Catégories
Son du jour

Vidéo : J.S. Ondara – Isolation Anonymous

Après Los Angeles, Melbourne, Madrid, le stratosphérique J.S. Ondara nous emmène cette fois sur les hauteurs de Bogotá.

Is the bar for being an alcoholic, a little bit higher now. Prendre de la hauteur à Bogotá, la capitale Colombienne qui culmine déjà à 2640 mètres. Des images en noir et blanc comme les affectionne Ciro Guerra dans son El abrazo de la serpiente, un visage buriné, une nature luxuriante, un village abandonné, une vie de solitude désaffectée, un chaman païen anonyme, un ermite en forêt d’émeraude scrutant la civilisation et une gorgée vitriolée de J.S. Ondara, cette nouvelle voix de l’Amérique.

J.S. Ondara – Isolation Anonymous

I’m counting fingers now
Quoting aristocrats
I’m currying favours now
Trusting the bureaucrats

Is the bar for being an alcoholic
A little bit higher now, a little bit higher now
Is the bar for being an alcoholic
A little bit higher now, cos I can’t get out of this house

I’m searching figures now
Dreading a sinking wave
I’m pouring glasses down
Digging a subtle grave

Is the bar for being an alcoholic
A little bit higher now, a little bit higher now
Is the bar for being an alcoholic
A little bit higher now, cos I can’t get out of this house

Is the bar for being an alcoholic
A little bit higher now, a little bit higher now
Is the bar for being an alcoholic
A little bit higher now, cos I can’t get out of this house

J.S. Ondara - Tales Of Isolation

J.S. Ondara - Folk N ' Roll Vol 1 Tales of isolement

Tracklist : J.S. Ondara - Folk N ' Roll Vol 1 : Tales of isolement
  1. Pulled Out of the Market
  2. Mr. Landlord
  3. Lockdown on Date Night Tuesday
  4. From Six Feet Away
  5. Isolation Anonymous
  6. Shower Song
  7. Pyramid Justice
  8. Isolation Boredom Syndrome (IBS)
  9. Isolation Depression Syndrome (IDS)
  10. Isolation Blues (Blame It on the Pathogen)
  11. Ballad of Nana Doline

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2009 - 2021 : 31 M de vues sur note chaine YouTube !

Merci aux artistes et labels qui nous ont fait confiance !

Avec : Mariama, Sayem, St Augustine, Ornette, The Dodoz, Dominique A, Lisa Hannigan, Nadeah, Hocus Pocus, BabX, Absynth Minded, Diane Birch, 3 Minutes Sur Mer, Applause, Jon And Jen, Anita Drake, Mademoiselle K, Richard Walters, Brune, Chew Lips, Emily Loizeau, Julia Stone, Sarah Blasko, Marie-Flore, MLCD (My Little Cheap Dictaphone), Hey Hey My My, AaRON, Foreign Beggars, Skip The Use, Hyphen Hyphen, Curry And Coco, Lilly Wood And The Prick, Rivkah, Kid Bombardos, You, Sharleen Spiteri , Thos Henley, Élodie Frégé, Caro Emerald, Viva And The Diva, Sly Johnson, Belleruche, Skip The Use, Ben Mazue, The Dø, Twin Twin, Marie-Pierre Arthur, Chris Garneau, Angus And Julia Stone

↪ Toutes les SK Sessions

↪ Abonnez-vous à notre chaine YouTube!

Cela pourrait vous intéresser

Ondara - Mr. Landlord

Vidéo : Ondara – Mr. Landlord

Sortie d’isolement pour Ondara avec Mr. Landlord, le dernier morceau a être somptueusement mis en images, extrait de son Folk N ‘ Roll Vol 1 : Tales of isolement.
Ondara - Isolation Blues (Blame It On The Pathogen)

Vidéo : Ondara – Isolation Blues (Blame It On The Pathogen)

Bientôt la rentrée et Ondara a toujours le blues. Mais point de visages émaciés ou de danses de Saint Guy pur cette avant dernière vidéo parisienne mais des chats qui ont peut être soufferts de la présence continuelle et envahissante de leurs maîtres.
Ondara - Pulled Out Of The Market

Vidéo : Ondara – Pulled Out Of The Market

Dans l’onde d’Ondara, la solitude est limpide et paisible. Pourtant, Pulled Out Of The Market peut s’écouter comme une belle métaphore de la rupture ou de la mise au rebut.
Ondara - Isolation Boredom Syndrome (IBS)

Vidéo : J.S. Ondara – Isolation Boredom Syndrome (IBS)

Ondara à Bali. Notre reporter folk de l’intime cloîtré poursuit la déclinaison de son Tales of isolement avec la douceur d’un noir et blanc et les gestes délicats et gracieux du jeune chorégraphe Lalu Indra Jaya Pratama.
J.S. Ondara - From Six Feet Away

Vidéo : J.S. Ondara – From Six Feet Away

“La distance grappille le temps.” écrivait Eugène Guillevic. J.S. Ondara poursuit son voyage intérieur dans le Sussex en chantant cet écartèlement imposé durant ces mois suspendus où il était parfois impossible de serrer l’autre dans ses bras.
J.S. Ondara - Shower Song

Vidéo : J.S. Ondara – Shower Song

On poursuit notre voyage en visages avec J.S. Ondara avec un nouvel extrait de son album Tales Of Isolation qui passe cette fois-ci par Tokyo avec l’a cappella Shower Song, miroir de nos âmes tourmentées.

Plus dans Son du jour

Sammy Decoster - Seul

Vidéo : Sammy Decoster – Seul

Certains ont découvert la solitude avec la claustration imposée. D’autres pas. Sammy Decoster a enregistré cet EP dans sa cuisine, refuge où l’on concocte aussi des recettes contre le vague à l’âme.
Fredo Viola - Pine Birds

Vidéo : Fredo Viola – Pine Birds

Fredo Viola c’est simple comme des oiseaux dans les pins. Il nous avait renversé avec son premier album, The Turn et ses harmonies médiévales, il revient méphistophélique avec Pine Birds, la bande originale d’un conte fantastique qui ouvre les portes de la perception.
Entrée Libre - Dehors

Vidéo : Entrée Libre – Dehors

Gueule de bois salutaire après quatorze mois de navigation en solitaire, on ressort la boule à facettes pour chercher l’âme sœur, grapiller un sourire, raviver sa flamme.
Louis Arlette - Blanc et Bleu

Vidéo : Louis Arlette – Blanc et Bleu

On a bien besoin de blanc et de bleu, de lumière éclatante, de roulis de bateaux, de cris d’oiseaux, de nage en eaux profondes, de liberté en quelque sorte.

Vidéo : Olivier Longre – Amore disamore

« Les villes, comme dans les rêves, sont construites sur des désirs et des peurs. » écrivait Italo Calvino dans Les Villes Invisibles où dialoguent Marco Polo et son hôte Kublai Khan qui lui demande d’évoquer les villes qu’il a parcouru durant ses voyages. On déambule ainsi dans 55 villes imaginaires et extravagantes qui portent toutes un…