Catégories
Concerts (live reports)

Exsonvaldes – concert en appartement

Exsonvaldes - concert en appartement
Exsonvaldes est groupe de pop-rock parisien qui aime à s’inviter dans les salons pour taper la chansonnette. Leur deuxième album studio, Near the Edge of Something Beautiful est sorti en mars 2009, et ils sortent le 25 janvier une compilation de titres enregistrés lors de leurs nombreux concerts en appartement sous le nom de There’s No Place Like Homes. Quoi de plus naturel, donc, que de les découvrir dans le salon du patron de Volvox, le label qui leur a donné leur chance.

Exsonvaldes

Après les présentations avec les professionnels, les amis, les groupies, le buffet et les barmen du Monkey’s et leurs fabuleux cocktails, le concert va pouvoir commencer. Le double salon est blindé, et il est difficile de se faufiler pour apercevoir les quatre jeunes gens. J’en viens à me demander qui joue du Glockenspiel, avant de découvrir qu’Antoine l’ajoute à son rôle de lead guitariste.

La formation est plus ou moins adaptée au concert en petit comité : pas de grosses guitares hurlantes mais semi-acoustiques, un petit ampli pour la basse et la batterie de Martin reste fonctionnelle avec balais et œuf à la clé.

Simon, le chanteur, rajoute au côté intimiste du concert en s’avançant sur des intros pour un effet a cappella. Sa voix me rappelle fortement celle de Ben de Death Cab for Cutie, j’ai même parfois, au cours du concert, l’impression de nager en plein Plans. Renseignements pris, il s’avère que ce groupe américain fait partie de leurs influences, avec Troy Von Balthazar (entre autres).

Après ‘Going Away’, une chanson extraite de leur premier album, ils inviteront Emma à se joindre à eux sur scène. Ils chantent notamment la chanson Lali, pour laquelle ils ont réalisé un clip. La demoiselle n’a pas l’air très à l’aise, et n’ose projeter sa voix, qu’elle a fort jolie d’ailleurs.

Vient le moment de la reprise, pour laquelle nous nous mettons à la recherche des paroles distribuées, mais en vain. Ils commencent, et un voisin se penche vers moi, hésitant « c’est bien Depeche Mode ? » Il s’agit en fait de ‘Take On Me‘ des Norvégiens A-ha ! Ils n’ont pas choisi la chanson la plus facile pour les accompagner, tout le monde ne peut pas monter aussi haut, mais c’est de bon cœur que tout le monde s’y essaie. Je note une ligne de basse de Guillaume travaillée mise en avant.

Ils finissent avec ‘Everything I See’, et salue, prétextant une sortie de scène comme ils nous avaient prévenu. Tout le monde fait bien semblant de se prêter à la coutume et les Exsonvaldes ‘reviennent’ jouer. Ils auront droit à un véritable rappel cependant, pour laquelle Simon nous encouragera à nouveau à l’accompagner au chant. Les instructions sont simples, le suivre en faisant ouh-ouh. Le truc c’est que ça marche, bientôt la salle chante et tape dans ses mains en rythme. Un très joli final.

En somme, un concert bien sympathique, bien que non révolutionnaire, avec comme bonus, plein de jolies jeunes filles dans le public qui en sortent avec des étoiles plein les yeux. Un son très pop-rock, qui passerait super bien sur la radio qui s’est approprié ce slogan. Ils seront en concert le 4 février à la Boule Noire avec Mintzkov et La Fille.

Credit Photo: Jacques Muffin sur Flickr

Date : 22 janvier 2010
Partager cet article
4 réponses sur « Exsonvaldes – concert en appartement »

Merci de cette précision Agnès ! Même si personnellement, étant en stage en ce moment, donc pas mal « éloigné de Paname », et ayant une grosse résidence prévue mercredi (« Utilisez les 4 heures 30 », dirait mon ancien prof de Français ;-) je me contenterai d’ajouter leur nouvel opus à ma cédéthèque, très probablement début février !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

La marée noire mélodique d’Exsonvaldes

Concernant les Exsonvaldes, nous allons faire comme Henri IV à Canossa en janvier 1077, c’est à dire que nous allons faire pénitence. Ces Parisiens s’apprêtent à sortir leur quatrième album et nous venons seulement de les découvrir.

Concerts du 8 au 14 novembre 2010

Voilà une petite sélection des nombreux concerts parisiens de la semaine à venir. A vous de partager dans les commentaires vos coups de coeur de la semaine à venir si ils ne sont pas dans notre sélection.

SK* bonus Session : The Rodeo & Exsonvaldes

Suite des sessions bonus de la série « la Marquise » avec The Rodeo et Exsonvaldes ou plus exactement Dorothée et Simon qui ont gentiment proposé d’improviser ce titre des Stones en duo.

Plus dans Concerts (live reports)

[35] Les Pale Fountains ou l’Eldorado Pop

Après avoir joué en février 1985 à Londres et avant de s’envoler pour le Japon, les Pale Fountains étaient de retour à Paris en cette veille de printemps 1985. L’Eldorado de 1985 fut la séance de rattrapage pour ceux qui avaient séché la piscine Deligny.
Shack - La Locomotive, 1990

[1990 – 2020] Sur les rails avec Shack

8, 9 et 10 novembre 1990. Paris. Les La’s, les Boo Radleys, Dr Phibes et les House Of Wax Equations débarquent à Paris le temps d’un week-end pour initier les Français aux plaisirs plus ou moins méconnus (mais surtout exquis) de Liverpool. Les frères Head, ex Pale Fountains sont évidemment de la partie. On connaissait…

Liam Gallagher à son Zénith

Liam Gallagher a donné hier soir au Zénith de Paris le dernier concert d’une tournée européenne qui a affiché complet tous les soirs. Et il a fait plus que le travail.

Motivant Morby

L’ex-Woods est venu jouer son répertoire à La Lune des Pirates, salle qui avait accueilli et vu triompher les flamboyants Woods en 2017. Jeu, set et match pour…
Vincent Delerm @ Théâtre des Pénitents, Montbrison, 04-02-2020

Vincent Delerm : La vie passe et il en fait partie

Hier soir Vincent Delerm chantait à Montbrison devant le public du festival Poly’Sons. Après le spectacle, je lui ai parlé des photos que j’avais faites, de cet article que j’allais écrire sur son spectacle. Quelle idée insensée ais-je eue là… Comment écrire sur la musique, comment mettre des mots sur des sons, sur d’autres mots ?…
Damien Saez @ Halle Tony Garnier, Lyon, 09-12-2019

Damien Saez, « Que l’éphémère devienne éternité »

Damien Saez venait hier au soir présenter à Lyon, Ni Dieu ni Maître, l’album qui clôture Le Manifeste, fresque sociale de quatre années de 2016 à 2019 présentée dans une « oeuvre numérique » sur son site internet « Culture contre culture ». 39 chansons, politiques et poétiques dans lesquelles se lit la France des attentats aux gilets jaunes,…