de France et de Navarre.

arah Mikovski_Arsene Marquis_HD-3

5 questions à … Sarah Mikovski

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Sarah Mikovski de retour de Bora Bora en partance pour le Pôle Nord, son premier album à paraître le 14 février…

À mon W. Hamon

Dans le Hamon tout est bon écrivait il y a quelques mois le collègue Guimauve. Son disque, Soleil, Soleil Bleu, se bonifie comme un Chablis Grand Cru et prend une jolie patine au fil des écoutes.

Octave_Noire_presse2019_credit_Fabien_Tijou_2

5 questions à … Octave Noire

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Octave Noire qui de retour de Los Angeles s’apprête à sortir une nouvelle galette, non un monolithe pop le 14 février 2020…

Mélodie Lauret © Sarah Balhadere

5 questions à … Mélodie Lauret

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Mélodie Lauret, jeune artiste de 19 ans sur qui on mise une pièce sans trop de risques tant son naturel et…

Yannick-Owen

5 questions à … Yannick Owen

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Yannick Owen, jeune artiste lyonnais fervent adepte de la six cordes et des mélodies ouvragées. Mais quand en plus on aime…

Le Punk voit la vie en rose !

Punk is not dead, Lexique franco-punk est un ouvrage collectif dirigé par Luc Robène et Solveig Serre qui regroupe 178 entrées/définitions élaborées par 50 contributeurs du monde universitaire et de la scène punk.

[1989 – 2019] Rire (et chanter) avec les Mighty Lemon Drops

En 1989, les Mighty Lemon Drops sont à la croisée des chemins. En 1988, World Without End a fait une percée conséquente dans les charts anglais et américains. Originaires de Wolverhampton, les hommes en noir avaient ce qu’il fallait pour faire la nique à Manchester et Liverpool.

A ne pas rater dans Interviews !