Vidéo : J.S. Ondara – Isolation Anonymous

Après Los Angeles, Melbourne, Madrid, le stratosphérique J.S. Ondara nous emmène cette fois sur les hauteurs de Bogotá.

Is the bar for being an alcoholic, a little bit higher now. Prendre de la hauteur à Bogotá, la capitale Colombienne qui culmine déjà à 2640 mètres. Des images en noir et blanc comme les affectionne Ciro Guerra dans son El abrazo de la serpiente, un visage buriné, une nature luxuriante, un village abandonné, une vie de solitude désaffectée, un chaman païen anonyme, un ermite en forêt d’émeraude scrutant la civilisation et une gorgée vitriolée de J.S. Ondara, cette nouvelle voix de l’Amérique.

J.S. Ondara – Isolation Anonymous

Discographie

I’m counting fingers now
Quoting aristocrats
I’m currying favours now
Trusting the bureaucrats

Is the bar for being an alcoholic
A little bit higher now, a little bit higher now
Is the bar for being an alcoholic
A little bit higher now, cos I can’t get out of this house

I’m searching figures now
Dreading a sinking wave
I’m pouring glasses down
Digging a subtle grave

Is the bar for being an alcoholic
A little bit higher now, a little bit higher now
Is the bar for being an alcoholic
A little bit higher now, cos I can’t get out of this house

Is the bar for being an alcoholic
A little bit higher now, a little bit higher now
Is the bar for being an alcoholic
A little bit higher now, cos I can’t get out of this house

J.S. Ondara - Tales Of Isolation

J.S. Ondara - Folk N ' Roll Vol 1 Tales of isolement

Tracklist : J.S. Ondara - Folk N ' Roll Vol 1 : Tales of isolement
  1. Pulled Out of the Market
  2. Mr. Landlord
  3. Lockdown on Date Night Tuesday
  4. From Six Feet Away
  5. Isolation Anonymous
  6. Shower Song
  7. Pyramid Justice
  8. Isolation Boredom Syndrome (IBS)
  9. Isolation Depression Syndrome (IDS)
  10. Isolation Blues (Blame It on the Pathogen)
  11. Ballad of Nana Doline

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Ondara - Mr. Landlord

Vidéo : Ondara – Mr. Landlord

Sortie d’isolement pour Ondara avec Mr. Landlord, le dernier morceau a être somptueusement mis en images, extrait de son Folk N ‘ Roll Vol 1 : Tales of isolement.
Ondara - Isolation Blues (Blame It On The Pathogen)

Vidéo : Ondara – Isolation Blues (Blame It On The Pathogen)

Bientôt la rentrée et Ondara a toujours le blues. Mais point de visages émaciés ou de danses de Saint Guy pur cette avant dernière vidéo parisienne mais des chats qui ont peut être soufferts de la présence continuelle et envahissante de leurs maîtres.
Ondara - Pulled Out Of The Market

Vidéo : Ondara – Pulled Out Of The Market

Dans l’onde d’Ondara, la solitude est limpide et paisible. Pourtant, Pulled Out Of The Market peut s’écouter comme une belle métaphore de la rupture ou de la mise au rebut.
Ondara - Isolation Boredom Syndrome (IBS)

Vidéo : J.S. Ondara – Isolation Boredom Syndrome (IBS)

Ondara à Bali. Notre reporter folk de l’intime cloîtré poursuit la déclinaison de son Tales of isolement avec la douceur d’un noir et blanc et les gestes délicats et gracieux du jeune chorégraphe Lalu Indra Jaya Pratama.

Plus dans Son du jour

Timdup-lesimmortelles2

Vidéo : Tim Dup – Les immortelles

Tim Dup fait petit à petit sa place dans la chanson en français. Avec Les immortelles, déjà son quatrième album depuis 2017, il touche par sa simplicité.
Lauraclauzel-minuit

Vidéo : Laura Clauzel – Minuit

On a besoin d’amour, quelle que soit l’heure. Mais à Minuit, les corps s’éveillent et Laura Clauzel nous propose de nous « perdre encore un peu dans des volutes d’amour, ivres de vie et d’envie. »
Stéphanie Acquette – Chacun pour soi

[EXCLU] Vidéo : Stéphanie Acquette – Chacun pour soi

LA ville du Havre comme vous ne l’avez jamais vue. Stéphanie Acquette la métamorphose en ville de science fiction où deux héroïnes extra terrestres s’affrontent à coups de pistolets laser dans une quête quasi spirituelle.
Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Vidéo : Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Évidemment, si vous avez vu Phase IV de Saul Bass, vous ne regardez plus les fourmis de la même façon. Avec la musique d’Orval Carlos Sibelius, c’est encore plus déroutant avec la fin inédite du film pour cette ode à l’inévitable apocalypse.