Vidéo : Nicolas Michaux – Parrot

En attendant Amour Colère le nouvel album de Nicolas Michaux prévu pour le 25 septembre, le belge vole dans les plumes de notre société chloroformée par les médias avec Parrot qui rappelle le Once in a Lifetime des Talking Heads.

« So listen to the words that the parrot says and try to repeat ». Et si l’on pouvait ambiancer notre été avec une chanson engagée ou du moins qui interroge nos petites vies ? Ce parrot est bien vivant comparé à celui des Monty Pythons qans leur célébrissime sketch et c’est peut être nous qui sommes déjà mort ou peut être atone, lobotomisé voir lâche.

« C’est l’une des plus anciennes chansons du disque mais celle que j’ai enregistrée en dernier », dit-il. « Je l’ai joué en live lors de la tournée du premier album, mais il m’a fallu plusieurs années pour la saisir et trouver un arrangement qui lui rende justice. Le groupe qui m’accompagne sur scène, The Soldiers of Love, m’a beaucoup aidé en proposant différentes idées et en travaillant encore et encore sur différentes versions. C’est une attaque frontale faite à la part conformiste et veule chez chacun d’entre nous. »

Discographie

Nicolas Michaux – Parrot

Your frustration has a face
But the guard said « no picture ! »
You’re studying the past
And you mastermind the future
We all dreamt of a rise
But we kept waiting for permission
You have a head full of the fight
And you won’t win the election
So listen to the words that the parrot says and try to repeat
Listen to the words that the parrot says and try to repeat

So many babblers in the night
Selling out the same pollution :
« Have a last thought for the light
Before darkness wins the auction »
We were poets in exile
We were crappy little smokers
It was written in a file
By someone in the ghetto
So listen to the words that the parrot says and try to repeat
Listen to the words that the parrot says and try to repeat

Is this a terminal world
Or just crippling entertainment ?
It was cries that I heard
And It was coming from the basement
Listen to the words that the parrot says and try to repeat
Listen to the words that the parrot says and try to repeat

Nicolas Michaux - Amour Colère

Nicolas Michaux - Amour Colère

Tracklist : Nicolas Michaux - Amour Colère
  1. Harvesters
  2. A Nouveau
  3. Enemies 16
  4. Parrot
  5. Amour Colère
  6. Une Seconde Chance
  7. Town Factory
  8. Cancer
  9. Nos Retrouvailles
  10. Every Word
  11. Amusement Park

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

Nicolas Michaux - Cancer

Vidéo : Nicolas Michaux – Cancer

« Moi, j’ai pas de cancer, j’en n’aurai jamais, je suis contre. » déclarait Desproges. Si seulement. Nicolas Michaux est aussi adepte de la méthode Coué pour écraser le crabe et c’est un bon signe.
Nicolas Michaux - Nos Retrouvailles

Nos Retrouvailles avec Nicolas Michaux

On peut avoir le cœur en friche et espérer encore des retrouvailles. Nicolas Michaux séduit une fois de plus avec un titre en français et versifié après Harvesters.

Plus dans Son du jour

cabadzi-sixpointneuf

Vidéo : Cabadzi – Six point neuf

Back to BÜRRHUS avec Cabadzi et sa la version en réalité augmentée de leur dernier album avec sept titres supplémentaires pour une saison 2 mise en images par Marian Landriève.
Cyril Mokaiesh - La fin du bal avec Élodie Frégé

Vidéo : Cyril Mokaiesh – La fin du bal avec Élodie Frégé

Que du beau monde sur le cinquième album de Cyril Mokaiesh. Dyade est un ensemble de deux éléments qui se complètent. On croise alors Alma Forrer, Calogero, Laura Mokaiesh, Keren Ann, Dominique A, Clara Ysé, Mélanie Doutey, Pierre Guénard (Radio Elvis), Florent Marchet, Raphaële Lannadère et sur La fin du bal, Élodie Frégé.
thewavepicturaces-flightfromdestruction3

Vidéo : The Wave Pictures – Flight From Destruction

Bain de jouvence. Même si The Wave Pictures a sorti régulièrement des albums dont deux en 2018, les retrouver c’est revenir en 2008 avec leur formidable Instant Coffee Baby, un temps où l’on croisait David Ivar, Stanley Brinks ou Coming Soon.