Catégories
Interviews

5 questions à … Bananagun

© Jamie Wdziekonski

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour des foutraques australiens de Bananagun. Oubliez The Go-Betweens, The Saints, Nick Cave ou Silverchair, ce quintette psyché et percussif adepte de l’afrobeat fiévreux de Fela Kuti et de la jungle brésilienne vient de sortir un premier album, The True Story of Bananagun à écouter d’une traite et en silence puisque les gens parlent trop.

Bananagun en cinq questions

Votre souvenir de concert ?

Le golden plains festival cette année (avec une programmation démente), avec une section de cor et un tas d’amis sur scène. Nous avons aussi rencontré Général Levy qui était hors de contrôle.

Votre rencontre en tournée ?

On n’a tourné qu’une fois mais c’était avec nos potes de The Babe Rainbow si sûrs de dire qu’on a allumé la flamme de l’amour.

Bananagun – The Master

Votre anecdote dans le van ?

Ne regardez jamais une dinde dans les yeux avant de l’approcher. Laissez toujours une dinde vous approcher !

Votre nouvel album, The True Story Of Bananagun en quelques mots ?

Beaucoup de percussions, quelques expérimentations, nous aimerions laisser planer un mystère sur nous-mêmes. Si tu veux faire rire Dieu, dis-lui que tu as planifié ta vie !

Votre prochain rêve ?

Se produire avec un immense chœur !

Bananagun – People Talk Too Much

En écoute avec Bananagun

A Second Hour With - Bananagun

Bananagun - The True Story Of Bananagun

Bananagun - The True Story Of Bananagun

Tracklist : Bananagun - The True Story Of Bananagun
  1. Bang Go The Bongos
  2. The Master
  3. People Talk Too Much
  4. Freak Machine
  5. Bird Up!
  6. Out of Reach
  7. She Now
  8. Perfect Stranger
  9. Mushroom Bomb
  10. Modern Day Problems
  11. Taking the Present for Granted

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Ohtis - Curve of Earth

OHTIS – Curve Of Earth

Sam Swinson, Adam Pressley et Nate Hahn viennent de publier un disque qui devrait faire des ravages chez les amoureux de la musique de Bill Callahan et rendre amoureux tous ceux qui écoutent Bonnie Prince Billy le dimanche matin.
Ohtis

La renaissance d’Ohtis

L’hiver 2018 devrait être sombre et noir comme de la poix. Après l’annonce de la sortie imminente du sixième album des Rivulets chez Talitres, voilà que Full Time Hobby nous invite à découvrir Ohtis, sa nouvelle recrue.

Nau, c’est toujours oui !

Après enchanté tout le monde avec Some Twist, Michael Nau revient avec The Mighty Thread et surtout un nouvel album.
Micah P. Hinson en concert

SK* Presents Micah P. Hinson

Désormais hébergé chez les Anglais de Full Time Hobby, Micah P. Hinson revient avec un beau disque et une tournée française. Elle est pas belle la vie ?
VENN

Écouter VENN n’est pas vain

Les VENN n’ont pas de veine. L’excellent label qui les héberge (à savoir Full Time Hobby) a publié leur premier album au même moment de la déferlante Depeche Mode. Le résultat des courses est terrible pour ce jeune groupe : leur disque est totalement passé à la trappe. A part les collègues de Foutraque, personne…
Diagrams

L’aventure poétique de Diagrams

L’électron libre Genders est de retour ! C’est peut-être la meilleure nouvelle de cette fin d’année. Après avoir quitté Tunng alors en pleine gloire, Genders a monté Diagrams et a publié deux beaux albums qui jouent à jeu égal avec ceux de Gruff Rhys. C’est dire le niveau du garçon.
Michael Nau – Maralou

[Exclu] : Michael Nau – Maralou

Chez SK*, nous aimons beaucoup Michael Nau. Quand on aime, on ne compte pas. Nous vous proposons en exclusivité le nouveau titre de ce garçon.

Plus dans Interviews

Klon

L’ascension de Klon

Klon. Ce n’est ni con, ni Klug ou le nom d’une nouvelle planète. Quoique. Ces Magnificent Seven déboulent dans notre galaxie musicale avec un premier titre Noise, qui va faire du bruit. Il est accompagné d’une somptueuse animation réalisée par le gang lui même qui met en scène une ville-automate monstrueuse qui produit les clones…
Maë Defays

5 questions à … Maë Defays

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Maë Defays, autrice d’une caresse musicale avec son EP Whispering dont est extrait notre exclu d’hier, La vie entière. On découvre…

Passionnant Johan Asherton

Et un nouveau beau disque de Johan Asherton ! L’ex-The Froggies, qui a eu le chic de ne jamais enregistrer un mauvais disque depuis ses débuts solo en 1988 avec God’s Clown, revient avec Passiontide, une collection de dix chansons sombres et élégantes.
Codeine

[1990-2020] Dix cachets de Codeine

On écrit toujours, à tort, que les Afghan Whigs étaient le seul groupe de chez Sub Pop à ne pas être originaire de Seattle. Greg Dulli, le chaud lapin de Cincinnati (Ohio) avait signé sur le célèbre label de Seattle pour sortir Up In It en 1990 après avoir sorti Big Top Halloween en 1988…
December-Square

Back To December Square

Deux ans après sa création, la maison de musique December Square peut s’enorgueillir d’avoir fait un sans-faute. Possédant désormais un catalogue d’une dizaine d’artistes, DS a eu le chic de prendre des risques en publiant des disques que personne d’autre n’aurait publié. Car l’addition des chansons de Matthew Edwards et du piano d’Emmmanuel Tellier donnent…
BEBLY © Nicolas Demare

5 questions à … BEBLY

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de BEBLY qui longe les murs et déboule dans nos vies avec un nouvel EP, ULDO. Et cela fait du bien d’entendre…

This is The End…

Pierre Lemarchand quitte les années 90 et les studios français pour partir à la recherche de Nico et des années 70. Tel un Pierre Lemaitre, Lemarchand mène son enquête sur l’album The End… de la chanteuse du Velvet Underground et éclaire de sa plume ses chansons.