[EXCLU] Vidéo : Lucile – Plus de Réseau

Sous hypnose numérique Lucile ? Comme une grande partie de la planète. On sait que c'est nocif surtout pour les plus jeunes, mais on cède à la tentation terrible d'internet et de sa toile

Instagram, Snapchat, Tweeter, Facebook et bien d’autres… N’en jeter plus. Et le pire c’est que les plus accro postent sur tous en même temps, chats, pieds dans l’eau, conversations de bistrot, selfies ou coups de gueule éphémère planqués derrière un écran. « Si vous avez un peu de patience, vous découvrirez qu’on peut utiliser les immenses ressources du Web pour perdre son temps avec une efficacité que vous n’aviez jamais osé imaginer. » écrit Dave Barry dans ses Chroniques déjantées d’internet et autres cyberdélires. Et l’on vit au travers des écrans une vie par procuration, à se mettre en scène, à scruter l’autre en faisant le bonheur des psy et des orthophonistes. Alors à quand le grand soir ? la coupure radicale pour gagner du temps de vie ?

Lucile – Plus de Réseau

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Plus dans Son du jour

Augustincharnet-pleasedontdie

Vidéo : Augustin Charnet – Please don’t die

Augustin Charnet enfin dans la lumière. Après Kid Wise puis After Marianne et des mélodies pour Disiz et Damso ou Dinos, le voilà en solo avec un extrait de son premier album, Please don’t die .
Mattelliott-januaryssong

Vidéo : Matt Elliott – January’s Song

En Janvier, on voudrait du repos. Oublier les amours défuntes, les décès prématurés, les vœux hypocrites, les réformes iniques. Alors on écoute l’immense Matt Elliott avec désormais un saxophone envoûtant.