Catégories
Découvertes

Ondara de choc !

C’est un conte contemporain ou plutôt une histoire de conviction. De Nairobi à Minneapolis, au plus près de son idole Dylan, aux Etats-Unis, J.S. Ondara veut vivre son ‘American Dream’ sur cette terre de liberté. Cruelles et infâmes désillusions depuis quelques jours.

J.S. Ondara
J.S. Ondara est un conteur d’histoire qui découvre à 17 ans comme beaucoup d’auditeurs d’NRJ en France que Knockin’ on heavens door n’est pas une rengaine des Guns N’ Roses mais une chanson d’un certain Bob Dylan. Cela va changer sa vie. Ecouter The Freewheelinva lui ouvrir un nouveau monde, le nouveau monde avec Neil Young, Ray Lamontagne, Damien Rice ou Ryan Adams.

Il traverse alors l’Atlantique comme un père pèlerin folk avec pour seul bagage son carnet de chansons et des mélodies plein la tête. Direction le glacé et depuis quelques jours glaçant Minnesota, terre natale du Zim’. Il récupère une vieille guitare Yamaha qui prenait la poussière dans la maison de sa tante à Minneapolis et apprend Knockin’ on heaven’s door, Blowing in the wind et Heart of gold puis commence à jouer ses propres chansons. Une illumination. Et continuer, avancer. De café concerts en scènes ouvertes.

Et puis un premier album, Tales of America avec Taylor Goldsmith (Dawes), Andrew Bird et Joey Ryan (Milk Carton Kids) sort en février 2019 chez Verve Records qui le découvre sur la radio locale The Current. Un bouleversement. Une voix, un charisme, un propos. Et l’enfant de Nairobi réalise son rêve, faire de la musique, sa musique qui « est un langage qui devrait transcender toutes les barrières ». Prendre la route comme ce samedi 4 mai où il renversa de simplicité et d’émotion le Transbordeur à Lyon.

Il vient de sortir un deuxième disque au débotté, Folk N’ Roll Vol 1: Tales of Isolation écrit pendant ces Days of Insanity. On est loin de ces artistes confinés tentant de rebondir sur le vent des réseaux sociaux, des sorties d’albums repoussées parce que la pangolin à mis à mal les plans marketing. Avec Ondara, point de nombrilisme d’appartement. Juste une poignée de chansons guitare voix harmonica à l’ancienne qui évoque l’isolement cher au prophétique Lennon, une thérapie personnelle qui devient la notre. From Six Feet Away s’envole très loin, l’a cappella Shower Song revigore, Pyramid Justice prend désormais un autre sens, Isolation est un impressionnant triptyque, de l’ennui au blues en passant par la dépression pour finir sur la sombre et lumineuse Ballad Of Nana Doline. Il faut aussi écouter sa re-visitation de Smells Like Teen Spirit, are we stupid and contagious ?

Comme je suis sûr qu’elle l’a été pour nous tous, j’ai trouvé que la période d’isolement épuisait mon équilibre mental. Après avoir été coincé dans une ornière mentale pendant quatre semaines, je me suis réveillé un matin et ai passé trois jours à écrire ces chansons et trois autres jours à les enregistrer dans le salon d’un ami à Minneapolis. C’était une sorte de vomissement de mots et de mélodies, compulsif et sans aucun contrôle ni préméditation. Je n’essayais pas de faire un disque, je n’essayais pas vraiment de faire quelque chose, j’essayais seulement de me fournir une sorte de thérapie, une tentative désespérée de préserver ma santé mentale. Ce sont des histoires sur les ramifications de l’isolement de toute une population ; sur les cicatrices personnelles, politiques et économiques qui perdureront pour le reste de notre vie longtemps après que nous aurons trouvé notre chemin après cela. En période de crise, l’esprit humain est mis à nu, sa volatilité s’impose et sa résilience est mise à l’épreuve. Ce récit est donc non seulement un portrait des temps bizarres dans lesquels nous sommes tombés sans le savoir, mais aussi un récit collectif de l’esprit humain naviguant dans l’incertitude. explique J.S. Ondara.

J.S. Ondara – NPR Music Tiny Desk Concert

J.S. Ondara - Folk N ' Roll Vol 1 Tales of isolement

Tracklist : J.S. Ondara - Folk N ' Roll Vol 1 : Tales of isolement
  1. Pulled Out of the Market
  2. Mr. Landlord
  3. Lockdown on Date Night Tuesday
  4. From Six Feet Away
  5. Isolation Anonymous
  6. Shower Song
  7. Pyramid Justice
  8. Isolation Boredom Syndrome (IBS)
  9. Isolation Depression Syndrome (IDS)
  10. Isolation Blues (Blame It on the Pathogen)
  11. Ballad of Nana Doline

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Bill Callahan @ La Cigale, 05-10-2019

Bill Callahan ne nous prend pas pour des pigeons

Bill Callahan accélère méchamment le rythme. Pendant des années, notre héros était réglé comme une horloge suisse et publiait un disque tous les deux ans. Il a cassé une première fois le rythme en mettant cinq années pour écrire la suite de Have Fun With God. Il le casse de nouveau cette année en mettant…
J.S. Ondara - Pyramid Justice

Vidéo : J.S. Ondara – Pyramid Justice

Le Zim nous offre un nouvel album, Rough and Rowdy Ways, le premier original et magistral en 8 ans et il continue d’influencer des centaines d’artistes dont le flamboyant J.S. Ondara qui vient de sortir Folk N ‘ Roll Vol 1 : Tales of isolement écrit en quelques jours de claustration.

Une bonne dose de Bonner

Né dans la ville du King et vivant à Mazatlán, Jason Bonner chante le rêve américain comme Jason Molina l’aurait conté.
Ray Lamontagne - Monovision (2)

Brother Ray !

Il y a des voix que l’on aime retrouver et celle particulière de Ray LaMontagne en fait partie depuis le premier Trouble jusqu’à ce Monovision à paraître le 26 juin chez RCA Records.
Damien Jurado - What's New Tomboy ?

Damien Jurado – What’s New, Tomboy ?

Quinzième album pour Damien Jurado. Et comme d’habitude le même scénario : un disque superbe, des critiques dithyrambiques, des ventes quasi-nulles en France et donc aucun concert à Paris et en province. What’s New, Tomboy ? devrait donc réjouir les 45 fans français du Monsieur. Et comme d’habitude, on attend l’année qui suit pour avoir…
Jason Molina © Steve Gullick

Le testament à l’anglaise de Jason Molina

Tragiquement disparu à l’âge de 39 ans en 2013, Jason Molina (Songs: Ohia et Magnolia Electric Co) a laisse derrière lui quelques secrets dont ce disque, Eight Gates, enregistré à Londres entre 2007 et 2008 que Secretly Canadian publiera cet été.
Elvis Perkins © Ebru Yildiz

Vidéo : Elvis Perkins – Anonymous

Le retour du roi. Le retour d’un seigneur. Et point besoin d’anneaux et de grandiloquence. Mais la magie est là. Elvis Perkins n’est pas un inconnu. Au contraire. Ce titre est inespéré et hors du temps. On retrouve une voix, sa voix, notre voix. Notre voie.

Plus dans Découvertes

Big Wool - Simple Travel

Voyager léger avec Big Wool

Il y a des disques qui sont des invitations au voyage même s’ils ont été longtemps immobiles et intérieurs. Et quand en plus l’EP de Big Wool se nomme Simple Travel, on prend d‘autant plus facilement la route chère à Jack Kerouac.
Chien noir

L’important c’est d’aimer ?

On avait découvert Chien Noir en ouverture de Morgane Imbeaud aux Etoiles, il sort un premier titre, Quelle Importance dont la petite musique fait déjà danser notre cœur.

Le show T Truman

Timothy Lanham, clavièriste de The Vaccines prend la route seul pour les vacances. Et c’est formidable.

Une bonne dose de Bonner

Né dans la ville du King et vivant à Mazatlán, Jason Bonner chante le rêve américain comme Jason Molina l’aurait conté.
Feldup

Se reconstruire avec Feldup

Tout le monde s’est épuisé à faire des concerts à la maison pendant le confinement. Pendant que certains labels se lançaient dans une course fort douteuse, Talitres est resté silencieux et a préparé la sortie du nouveau disque de Thousand et a surtout signé Feldup.

Les Gelatine Turner tapent dans le dur

Les frères de Gelatine Turner sont habillés comme des lads de Manchester. Mais au lieu de sonner comme les La’s ou Cast, les Gelatine Turner sonnent comme les… Gelatine Turner. Sur une base rock, les frères Audoynaud rappent et enchaînent les merveilles. En 2012, Aline regardait le ciel. En 2020, Gelatine Turner regarde derrière les…