Kramies vient du Colorado, rectangle âpre et sauvage au centre des Etats-Unis. Il a travaillé avec Jason Lytle, la tête pensante de Grandaddy dont on attend avec empressement le nouvel album. La nature et les lieux inspirent Kramies Windt qui excelle dans les chansons apaisantes, baumes pour le cœur et l’âme. Nul doute que son passage en France en avril dernier lui inspire les chansons de son prochain disque que l’on attend aussi cette année.

Quel paysage ou image décriraient le mieux ta musique ?

Pour une raison ou une autre, toute ma vie j’ai toujours eu l’image d’un vieux château à l’esprit. Un château rempli de fantômes et de passages secrets surmontant une colline entourée par des jardins fleurissants et remplie d’arbres. Il y a un calme étrange qui hante ce paysage.

D’où viennent les paroles de tes chansons et tes contes de fées ?

Quand j’étais enfant j’étais très timide. Je passais beaucoup de temps seul à rêver. Où j’ai grandi, il y avait beaucoup de bois et petites forêts d’arbres pour se cacher. Dans ces bois, au couché du soleil , je m’asseyais et m’inventais des histoires. Maintenant j’ai pris de l’âge et je fais toujours la même chose, j’essaie de dessiner mes histoires, et je raconte mes histoires en chansons. Je pense que l’univers en quelque sorte m’inspire pour trouver les mots. Le bon paysage au bon moment m’aide à sortir les bons mots sur le papier.

Y a-t-il eu des moments dans ta vie qui ont contribué à donner forme aux émotions qui affleurent dans ta musique ?

Je ne sais pas pourquoi mais j’ai l’impression d’être en lien permanent avec mes émotions et mon cœur. D’une certaine façon je me souviens toujours les moments de voyages les images de villes anciennes, des personnes et les souvenirs d’amour et de tristesse qui ont révélés des moments d’émotions intenses en moi. Ces moments semblent toujours dessiner les contours du son que je crée plus qu’autre chose. Un peu comme votre peinture préférée qui habille une pièce ou un mur.

Quel serait le lieu idéal pour vivre et écrire ton prochain album ?

J’aimerais vivre dans une vieille ville en bordure de mer pendant la saison d’automne. Peut-être que quelque part en Irlande, en France ou en Angleterre. Je pense que ce serait beau et satisfaisant pour écrire. Après de longues promenades je retournerais dans mon vieux chalet en pierre juste assez grand pour deux et peut être un chien. Je pourrais allumer la cheminée et manger de la soupe et du fromage tout en écrivant. Cette image me rend heureux.

Kramies
Kramies
Kramies
Kramies
Kramies
Kramies

© Jérôme Sevrette

Peux-tu me parler de la chanson inédite sur Forêts antiques ?

La nouvelle chanson de l’album EP live s’appelle Ireland. C’est l’histoire d’un homme pénétrant les bois entourant une petite ville d’Irlande. Alors qu’il est perdu depuis des années dans les bois il réalise qu’il n’a jamais vraiment été seul et trouve du réconfort dans les choses qui se présentent à lui.
La version live sur le nouvel album EP est la seule copie à l’heure actuelle. Cela serra un nouveau mini EP dès 2016.
Un ami proche, pianiste et compositeur, Grant Wilson, jouera sur ce morceau avec moi.

Kramies – Ireland

Grant jouait du piano sur mon EP live de 2014 The Folkers Sessions. Sa musique et son style d’écriture sont fantastiques et s’associent parfaitement avec mes chansons. Grant a sorti un album magnifique qui a pour titre Liquid Earth. Un autre de mes amis, compositeur et génie du son, David Goodheim y participera aussi.

Grant Wilson - Liquid Earth

Une nouvelle tournée Française à venir ?

Oui ! D’ici peu je vais certainement faire une tournée Française des que plus de morceaux seront sortis.

Peux-tu parler de Jason Lytle ?

Kramies (feat. Jason Lytle) – Sea Otter Cottage

Jason est très gentil et chaleureux. Il a produit trois de mes chansons Sea Otter Cottage, Clocks Were All Broken et The Fate That Never Favored Us. En 1998 et 1999 je jouais en premiere partie de plusieurs groupes comme Spiritualized, Calexico, Yo La Tango et Grandaddy en faisait partie. A l’époque Jason et moi avions des amis en commun et c’est comme ça que nous nous sommes rencontrés. J’ai de vagues souvenirs de cette période mais en 2013, Jason a produit et jouer sur mon EP The Wooden Heart et de nouveau produit mon single The Fate That Never Favored Us en 2015. C’est incroyable la tournure qu’il a donné à ces chansons et j’ai d’ailleurs appris énormément durant l’enregistrement juste en écoutant la façon dont il a produit ma musique.

Kramies (feat. Jason Lytle) – Clocks Were All Broken

Et un duo avec A Singer Must Die ?

Ah oui ! Vous avez entendu ça où ? Oui dans quelques mois je finirai une petite chanson « lo-fi » qui sortira qui sortira en duo avec Manuel Ferrer. Ça serra une petite sortie et spéciale. J’ai hâte.

Vous connaissez Angers maintenant alors il faut que vous veniez à Lyon, d’accord ?

Promis je viendrai à Lyon pour un concert bientôt ! J’aime jouer dans des endroits uniques et beaux donc je viendrais certainement !

Comment avez vous fait connaissance avec A Singer Must Die et Manuel Ferrer ?

En fait Manuel et moi sommes de grands amis depuis des années maintenant. On s’est retrouvé au cours de plusieurs expériences musicales et dans la vie. J’ai toujours admiré toute sa musique et au mois d’Avril dernier nous avons eu la chance de partager la scène d’Angers pour quelques concerts.
C’etait une periode magnifique et c’est le moment o nous avons enregistré le nouveau EP Forêts Antiques.

Pourquoi aimez-vous tant la France et pourquoi ce titre en français, Forêts Antiques ?

J’ai toujours préféré les territoires avec un long passé historique et la campagne. La France est magnifique et pleine d’histoire. Les immeubles anciens et les rues sont colorés et plein de vie. Les Français ont une si belle façon de s’exprimer avec passion. Par ce que l’EP Forêts Antiques à été enregistré live au Grand Theatre d’Angers j’ai pensé que c’était un joli titre pour décrire la nuit et l’histoire de l’EP.

Kramies - Forêts Antiques

Kramies - The Fate That Never Favored Us

Kramies - The Wooden Heart