Bienvenue au Maghreb K7 Club !

Pendant que Lyon était capitale du rock entre 1978 et 1983, la « new wave enragée d’Oran » déferlait sur la fosse aux ours et la place du pont. La Guillotière était l’épicentre de secousses musicales passionnantes que l’on retrouve dans cette Maghreb K7 Club (Synth Raï, Chaoui & Staifi 1985-1997) sorti sur l’excellent label Genevois Bongo Joe.

Si vous êtes lyonnais, vous connaissez sûrement Sofa Record Shop entre Saône et Rhône et son patron, Pierre-Olivier Leclercq. Le Petit Bulletin lui a donné la parole dans son ‘Ils font la ville’ pour évoquer sa caverne d’Ali Baba musicale et sa passion notamment pour les musiques d’ailleurs. Il présente cette compilation incroyable, Maghreb K7 Club (Synth Raï, Chaoui & Staifi 1985-1997) qui réunit des artistes et des chansons du Maghreb enregistrées à Lyon, terre d’immigration comme Marseille ou Paris.

Et c’est un méli-mélo métissé extraordinaire de cultures marocaines, algériennes, tunisiennes entre chaoui, staifi, raï et bien d’autres sonorités le tout mélangé à des sons électro, disco ou funk. C’est bougrement réjouissant et plus intéressant que beaucoup de sorties de disques de ‘musiques actuelles’. Ces chansons sont aussi un pan de l’histoire sociétale de nos centres urbains soit disant malfamés comme avec le choc ya Malik ya Malik de Zaïdi El Batni, hommage au crime raciste de Malik Oussekine battu à mort par deux policiers dans la nuit du 5 décembre au 6 décembre 1986 à Paris et l’on continue aujourd’hui d’affirmer qu’il n’y a pas de problèmes après chaque bavure. Il faut donc écouter la modernité de cette collection de morceaux pour peut-être changer de regard.

Ils font la ville – Pierre-Olivier Leclercq de Sofa Records

MAGHREB K7 CLUB - Synth Raï, Chaoui & Staifi 1985 - 1997

magheb

Tracklist : MAGHREB K7 CLUB - Synth Raï, Chaoui & Staifi 1985 - 1997
  1. ZAÏDI EL BATNI - Malik ya Malik
  2. NORDINE STAIFI - Zine Ezzinet
  3. CHABATI LE JEUNE - Mani Mani Maane
  4. INTRO: RABAH EL MAGHNAOUI - Kountie Ghalia
  5. CHEB RABAH EL MAGHNAOUI - Amayna Alik Anti
  6. NORDINE STAIFI - Goultili Bye Bye
  7. BNAT EL MAÂNA - Hata La Lile Ya Moul Jalab Tayfiya
  8. INTRO: RACHID STAIFI – Ya Lekbida
  9. SALAH EL ANNABI - Hata Fi Annaba
  10. INTRO: MOKHTAR MEZHOUD - Kharjet Mel Haman
  11. MOKHTAR MEZHOUD - Rahoum Yegoulou Sabirine

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

Plus dans News

Adrien Legrand

[EXCLU] Bel-Vu, beau disque

Qu’il évoque ses cicatrices des premiers pas ou son quartier d’enfance d’Hérouville-Saint-Clair, Adrien Legrand nous tend un miroir même si ses chansons sont autobiographiques. On se souvient aussi de ces doux étés où l’on se croyait sur le toit du monde ou les jeux en bas d’immeubles défraichis.
caramia-entreparenthses

Parenthèse désenchantée

Cara Mia fait onduler les corps avec Entre Parenthèses son nouveau titre avec l’aide de Thibault Eskalt et Pierre Locatelli (Pharms).
Spitzer

Spitzer traque Chevalrex

Après avoir dynamité Thousand, remué Aquaserge et secoué Sure, Spitzer enténèbre le déjà angoissant Tant de fois sans doute le morceau le plus sombre de Chevalrex extrait de son quatrième album, Providence.
kramies-ohioillbefine2

Kramies va toujours bien

Deux versions, deux ambiances, mais toujours en Ohio. Si Matt Berninger a quitté l’état du pavier même s’il demeure dans son sang, Kramies va bien, qu’il soit dans une forêt féérique ou sur le toit d’un bulding.