Catégories
Son du jour

Vidéo : Kacimi – Il venait d’avoir 20 ans ft. Biche

Après nous avoir illuminé avec son Gyrophare et sa pop élégiaque scintillante, titre de son prochain album chez Echo orange, Chante et Tais-Toi et Le Pop Club Records, Kacimi propose un morceau en suspension, hors du temps, une méditation poétique accompagnée d’une somptueuse animation par Peter The Moon.

Kacimi n’aurait pas eu de mal à plancher sur la classique dissertation proposée souvent à l’entrée au lycée autour de la célèbre citation de Paul Nizan, « j’avais vingt ans. Je ne laisserai personne dire que c’est le plus bel âge de la vie. » Avec Il venait d’avoir 20 ans, on suit les affres d’un personnage entre Chagall et Folon sur des volutes de saxophone et une basse, ligne de vie. « Il croyait tenir la nuit dans ses mains », mais ces ténèbres sont ceux de l’abîme de déréliction à un âge où tout semble définitif, où l’on ne sait pas encore que c’est un éternel recommencement.

Kacimi – Il venait d’avoir 20 ans ft. Biche

(Il venait d’avoir 20 ans)
Au loin dans l’atoll gisait endormis les espoirs d’un être, il cherchait vain le feu sacré perdu du grand frisson.
Sous les rayons ardents d’un noir soleil, son espérance se faisait la malle, alors que la morale l’observait.
Il ne s’était jamais senti aussi seul dans ce puits sans fond où de tangibles rêveries rencontrent de mornes collines grises.
Il venait d’avoir 20 ans et la vie s’étalait devant lui.
(Il venait d’avoir 20 ans)
Dans une maison, flanquée près de l’âtre, d’une cheminée noircie du salon, s’étalait l’injustice, langoureuse. Et dans ses pâles orbites brillaient, les deux, doux, reflets d’un monde qui l’abritait, une démence comme possédé.
Il ne s’était jamais senti aussi seul dans ce puits sans fond où les tangibles rêveries rencontrent de mornes colonnes grises
Il venait d’avoir 20 ans et la vie s’étalait devant lui.
L’œil hagard, la bouche, le front humides, l’esprit contemplateur, le regard vide.
Il croyait tenir la nuit dans ses mains.
Et alors qu’il pensait toucher les mystères, ses angoisses de ses doigts, la belle a préféré se dissiper.
(Il venait d’avoir 20 ans)
Il ne s’était jamais senti aussi seul dans ce puits sans fond où les tangibles rêveries rencontrent de mornes colonnes grises.
Il venait d’avoir 20 ans et la vie s’étalait devant lui.
La solitude, il la connaissait, toujours tapie dans les moindres recoins, à se morfondre, à se tordre en lamelles, il trouvait dans ses bras un réconfort, qui ne finissait pas de l’enivrer, un plaisir aigre-doux qui l’endormait.

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Biche Here Now

Sorti en avril 2019, La Nuit des Perséides de Biche fait son petit bonhomme de chemin et devrait faire les belles heures de 2020.
Biche

[Rock En Seine 2019] To Biche or not to Biche ?

To Biche voyons ! A Rock En Seine, il y aura du très lourd avec The Cure. Mais il y aura aussi des jeunes pousses qui ne demandent qu’à fleurir. C’est le cas de Biche et son psychédélisme finement ciselé qui s’apprête à jouer le 23 août 2019. Enquête sur ces gens bien sous tous…

Plus dans Son du jour

Joao Selva - Navegar

Vidéo : Joao Selva – Navegar

João Selva est un garçon d’Ipanema qui a atterri à Lyon et à rencontré son Phil Spector, le sorcier multi-instrumentiste Bruno Patchworks pour un deuxième album intitulé Navegar, titre qui ouvre le disque et fait le grand écart entre les deux continents qui savent ambiancer le reste du monde.
BBCC — Human Capital2

[EXCLU] Vidéo : BBCC — Human Capital

Non, BBCC ne signifie pas barbecue même si l’on se damnerait pour une merguez party. BBCC, c’est BangBangCockCock et leur Human Capital fout la trique autant que leur clip en exclusivité fout la migraine.
Cocoon - Blue Night

Vidéo : Cocoon – Blue Night

Croiser l’amour dans un palace décrépi, vivre un temps suspendu, une parenthèse enchantée avec la fille aux yeux les plus solitaires, plonger dans une piscine et avoir du mal à remonter à la surface.
Lily Luca - Matthieu

[EXCLU] Vidéo : Lily Luca – Matthieu

On est open pour Lily Luca et ses chansons plus efficaces qu’un Lexomil. Elle nous offre en exclusivité son clip qu’elle a entièrement réalisé en stop-motion pour aller à la rencontre de Matthieu.
Mathieu Boogaerts - Am I Crazy

Vidéo : Mathieu Boogaerts – Am I Crazy

Mathieu se ferait-il des cheveux en chantant en anglais ? il est assurément notre caméléon musical préféré and we love him. Sa petite musique vient à point nommé onduler ce début d’année et ambiancer Mauricette.