Catégories
News

Bleu comme Mould

Bob Mould n’est pas content. D’ailleurs, a-t-il déjà été heureux ? L’ex –Hüsker Dü reviendra à la rentrée avec son quatorzième disque. Et il n’est vraiment pas content.

Bob Mould donnera une suite à l’excellent Sunshine Rock dans quelques mois avec Blue Hearts.
« American Crisis est une histoire en deux temps », raconte Bob, « Le temps passé et le temps présent. Les parallèles entre 1984 et 2020 sont assez effrayants pour moi : des leaders télégéniques et charismatiques, félicités et soutenus par des évangéliques extrêmes, soit ignorants une épidémie (Sida) soit complètement menteurs à propos d’une pandémie (COVID-19) ». Les bénéfices des pré-commandes passées avant le 7 juin 2020 seront reversés à l’organisation LGBT OutFront Minnesota et au collectif Black Visions qui défend les droits des personnes noires, queers et trans dans le Minnesota.

Bob Mould – American Crisis

Blue Hearts de Bob Mould sera disponible le 25 septembre 2020 chez Merge Records.

Bob Mould - Blue Hearts

Tracklist : Bob Mould - Blue Hearts
  1. Heart on my Sleeve
  2. American Crisis
  3. Fireball
  4. Forecast of Rain When You Left
  5. Siberian Butterfly
  6. Everything to You
  7. Racing to the End
  8. Baby Needs a Cookie
  9. Little Pieces
  10. Leather Dreams
  11. Password to My Soul
  12. The Ocean

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article
1 réponse sur « Bleu comme Mould »

Ils sont bons les djeunce qui jouent avec lui
Sais tu quand il a ecrit American crisis ? Bluffant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Bob Mould - Blue Hearts

Bob Mould – Blue Hearts

2020 est une année terrible. Elle aura même réussi à (re)mettre Bob Mould en colère. Le résultat s’appelle Blue Hearts et fait écho à Zen Arcade, le grand disque d’Hüsker Dü.
ob Mould - Sunshine Rock

Bob Mould – Sunshine Rock

Trente ans après Workbook son premier album solo, quasiment quarante ans après le premier single d’Hüsker Dü, Bob Mould est toujours dans le coup et publie l’impeccable Sunshine Rock.

Plus dans News

François Morel

François Morel chante Yves Marie Le Guilvinec

Pour partir en mer et attendre en musique le film sur les Pogues (Crock of Gold), on se doit d’écouter François Morel qui chante Yves-Marie Le Guilvinec. Placé sous la direction d’Antoine Sahler et accompagné de Juliette et de Bernard Lavilliers, François Morel donne vie à des textes silencieux depuis trop longtemps.
Dominique A

Les contes d’automne de Dominique A

Dominique A sort le 6 novembre Vie étrange chez Cinq7 pour rendre la notre un peu plus supportable. Quatre morceaux figuraient sur l’EP sorti cet été, six autres qui nous font entrevoir peut être la lumière.

[Exclu] Virginia Wing – I’m Holding Out For Something

Alice Merida Richards, Sam Pillay et Christopher Duffin sont donc de retour. Ces Mancuniens, hébergés par Fire Records (The Lemonheads, The Chills), ont décidé que 2020 serait aussi un tournant pour eux. Un peu comme tout le monde. Mais eux, ce sera en musique. SK* vous propose en exclusivité, I’m Holding Out For Something, le…
cross2020

Again on the Crossroads

La cinquième édition du Crossroads Festival, le Festival européen de découvertes musicales a eu lieu en ligne du 8 au 11 septembre, chaque soir, en direct et les 26 sessions individuelles sont à revivre ci-dessous.
LAETITIA SHERIFF

Se lever avec Laetitia Shériff

Power to the trio. Laetitia Shériff revient enfin avec les essentiels Thomas Poli (Dominique A) et Nicolas Courret (Eiffel). Stillness est une claque magistrale comme on en fait peu en France rance. Un brûlot qui ravive la flamme et rassure (un peu) sur l’avenir qui fait culbuter The Mamas and the Papas et PJ Harvey.…

The Besnard Lakes est le meilleur groupe du monde

Enfin une bonne nouvelle en 2020 ! Après l’impeccable A Coliseum Complex Museum et surtout après quatre années de silence, les Besnard Lakes sont de retour. On peut ranger ses compilations de My Bloody Valentine et prévenir les voisins… Le gros son est de retour.
Jî Drû

La douce musique de Jî Drû

Filmé par Jean-Baptiste d’Enquin, le flûtiste Jî Drû revient avec ses acolytes dans un western halluciné.