Avec les Rolling Blackouts Coastal Fever, le mythique label Sub Pop tient peut-être son renouveau. En effet, le label de Seattle nous ennuie depuis quelques mois. Il signe à tour de bras des groupes sans lendemain. En résumé, Sub Pop n’était excitant que grâce à ses rééditions de Tad et des Shins. Les australiens de Rolling Blackouts Coastal Fever sont peut-être le signe du changement.

Originaires de Melbourne, Fran Keaney, Joe White, les frères Tom et Joe Russo et Marcel Tussie montrent qu’il n’y a pas que Brisbane (The Go-Betweens, The Apartments) dans la vie (et en Australie) à l’aide de leur premier single. Et Sub Pop annonce un Ep pour les mois prochains.

Sub Pop Records

Comment avez-vous rencontré Sub Pop Records ?

Rolling Blackouts Coastal Fever : Tout s’est fait par mail.

Quelle est l’histoire de la chanson Julie’s Place ?

Rolling Blackouts Coastal Fever : Elle évoque le fait d’aimer quelqu’un qui se trouve loin.

Rolling Blackouts Coastal Fever – Julie’s Place

Qui est Julie au final ?

Rolling Blackouts Coastal Fever : Julie est ma compagne. Mais je ne suis pas sûr que la chanson évoque notre histoire. Nous ne sommes pas très éloignés.

Quelle est cette photographie que vous avez utilisée pour votre pochette ?

Rolling Blackouts Coastal Fever : C'est notre ami Max Ray qui a pris ce cliché. Il l'a pris dans le Queensland près de la maison où il a grandit. Nous l'avons bien aimé et il a été très gentil de nous la laisser l'utiliser.

Quels sont vos projets pour 2017 ?

Rolling Blackouts Coastal Fever : Nous comptons publier d'autres chansons. Nous travaillons sur notre premier album. Nous écrivons des chansons en ce moment, c'est une période très excitante. Et puis on voudrait bien tourner en Australie et ailleurs. Et pourquoi pas en Europe si nous le pouvons.

Julie's Place des Rolling Blackouts Coastal Fever est disponible via Sub Pop.