Catégories
Concerts (live reports)

Alain, plus que 30 ans, mais que du bonheur

Alain Souchon @ Dôme de Paris, 16/11/2019

Alain Souchon, les pieds sur terre et la tête dans les étoiles.

Il est une génération d’artistes auteurs compositeurs français, biberonnés à la musique anglo-saxonne des années 60 et 70, qui, quand ils ont commencé à écrire leurs propres compositions, ont cherché à mettre des mots français, mais surtout des textes qui avaient un sens, sur la pop anglo saxonne qu’ils aimaient tant. Alain Souchon est de ceux là.

Âmes Fifties

Devant le >Dôme de Paris (anciennement Palais des Sports) rempli pour la troisième soirée consécutive, Alain s’avance seul avec sa guitare. Entame en acoustique Allo Maman Bobo avant d’être rejoint pas ses musiciens. Il enchaîne sur les titres de son nouvel album, dont les magnifiques Âmes Fifities, Ici et Là, Un terrain en pente entrecoupé par les tubes qui ont jalonné sa carrière, Le Bagad de Lann-Bihoué, La beauté d’Ava Gardner et même l’intimiste On s’cache des choses (régulièrement repris sur scène par Vincent Delerm) qu’il interprète seul et fragile, au piano. C’est une continuité, Souchon, une fidélité à ce qu’il est comme à ce que nous sommes. Les nouveaux titres s’accordent parfaitement avec les intemporels Foule Sentimentale, C’est déjà ça ou La vie ne vaut rien. Une poésie immuable qui sait interpeller comme bercer et rassurer.

Foule Sentimentale

19 novembre 2015. Alain Souchon investit la Halle Tony Garnier avec son complice de toujours Laurent Voulzy. Nous sommes six jours après les attentats du Bataclan. Pour la première fois, devant la salle, la sécurité a fait placer le public en deux rangées, les hommes d’un coté, les femmes de l’autre. Fouille au corps, détecteur de métaux. La salle est frileuse, presque transie par l’émotion, et la volonté de résistance qu’il a fallu pour retourner dans une salle de spectacle après le séisme parisien. Ces salles de concert, que quelque uns de mes camarades comparaient volontiers à des cathédrales païennes, dévolues au culte éphémère de Dieux musicaux multiples et divers. Ces cathédrales ne sont plus. On a tué dedans. La fête est finie. Plus rien ne sera jamais comme avant.

2019_11_16_souchon
2019_11_16_souchon
2019_11_16_souchon
2019_11_16_souchon
2019_11_16_souchon
2019_11_16_souchon
2019_11_16_souchon
2019_11_16_souchon
2019_11_16_souchon
2019_11_16_souchon

Ce soir là, Alain interprète avec plus d’intensité et d’émotion que d’habitude, Et si en plus y’a personne. A la fin de la chanson, ou du concert j’ai oublié, mais je me souviendrai toujours de cette pluie de pétales de rose en papier qui se déversent sur le public. Des petits morceaux de papier comme des gouttes de pluie ou de larmes qui nous ont reconnectés à la vie après ce sanglant vendredi qui nous avaient laissés transis. Continuer, revenir, rechanter, se réjouir à nouveau devant une scène, c’était encore possible, c’était toujours beau, ça ne devait jamais cesser de l’être. Alain m’avait fait revenir à la vie musicale ce soir là, le premier jour de la vie d’après.

Quatre ans plus tard, hier au soir, quand il a interprété cette chanson, le public s’est levé. Alain rend universel ce qu’il y a en chacun de nous d’humanité.

Mais tout ça vous le savez déjà, vous le savez forcément parce que vous y étiez aussi.

Les prochains concerts de Alain Souchon en France
DateSalleVilleTickets
04 Nov 2020AinterexpoBourg-en-bresseAcheter un Ticket
05 Nov 2020MicropolisBesançonAcheter un Ticket
06 Nov 2020CENTRE ATHANORMontluçonAcheter un Ticket
11 Nov 2020Zenith Nantes MetropoleSaint-herblainAcheter un Ticket
12 Nov 2020Brest ArenaBrestAcheter un Ticket
17 Nov 2020LE PALIOBoulazac Isle ManoireAcheter un Ticket
18 Nov 2020Zenith Nantes MetropoleSaint-herblainAcheter un Ticket
19 Nov 2020Zenith CaenCaenAcheter un Ticket
Dates de concerts fournies par Bandsintown
Date : 16 novembre 2019
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Francofolies 2010 : photos du 15 juillet

Troisième journée du festival et encore une belle programmation. Du côté de la grande scène on assistera au set d’un De Palma peu convaincant (ou peu convaincu ?). S’en suivent les Cowboys Fringuants, et visiblement le publique est venu plus pour eux que pour la tête d’affiche de la soirée à savoir Alain Souchon, à…

Plus dans Concerts (live reports)

[35] Les Pale Fountains ou l’Eldorado Pop

Après avoir joué en février 1985 à Londres et avant de s’envoler pour le Japon, les Pale Fountains étaient de retour à Paris en cette veille de printemps 1985. L’Eldorado de 1985 fut la séance de rattrapage pour ceux qui avaient séché la piscine Deligny.
Shack - La Locomotive, 1990

[1990 – 2020] Sur les rails avec Shack

8, 9 et 10 novembre 1990. Paris. Les La’s, les Boo Radleys, Dr Phibes et les House Of Wax Equations débarquent à Paris le temps d’un week-end pour initier les Français aux plaisirs plus ou moins méconnus (mais surtout exquis) de Liverpool. Les frères Head, ex Pale Fountains sont évidemment de la partie. On connaissait…

Liam Gallagher à son Zénith

Liam Gallagher a donné hier soir au Zénith de Paris le dernier concert d’une tournée européenne qui a affiché complet tous les soirs. Et il a fait plus que le travail.

Motivant Morby

L’ex-Woods est venu jouer son répertoire à La Lune des Pirates, salle qui avait accueilli et vu triompher les flamboyants Woods en 2017. Jeu, set et match pour…
Vincent Delerm @ Théâtre des Pénitents, Montbrison, 04-02-2020

Vincent Delerm : La vie passe et il en fait partie

Hier soir Vincent Delerm chantait à Montbrison devant le public du festival Poly’Sons. Après le spectacle, je lui ai parlé des photos que j’avais faites, de cet article que j’allais écrire sur son spectacle. Quelle idée insensée ais-je eue là… Comment écrire sur la musique, comment mettre des mots sur des sons, sur d’autres mots ?…
Damien Saez @ Halle Tony Garnier, Lyon, 09-12-2019

Damien Saez, « Que l’éphémère devienne éternité »

Damien Saez venait hier au soir présenter à Lyon, Ni Dieu ni Maître, l’album qui clôture Le Manifeste, fresque sociale de quatre années de 2016 à 2019 présentée dans une « oeuvre numérique » sur son site internet « Culture contre culture ». 39 chansons, politiques et poétiques dans lesquelles se lit la France des attentats aux gilets jaunes,…