Vidéo : Gontard – Hôpital Tue

Il faut encore et toujours écouter le dystopique Gontard avec son 2029 qui est le 1984 de la chanson lagomorphe. Orwell avait prédit le totalitarisme des écrans, Gontard évoque l’effondrement de sa bonne ville de Gontard-sur-misère.

A l’image d’un Fernand Braudel et de l’École des Annales, spécialiste du temps long en histoire, Gontard montre les changements, les bouleversements que l’on veut faire passer pour modernes alors que c’est une vaste enculade généralisée. Et ici comme ailleurs, l’Hôpital Tue, mais l’on pourrait décliner, l’école tue, les flics tuent, ad nauseam. La France est atteinte d’un cancer généralisé dont les métastases se nomment Macron, Blanquer, Darmanin, Attal, Castaner, Pénicaud, Buzyn, Schiappa, Ndiaye… N’en jetez plus. La culture du petit chef sous couvert de confiance, la casse de la solidarité planquée derrière la bienveillance. « Quitter notre arrière pays, on se suivra comme les pompes funèbres suivent l’hôpital […] Nous sommes foutus, pourtant, prévenus ». Foutus ? Rendez-vous le 5.

Gontard – Hôpital Tue

Discographie

Gontard - 2029

Gontard - 2029

Tracklist : Gontard - 2029
  1. Dans ma ville
  2. Aigle Royal
  3. Prolétaires
  4. Chanteur de variétés
  5. Kevin Malez
  6. Hôpital Tue
  7. La fille de la mairie
  8. 2029
  9. Okay
  10. Il n’y a pas de Michel-Ange à Gontard-sur-Misère

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

Gontard La Seduction clip - photo Ray Borneo 1

Vidéo : Gontard – La Séduction

Toujours en vadrouille du côté de Romans, Gontard, seul contre tous, sismologue des sentiments nous balade en ville, où l’on n’a pas l’air virils et où on fait peur à voir dans ce manège désenchanté.
Gontard- Un monstre d'érotisme

Vidéo : Gontard – Un monstre d’érotisme

Le Ténia était immense. En 2 minutes d’haikus musicaux ultra réalistes, il mettait les poils comme sur La douleur ou le déchirant Pas comme ça où l’on pleure dans ses bras.

Gontard! – La saison des grands froids

Ils gobent. Ils sentent le paniqué, le caché, le confiné. Ils gobent, ils gobent ce qu’on leur donne à gober. A genoux, toujours, comme ils attendent leur giclée.

Plus dans Son du jour

benlamargay-auntlolaandthequail2

Vidéo : Ben LaMar Gay – Aunt Lola and the Quail

Vous cherchiez un remède contre le sbire Z. ou le faux prophète R. récemment décédé, Ben LaMar Gay est le traitement qu’il vous faut. Un melting pot musical renversant mêlant jazz, blues, ballades, R&B, raga, comptines, Tropicália, two-step ou hip-hop !
Lonny - Comme la fin du monde

Vidéo : Lonny – Comme la fin du monde

« La fin du monde n’est pas encore pour demain. » affirmait Tite-Live il y a un peu plus de deux mille ans et on ne peut lui donner tort malgré tous les efforts de l’humanité pour le foutre en l’air.
turfu-poneyclub

[EXCLU] Vidéo : Turfu – Poney club

Turfu vous invite à leur Astrale Nouba le 19 mars chez Airfono. Mais avant cela, on fait un tour au Poney Club en exclusivité et la bride est lâchée.