Minuit avant la nuit

Ils ont parsemé l’année 2001 de petits tubes avec ‘Have a Nice Day’ et ‘Mr Writer’ tirés de Just Enough Education To Perform. Néanmoins, Stereophonics c’est plus que de la pop rock acoustique et les Gallois sont venus nous le démontrer. Treize ans qu’est paru Words Get Around, et ils viennent, il y a quelques jours à peine, de sortir leur septième album studio intitulé Keep Calm and Carry On. En première partie, The Rodeo séduisait l’Olympia.

The Rodeo

Si vous êtes des habitués de nos pages, vous aurez compris qu’on aime beaucoup The Rodeo. Ce que j’aime c’est sa simplicité, elle n’a pas besoin d’en rajouter, sa musique et sa voix l’emportent. La dernière fois que je l’avais vue, Dorothée était accompagnée au synthé, mais cette fois-ci, c’est une batterie qui rythme ses mélodies. Après ‘Your Love Is Huge‘, elle joue et miaule sur ‘Hand Shadow‘, que j’aime particulièrement – peut-être parce qu’on en a fait une SK*(wat) session… Puis elle repart sur plus country (parce qu’après tout elle se nomme pas The Rodeo que pour l’anagramme) avec ‘Little Soldier‘.
Ses chansons ont une structure complexe, aux rythmes à plusieurs vitesses, ce qui déphase un peu le public. Mais ‘Chachacha‘ remet tout le monde d’aplomb, avec un clin d’œil à Beautiful People de Marilyn Manson et la batterie qui se lâche. Elle sort son premier album Music Maelström le 25 février et sera le 30 mars au Café de la Danse.

2010_02_04_therodeo
2010_02_04_therodeo
2010_02_04_therodeo
2010_02_04_therodeo
2010_02_04_therodeo
2010_02_04_therodeo
2010_02_04_therodeo
2010_02_04_therodeo
2010_02_04_therodeo
2010_02_04_therodeo
2010_02_04_therodeo
2010_02_04_therodeo
2010_02_04_therodeo
2010_02_04_therodeo

Stereophonics

Un ‘Hello Paris’, un grattement de guitare et ils se lancent – j’adore la voix de Kelly Jones, je sens que je suis partie pour prendre mon pied. Ils commencent avec ‘Live ‘N’ Love‘, ce qui est à mon avis un choix peu judicieux puisque c’est un extrait de leur dernier album, sorti il y a 4 jours !

Une fois les amuse-gueule finis, on entre enfin dans le vif du sujet avec ‘A Thousand Trees‘ où j’ai même ressenti des frissons (ça faisait longtemps, tiens !). Tout le monde reconnaît sans mal ‘Superman‘: de cette chanson me restera l’image de la houpette de Kelly s’agitant pendant le solo de guitare. Ils jouent ensuite ‘Innocent‘, que j’aime beaucoup sur Keep Calm And Carry On, mais qui ne m’a pas fait l’effet escompté en live…

Ils en rajoutent un peu côté Rock Star, (ab)usent des lumières mégalos, et surtout Richard Jones, le bassiste qui se la donne style hard rock avec sa veste en cuir et ses cheveux gominés. Cela fait un peu effet compensation, on dirait qu’ils ont envie de prouver qu’ils ne sont pas des rockeurs de midinette. D’ailleurs, j’ai l’impression que c’est à contre cœur que Kelly joue ‘Maybe Tomorrow‘… alors que le public se fait un plaisir de la chanter à pleins poumons et Adam Zindani qui joue avec le public sur ses vibratos de guitare, pour ses cinq minutes sous les spotlights.

On part sur un rock langoureux pour ‘Help Me‘, et on enchaîne avec ‘Just Looking‘, ma préférée de leur premier album. Sans surprise, ‘Traffic‘ (encore une de Word Gets Around) fait l’unanimité, tout le public reprenant le refrain comme si sa vie en dépendait ! Par contre, je m’ennuie considérablement sur ‘Could You Be The One‘. On revient heureusement sur le premier album avec ‘More Life in a Tramp’s Vest‘ et la géniale ‘Local Boy in the Photograph‘. Bien joué, Stereophonics nous laisse sur le carreau, implorant un rappel !

Après un son un peu crade (en bien) pour ‘She’s Alright‘, ils se lâchent sur ‘The Bartender and the Thief‘ (de Performance and Cocktail). Après coup, ‘Have a Nice Day‘ a véritablement un effet bubblegum par trop mâché… Ils finissent par ‘Dakota‘, qui manquait pour compléter la setlist. Résultat des courses : seulement quelques temps morts au tableau, compensés par un frisson… une bonne impression au final !

2010_02_04_stereophonics
2010_02_04_stereophonics
2010_02_04_stereophonics
2010_02_04_stereophonics
2010_02_04_stereophonics
2010_02_04_stereophonics
2010_02_04_stereophonics
2010_02_04_stereophonics
2010_02_04_stereophonics
2010_02_04_stereophonics
2010_02_04_stereophonics
2010_02_04_stereophonics
2010_02_04_stereophonics
2010_02_04_stereophonics
2010_02_04_stereophonics
2010_02_04_stereophonics
2010_02_04_stereophonics
2010_02_04_stereophonics
2010_02_04_stereophonics

Setlist : Live ‘N’ Love / Madame Helga / I Got Your Number / A Thousand Trees / Uppercut / Superman / Brother / Innocent / Maybe Tomorrow / You Stole My Money Honey / Help Me / Just Looking / Trouble / Traffic / Same Size Feet / Could You Be the One / More Life In A Tramp’s Vest / Local Boy In The Photograph
Rappel: She’s Alright / The Bartender And The Thief / Have A Nice Day / Dakota

Date : 04 février 2010
Photographe : David