Catégories
Interviews

5 questions à … Maë Defays

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Maë Defays, autrice d’une caresse musicale avec son EP Whispering dont est extrait notre exclu d’hier, La vie entière. On découvre davantage son univers avec une playlist qui fait voyager sur tous les continents musicaux et qui nous aère le cerveau.

Maë Defays en cinq questions

Ton souvenir de concert ?

La première partie des Boyz II Men à la Seine Musicale ! C’était la première fois que je chantais dans une salle si grande et j’étais très impressionnée et finalement j’ai pris un plaisir énorme et le public était génial.

Ta rencontre en tournée ?

J’ai eu la chance de faire une mini tournée au Bénin et au Togo en janvier dernier et de jouer mes compos avec des musiciens togolais que je ne connaissais pas. On devait monter le concert en 3 demi-journées. C’était un challenge mais c’était très enrichissant d’échanger nos connaissances et nos visions de la musique et j’ai découvert des façons de faire sonner mes morceaux différemment !

Ton anecdote dans le van ?

Je n’ai pas eu encore l’occasion de faire une vraie tournée dans un van, mais un jour 2 des musiciens de mon groupe ont fait semblant d’avoir raté le train dans lequel on était tous censé être pour un concert qu’on devait faire le soir même, ils ont dû bien me laisser paniquer 30 min avant de nous surprendre en nous rejoignant dans le bon wagon.

Ton nouvel EP et clip en quelques mots ?

Mon nouvel EP Whispering traduit mon passage de l’adolescence à l’âge adulte, avec toutes les influences que j’ai assimilée et qui m’ont donné envie de faire de la musique (la Néo soul, le jazz, la pop…). J’y parle donc beaucoup de la découverte de l’amour, de la construction de sa propre identité et des choix qu’on doit faire en grandissant.
La vie entière est une chanson qui parle de rêver grand, et de chercher ce qu’il y a au delà de l’horizon, même quand on pense avoir un mur infranchissable devant soit. Je voulais que le clip traduise cette notion d’éternité et de possibilités infinies représentées par l’horizon. Les chorégraphies et les paysages très épurés et naturels filmés dans un format large expriment l’idée de la liberté retrouvée.

Maë Defays – La Vie Entière

Ton prochain rêve ?

Sortir mon premier album et m’exprimer plus intensément encore à travers un spectacle qui puisse mêler tous les arts que j’affectionne, la musique, la danse, le cinéma, la peinture…

Maë Defays – Temps de vide

En écoute avec Maë Defays

  1. Esperanza SpaldingApple Blossom
    Apple blossom est un conte mélancolique, bercé par un quatuor à cordes et interprété en duo par deux de mes artistes préférés : Esperanza Spalding et Milton Nascimento. Ils racontent l’histoire d’un vieil homme qui se remémore son grand amour, une femme décédée avant qu’ils n’aient pu avoir d’enfant ensemble. Au moment de lui dire adieu il plante une graine de pommier à l’endroit où elle est enterrée et, se recueille à chaque printemps pour l’observer donner des fleurs, les enfants qu’ils n’auront jamais.
  2. Hiatus KaiyoteMolasses
    J’adore tout dans ce titre, la poésie hyper imagée de Nai Palm, la richesse des grooves et des harmonies qui varient et s’enrichissent à chaque nouvelle partie pour créer une ambiance différente, le choix des sons, l’énergie débordante qui s’en dégage !
  3. CamilleFontaine de lait
    J’aime comment Camille étire les mots comme de la pâte à modeler pour faire d’une langue que l’on connaît un dialecte nouveau à décrypter. Les arpeggiators mêlés aux chœurs ecclésiastiques forment un écrin divin et futuriste pour des paroles qui célèbrent la procréation, la beauté des fluides qui donnent la vie.
  4. Gilberto GilPalco
    Une des meilleurs chansons pour danser selon moi ! Ça sonne comme du MJ de la période Off The Wall mais avec une touche brésilienne et la voix sublime de Gilberto Gil.
  5. Erykah BaduOther side of the game
    J’adore l’ambiance calme et mystique du morceau ainsi que le clip qui traduit bien cette atmosphère. Erykah Badu y évoque la place des Afro américains dans la société américaine, avec l’exemple de son mari, obligé de dealer pour vivre alors qu’il avait les capacités pour faire des études et prétendre à une vie meilleure.
  6. Ella FizgeraldI Got It Bad (And That Ain’t Good)
    Ma version préférée de ce standard de Duke Ellington qui me met souvent les larmes au yeux… pour la voix unique d’Ella Fitzgerald, les contrechamps des vents et le saxophone de Johnny Hodges que je trouve particulièrement émouvant, il sonne vraiment comme un cri de douleur.
  7. Gretchen ParlatoBetter Than
    Ce titre et d’une légèreté rare il réussi parfaitement à exprimer un moment hors du temps, un amour unique (« there’s nothing better than »…).
  8. Corinne Bailey RaeI’d do it all again
    Corinne Bailey Rae est une des artistes qui m’a donné envie de jouer de la guitare en chantant. Cette chanson magnifique a une résonance particulière car elle y évoque le deuil de son mari, décédé brutalement alors que la carrière de Corinne venait de décoller. Son deuxième album est donc plus sombre mais cette chanson porte en elle beaucoup d’espoir et le réconfort qu’on trouve dans les souvenirs.
  9. Milton Nascimento Lo BorgesTudo o que voce podia ser
    Cette chanson me donne envie de croquer la vie à pleine dent ! Les harmonies et la voix aérienne de Milton Nascimento sont des invitations au voyage, et j’adore le mélange folk et musique populaire brésilienne qu’ils proposent.
  10. Mayra AndradePalavra
    Cette chanson de Mayra Andrade évoque pour moi la tendresse, le soleil et peut être aussi l’enfance. Je l’écoute souvent le matin depuis plusieurs années, recherchant l’apaisement dans la voix douce et rauque de Mayra.
  11. Alicia KeysDiary
    J’ai reçu l’album The Diary Of Alicia Keys pour mes 9 ans, puis quand je découvrais les harmonies Néo-soul au piano vers 14 ans j’ai appris ce morceau car je trouve la partie de piano très enivrante. La version live de l’album Unplugged a une énergie incroyable avec les questions/réponse de Alicia et son choriste.
  12. Michael JacksonI wanna be where you are
    Je suis une fan inconditionnelle de Michael Jackson à toutes les périodes de sa vie, mais j’adore particulièrement l’énergie qu’il avait à cet âge, cette voix de poitrine si perçante. L’arrangement typique de la Motown de cette époque et aussi très beau, et confère au morceau une touche de nostalgie.

Le premier EP de Maë Defays, Whispering est disponible.
Plus d’informations sur la page Facebook de Maë Defays.

Maë Defays - Whispering

MAE_ALBUM_WHISPERING_COVER

Tracklist : Maë Defays - Whispering
  1. Peace
  2. Next Time
  3. Whispering
  4. Temps de vide
  5. Balcony
  6. La vie entière
  7. Real

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Hildebrandt - Attends

Vidéo : Hildebrandt – Attends

C’est sans doute la plus belle chanson d’îLeL, le beau disque d’Hildebrandt. Une mélodie simple, un texte simple et ces images de Petrozavodsk en Russie où il a passé quelques jours en février, avant tout ça, en solitaire.
Klon

L’ascension de Klon

Klon. Ce n’est ni con, ni Klug ou le nom d’une nouvelle planète. Quoique. Ces Magnificent Seven déboulent dans notre galaxie musicale avec un premier titre Noise, qui va faire du bruit. Il est accompagné d’une somptueuse animation réalisée par le gang lui même qui met en scène une ville-automate monstrueuse qui produit les clones…
dominique-a-papiers-froisses

Vidéo : Dominique A – Papiers froissés

Après deux très bons disques en 2018, Toute latitude et La Fragilité et une très belle éclaircie en hommage à Philippe Pascal, Dominique A est de retour avec un EP 4 titres, Le Silence ou tout comme disponible le 10 juillet en digital.
Chien noir

L’important c’est d’aimer ?

On avait découvert Chien Noir en ouverture de Morgane Imbeaud aux Etoiles, il sort un premier titre, Quelle Importance dont la petite musique fait déjà danser notre cœur.

Plus dans Interviews

Klon

L’ascension de Klon

Klon. Ce n’est ni con, ni Klug ou le nom d’une nouvelle planète. Quoique. Ces Magnificent Seven déboulent dans notre galaxie musicale avec un premier titre Noise, qui va faire du bruit. Il est accompagné d’une somptueuse animation réalisée par le gang lui même qui met en scène une ville-automate monstrueuse qui produit les clones…
Bananagun

5 questions à … Bananagun

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour des foutraques australiens de Bananagun. Oubliez The Go-Betweens, The Saints, Nick Cave ou Silverchair, ce quintette psyché et percussif adepte de l’afrobeat…

Passionnant Johan Asherton

Et un nouveau beau disque de Johan Asherton ! L’ex-The Froggies, qui a eu le chic de ne jamais enregistrer un mauvais disque depuis ses débuts solo en 1988 avec God’s Clown, revient avec Passiontide, une collection de dix chansons sombres et élégantes.
Codeine

[1990-2020] Dix cachets de Codeine

On écrit toujours, à tort, que les Afghan Whigs étaient le seul groupe de chez Sub Pop à ne pas être originaire de Seattle. Greg Dulli, le chaud lapin de Cincinnati (Ohio) avait signé sur le célèbre label de Seattle pour sortir Up In It en 1990 après avoir sorti Big Top Halloween en 1988…
December-Square

Back To December Square

Deux ans après sa création, la maison de musique December Square peut s’enorgueillir d’avoir fait un sans-faute. Possédant désormais un catalogue d’une dizaine d’artistes, DS a eu le chic de prendre des risques en publiant des disques que personne d’autre n’aurait publié. Car l’addition des chansons de Matthew Edwards et du piano d’Emmmanuel Tellier donnent…
BEBLY © Nicolas Demare

5 questions à … BEBLY

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de BEBLY qui longe les murs et déboule dans nos vies avec un nouvel EP, ULDO. Et cela fait du bien d’entendre…

This is The End…

Pierre Lemarchand quitte les années 90 et les studios français pour partir à la recherche de Nico et des années 70. Tel un Pierre Lemaitre, Lemarchand mène son enquête sur l’album The End… de la chanteuse du Velvet Underground et éclaire de sa plume ses chansons.