Catégories
Son du jour

Vidéo : Jo Wedin & Jean Felzine – Jamais envie de

Ils touchent pourtant à tous les boutons, caressent les touches des claviers, pincent les cordes pour mieux les faire vibrer et titillent leur vibrato pour mieux se faire dresser le micro. Pourtant Jean Felzine n’a Jamais envie de au plus grand désespoir de Jo Wedin.

“Rien ne sert de pisser si on n’en a pas envie.” affirmait Pierre Dac. En est-il de même pour la libido ? Jo Wedin & Jean Felzine s’amusent à renverser les codes, c’est Jean qui a la migraine pendant que Jo bout d’impétueuse impatience.

Jo Wedin & Jean Felzine – Jamais envie de

Il n’a jamais envie de
Elle bout comme un pot de feu
Il n’a jamais besoin de
Elle se soulage comme elle peut
Il n’a jamais envie de

Elle a tenté bien des jeux
Qu’il n’a pas pris au sérieux
Plus amusé qu’amoureux
De ses dessous de soie bleue

Il n’a jamais envie de non
Il n’a jamais envie de

Ça ne le rend pas malheureux
Il n’est pourtant pas si vieux
Elle se sente laide dans son pieu
Il perd déjà ses cheveux

Il n’a jamais envie de
Non, il n’a jamais envie de

Elle ne veut pas lui dire adieu
Changer peut-être qu’il le peut
Mais quand il ferme les yeux
Rêve-t il encore un peu

Oh, il n’a jamais envie de
Non, il n’a jamais envie de
Oh, oh, il n’a jamais envie de
Non, il n’a jamais envie de…

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Jean Felzine – Perspectives

D’ailleurs, il n’y aurait peut-être rien à inventer, cette nuit-là. Et peut-être même que c’était comme ça. Pile comme on aurait voulu le voir. Ou pile comme on l’aurait vu. Sinon, il ne nous resterait qu’à se fabriquer des perspectives, à s’inventer des images. Et descendant d’un pas tranquille, presque détaché : Jean Felzine. Costard noir,…

Notre Amour pour Jean Felzine

Jean Felzine est un tiers de Mustang, une moitié de Jo Wedin. Jean Felzine est le tout de Jean Felzine, son échappée solo. Et comme Felzine est un chic type, il arrive avec des nouvelles chansons.
Nesles © Thomas Salva

Nesles Île en mer

Nesles fait sa rentrée avec un clip et un festival. On ne s’ennuie jamais avec Nesles.

Plus dans Son du jour

Joseph D'Anvers - Estérel

Vidéo : Joseph D’Anvers – Estérel

On file sur la route de l’Estérel avec Joseph D’Anvers, mais davantage sur les traces du conducteur de Drive que de celui de la coccinelle. La nationale 7 se meut alors en Mulholland passé le mont Vinaigre, rendant les amours déçus vertigineux.

Vidéo : Mesparrow – Différente

Trop c’est trop. Et pourtant, on a besoin de ce trop plein d’émotions qui rend les âmes sensibles. Même si nous sommes encore plus en ces temps confus, citoyens de la Jungle contemporaine, on espère atteindre ce monde sensible qui vient de sortir chez Yotanka.
Yelle - Vue d'en face (avec Nicolas Maury)

Vidéo : Yelle – Vue d’en face (avec Nicolas Maury)

On aime encore Yelle. Et on est pas les seuls. Presque 20 millions de vues pour le hit culotté Je Veux Te Voir en 2006, elle revient avec un quatrième album, L’Ère du Verseau et un nouveau clip avec le Garçon Chiffon Nicolas Maury.
It It Anita - Cucaracha

Vidéo : It It Anita – Cucaracha

Bon, on ne va pas vous mentir, It It Anita est un groupe à voir sur scène. Ces belges sont furieusement sympathiques et cintrés. Ils envoient du pâté, de la sueur et jouent la Cucaracha mieux que quiconque. Bon ok, elle diffère un peu de l’originale.
Jónsi - Sumarið sem aldrei kom

Vidéo : Jónsi – Sumarið sem aldrei kom

L’été qui n’est jamais venu. Sumarið sem aldrei kom. Belle métaphore de notre époque. Mais là c’est l’hiver qui ne viendra peut être pas au grand dam des stations de skis que tout le monde pratique massivement comme les librairies, les restaurants et les bars branchouilles.
Birds On A Wire - Sur la place

Vidéo : Birds On A Wire – Sur la place

En ce mardi jupitérien, nous avons grandement besoin de beauté. Mais Jeremiah, Rosemary Standley, Dom La Nena, Rana Gorgani et tous les participants à cette merveille de mise en images du classique de Brel, Sur la place nous envoient un tsunami d’harmonie, de grâce et de force pour survivre dans les arènes chaotiques de nos…