Articles sur A Singer Must Die

Terres Neuves en vue !

Mais où va donc s’arrêter Jérôme Sevrette ? Après nous avoir enchanté avec ses clichés monochromes de Peter Milton Walsh et de Thurston Moore (pour ne citer qu’eux), voilà que ce photographe rennais s’apprête à publier en septembre prochain un livre-objet Terres Neuves [Re]Visions regroupant des photographies Polaroïds, des écrits d’auteurs et des collaborations avec…

Jérôme Sevrette – Photographe

En 2015, les photographies de Thurston Moore à La Route de Rock avaient été autant de coups de semonce pour le public. Attention, grand photographe en approche… Mais qui a donc figé la bouille de l’ex Sonic Youth ainsi ? Sevrette dîtes vous. Intéressant.

Kramies, l’appel de la forêt

Kramies vient du Colorado, rectangle âpre et sauvage au centre des Etats-Unis. Il a travaillé avec Jason Lytle, la tête pensante de Grandaddy dont on attend avec empressement le nouvel album. La nature et les lieux inspirent Kramies Windt qui excelle dans les chansons apaisantes, baumes pour le cœur et l’âme. Nul doute que son…

ASMD parade d’amour

Je raccroche. Il vient de se passer presque une heure que je n’ai pas vue passer.

Le jeudi, c’est Venus Parade

En attendant la sortie de Venus Parade, le nouvel album de A singer Must Die notre groupe français le plus british, on peut écouter chaque jeudi un nouveau titre. ASMD – Venus Parade(photo by Jérôme Sevrette)

A Singer Must Die bien vivant !

A Singer Must Die @ Jérôme Sevrette A Singer Must Die sont de l’éclectique ville d’Angers, patrie des mythiques Thugs, de Pony Pony Run Run,de La Ruda et de Zenzile. Il fallait bien alors un groupe aux influences anglo-saxonnes comme ASMD pour les intimes qui pourrait sans problème adopter la citoyenneté du royaume à la…

Frightened Rabbit, Candy Clash, A Singer Must Die @ Flèche D’or

Au menu de ce soir à la Flèche d’Or, deux groupes français, les bien nommés « A Singer Must Die« , qui aurait pu s’appeler également « A Band Must Split », « Candy Clash » mes chouchous pour qui j’étais venu faire une SK Session avant le concert et les excellents anglais, d’où le nombreux public anglophone, le lapin effrayé…