Catégories
Son du jour

Vidéo : Buscabulla – Nydia

Après Vámono et son clip coloré, le chaloupé NTE (No Te Equivoques), Buscabulla nous fait rencontrer Nydia.

Buscabulla. Prononcez ce mot plusieurs fois et vous êtes déjà à Porto Rico. Mais derrière sa sonorité chantante se cache un engagement puisqu’il signifie fouineur. Buscabulla c’est Raquel Berrios au chant et Luis Alfredo Del Valle aux divers instruments, remarqués avec deux EP en 2014 et 2017. Regresa leur premier album sort ce 8 mai et évite tout pittoresque de pacotille. La pochette a beau être chatoyante, le duo gravure de mode, la saudade transperce ce disque de Vámono à Ta que tiembla en passant par Nydia, inspiré de Nydia Caro, célèbre actrice et chanteuse portoricaine des années 70. « Un jour, nous avons eu la chance de rencontrer Nydia, que j’ai toujours admirée. Nous lui avons rendu visite à plusieurs reprises, nous avions à chaque fois des conversations très intéressantes sur la féminité et la beauté dans le monde de la musique, le fait d’être parents et la vie à Porto Rico. Elle est devenue une sorte de mentor et m’a aidé à changer mes perspectives sur ma nouvelle vie et mon nouveau foyer ». Car contrairement à Maria dans West Side Story, Raquel et Luis Alfredo ont fait le voyage inverse, ils ont quitté Brooklyn pour renouer avec leurs racines ; « Regresa, c’est l’acceptation de soi avec toutes ses imperfections, et l’acceptation d’être de retour à Porto Rico, avec tous ses défauts ».

« Regresa a été enregistré dans son intégralité dans le studio de Raquel et Luis Alfredo à Porto Rico, c’est une montagne russe émotionnelle dans laquelle ils font face et méditer les problèmes qui les affectent et la société portoricaine en général : la frustration devant le manque d’opportunités pour les habitants alors que les allègements fiscaux attirent les riches investisseurs, le doute et l’anxiété, voire la montée du fanatisme religieux. Rempli d’angoisse et d’un sentiment de perte sous-jacent, Regresa – qui signifie « retour » ou « revenir » – est un voyage doux-amer, introspectif et révélateur. »

Buscabulla – Nydia

Buscabulla – NTE

Buscabulla – Vámono

Buscabulla - Regresa

Buscabulla - Regresa

Tracklist : Buscabulla - Regresa
  1. Vámono
  2. La Fiebre
  3. El Aprieto
  4. Club Tú y Yo
  5. Mío
  6. NTE
  7. Manda Fuego
  8. No Sabemos
  9. Nydia
  10. Volta
  11. Ta Que Tiembla

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2009 - 2021 : 31 M de vues sur note chaine YouTube !

Merci aux artistes et labels qui nous ont fait confiance !

Avec : Mariama, Sayem, St Augustine, Ornette, The Dodoz, Dominique A, Lisa Hannigan, Nadeah, Hocus Pocus, BabX, Absynth Minded, Diane Birch, 3 Minutes Sur Mer, Applause, Jon And Jen, Anita Drake, Mademoiselle K, Richard Walters, Brune, Chew Lips, Emily Loizeau, Julia Stone, Sarah Blasko, Marie-Flore, MLCD (My Little Cheap Dictaphone), Hey Hey My My, AaRON, Foreign Beggars, Skip The Use, Hyphen Hyphen, Curry And Coco, Lilly Wood And The Prick, Rivkah, Kid Bombardos, You, Sharleen Spiteri , Thos Henley, Élodie Frégé, Caro Emerald, Viva And The Diva, Sly Johnson, Belleruche, Skip The Use, Ben Mazue, The Dø, Twin Twin, Marie-Pierre Arthur, Chris Garneau, Angus And Julia Stone

↪ Toutes les SK Sessions

↪ Abonnez-vous à notre chaine YouTube!

Cela pourrait vous intéresser

MUSTANG - Fils de Machin

Vidéo : Mustang – Fils de Machin

Le dernier scopitone de Mustang raille le népotisme et l’entre-soi. Fils de Machin est extrait de Memento Mori leur nouvel et meilleur album à ce jour.
Colapesce & Dimartino - Musica leggerissima2

Vidéo : Colapesce & Dimartino – Musica leggerissima

Le clan des siciliens. Colapesce & Dimartino se sont fait doubler sur le fil par Måneskin au Festival di Sanremo 2021 mais leur cannoli Musica leggerissima restera la douceur du rendez-vous incontournable de la musique italienne.
Måneskin - Zitti e buoni

Vidéo : Måneskin – Zitti e buoni

Måneskin est passé à L’altra dimensione depuis sa victoire au 71ème festival de San Remo samedi dernier avant leur consécration à l’Eurovision cette année !
Prudence - Good Friends

Vidéo : Prudence – Good Friends

On aimerait vraiment être le bon copain de cette dear Prudence pour soigner les bleus de notre vague à l’âme et apprivoiser l’altérité qui met parfois à mal les relations humaines.
Mustang - ©Marie Planeille (10)

Vidéo : Mustang – Pas cher de la nuit

Branchez la guitare acide, faites vrombir la basse, résonner la caisse claire. On avait trop vite oublié que Mustang était un groupe de rock. Pas cher de la nuit nous le rappelle magistralement avec la claque d’un troisième album qui se déploie vers la formidable chanson qui lui donne son titre, memento mori.

Plus dans Son du jour

The Limiñanas

Vidéo : Limiñanas / Garnier – Saul

On se rappelle de ce concert fou des Limiñanas au Yeah! festival (n’est-ce pas Denis Q du Pop-In), dans l’écrin du parvis du château de Lourmarin, l’antre de Laurent Garnier.
Dragon Rapide - Full Moon

Vidéo : Dragon Rapide – Full Moon

Ils avaient vu grand dès leur premier album, See The Big Picture. Dragon Rapide dégaine une bombinette pop de 2 minutes 10 et nous font voir la pleine lune en plein jour.
BRNS - Familiar2

Vidéo : BRNS – Familiar

Premier extrait de Celluloid Swamp, le quatrième album de BRNS à paraitre cette année. Familiar est une virée hip hop pour le plus sympathique et novateur des groupes belges.
Aldebert - Le grand voyage

Vidéo : Aldebert – Le grand voyage

Une mélodie simple et douce, des questionnements d’enfants poétiques et censés, Aldebert chante pour eux mais aussi les adultes et nous aide à rendre ce monde intelligible et acceptable.
Jean Louis Bergère - Ce qui demeure

Vidéo : Jean Louis Bergère – Ce qui demeure

Que sommes nous ? Pas grand chose en ne faisant attention aux grands artistes qu’une fois disparus. Le quatrième album de Jean Louis Bergère, Ce qui demeure s’ouvre sur ces mots : « dansons sur les cendres chaudes » et se clôt « dans la nuit blanche ». Il vient de nous quitter.