Public - Rock en seine 2010

Le nombre de festivalier semble avoir doublé dans la nuit. On me souffle que c’est l’effet Beirut + Arcade Fire. Ça se tient.

Rock En Seine 2010

public et ambiance des Rock En Seine 2010

Sur la scène de la Cascade les texans de Black Angels sont déjà en place et déversent un blues rock à mi chemin entre BRMC, The Black Keys et les White Stripes. Le stetson du guitariste est de rigueur.
Le dernier album de Beirut pouvait laisser présager le pire. Ça n’a pas eu l’air de refroidir la foule venue en nombre pour les écouter. Le groupe attaque directement avec Nantes, pour nous éviter de l’attendre pendant tout le set. La première apparition du ukulélé est étrangement acclamée. La foule beugle à chaque premières notes. Une avalanche de cuivres, xylophone et autre claviers s’abat sur le domaine de St Cloud. Les ritournelles poétiques du groupe font se balancer la foule en rythme. Le set finira sur un tout petit « Je vous aime » de Zach Sunday Smile et Cherbourg resteront les meilleurs moments.

2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res
2010_08_28_ambiance_res

Les Ting Tings agiteront la foule avec leur electro pop tantôt lourde, tantôt acidulés, sautillante tout du long. Le duo est tout de rouge vêtu, l’esthétique soignée mais un peu obsolète. De toute façon, on est pas vraiment là pour l’image.

Arcade Fire

Arcade Fire est sans conteste le clou du spectacle de cette fin de festival. La foule amassée là est impressionnante. Les canadiens auront peu d’efforts à faire pour se mettre tout ce petit monde dans la poche. Les « ouhou » « ah » et « Let’s go » sont scandés presque à l’unisson. La foule sautillante danse, l’ambiance est magique même la pluie lui donne un petit supplément d’âme. Sauf que c’est cette pluie en question qui leur fera écourter leur set. Une sombre histoire de risque d’électrocution… Il faudra attendre 5 minutes, finir de se tremper les os pour mériter le retour du groupe sur scène qui offrira un magnifique « Wake Up » en acoustique aux téméraires. La preuve que les hymnes d’Arcade Fire résistent à tout et sont aussi efficaces et flamboyants sans la cohorte d’instruments. Il fallait les mériter ces dernières notes, mais elles valaient la peine.

2010-08-29-arcade-fire
2010-08-29-arcade-fire
2010-08-29-arcade-fire
2010-08-29-arcade-fire
2010-08-29-arcade-fire
2010-08-29-arcade-fire
2010-08-29-arcade-fire
2010-08-29-arcade-fire
2010-08-29-arcade-fire
2010-08-29-arcade-fire
2010-08-29-arcade-fire
2010-08-29-arcade-fire
2010-08-29-arcade-fire
2010-08-29-arcade-fire
2010-08-29-arcade-fire
2010-08-29-arcade-fire
2010-08-29-arcade-fire
2010-08-29-arcade-fire
2010-08-29-arcade-fire

› Toutes les photos des concerts

Date : 29 aout 2010