5 questions à … Annabel Lee

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d'Annabel Lee, Lolita pure et vierge dans le dernier poème de Poe et trio belge survitaminé qui n'a pas eu de pot de sortir un premier album, Let the Kid Go au début du confinement et qu'il faudra impérativement découvrir au Crossroads Festival du 8 au 11 septembre pour sa 5ème édition.

Annabel Lee en cinq questions

Votre souvenir de concert ?

C’est plutôt un souvenir de tournée. En mars dernier, c’était la première fois qu’on allait jouer en France, première tournée, et on a eu plein de galères. Le confinement s’est déclaré en plein milieu, on est tous tombés malades (pas du covid mais quand-même), et la bagnole nous a lâché sur le retour en Belgique. On voulait vraiment défendre notre album après de bons retours presse en Belgique. On a été super bien accueilli par les gens partout où nous sommes passés, et en même temps c’était la tournée la plus compliquée avec tout ce qu’il s’est passé.

Votre rencontre en tournée ?

Probablement Mountain Bike. Dans le premier line-up d’Annabel Lee, on partageait le même batteur, Charles-Antoine, ensuite on a joué avec Aurélien qui est leur guitariste, Vankou habite presque avec leur bassiste, et sur notre dernier album on a fait un featuring avec Titi (Etienne Kinkle), leur chanteur/guitariste. Grosso modo on se les ai tous faits !

Annabel Lee – See You Naked

Votre anecdote dans le van ?

C’est qu’on a plus de van pour l’instant ! Non mais donc on est tombé en panne en revenant en Belgique quand notre tournée française a été en partie annulée, et le père de Vankou (bassiste du groupe) a dû venir nous chercher à Pont l’Evêque.

Votre actualité musicale en quelques mots ?

On a sorti notre premier album Let the Kid Go le 20 mars 2020, et on était sensé faire la promo et la tournée dans la foulée… Du coup, on a même pas pu célébrer à la maison avec les copains (release au Botanique à Bruxelles reportée). On a eu trois dates sur l’été, et là on est reparti en local de répète pour composer ce qui sera un EP ou peut-être un album. On est chauds et on a déjà de nouvelles chansons.

Votre prochain rêve ?

Avoir une salle de concert tous les trois ! Et refaire des concerts…

Annabel Lee – Let The Kid Go

La playlist de Annabel Lee

En écoute avec Annabel Lee

La playlist sur Spotify

En écoute avec Annabel Lee

La playlist sur Deezer

En écoute avec Annabel Lee

La playlist sur Youtube

01
Scout Niblett - What I Can Do?

Quand j'ai vu Scot Niblett en concert, j?ai eu comme un déclic ; il n'y avait pas besoin d'être un as de la guitare pour pouvoir faire de super morceaux. Grâce à elle, j'ai osé me lancer dans la compo pure et dure, toute seule. Un morceau à deux accords ? Pas grave, il n'y avait plus de règles.

02
Kurt Vile - Baby's Arms

On a commencé à trois, courant 2016, avec Charles-Antoine et Vankou. J'étais arrivée avec deux chansons un peu chelou, et ça marchait bof. Je savais ce que Charles voulait. Un mélange de Courtney Barnett et de Best Coast. Jai donc orienté mon écriture dans ce sens-là et ce sont des morceaux tels que Black Pudding, Best Good Friend et Stuck in The Mud qui sont sortis, et là ça a pris. Des trucs un peu naïfs qui parlaient de bouffe, d'école, et d'une relation fictive avec Kurt Vile à un festival pour la dernière.

03
Nirvana - Molly's Lips

Encore eux... C'est qu'ils étaient plutôt fortiches ces mecs d'Aberdeen. « Mais Audrey, c'est une reprise des Vaselines ! » Oui je sais, mais je déteste la version originale, avec leur espèce de klaxon dégueulasse, là... Avec Annabel Lee, c'est la première chanson qu'on a reprise, et c'était vachement cool.

04
Black Lips - Bad Kids

Avec Annabel Lee, on avait un morceau appelé Eenie Meenie, c'était un peu notre Bad Kids à nous. Sous son air de comptine, c'était notre protest song contre la parentalité : « Eeenie Meenie Miney Mo, catch a tiger by the toe, I'm not ready for this. You give me the heebie jeebies, when you bring your kids at parties, I'm not ready for this. »

05
The Moldy Peaches - Anyone Else But You

Grand Classique lo-fi branlos à deux accords (G Cmaj7), révélé au grand public grâce au film Juno. On avait le morceau « Double Chin » dans le genre. « Double chin, double chin I don't like you, double chin, double chin you make me feel blue, double chin double chin what have I done, double chin double chin, I look like Action Bronson. » Grosse punchline.

06
Alaska Gold Rush - Dirty Road

Xavier ayant décidé de rentrer en France, c'est Alex, batteur d'Alaska Gold Rush, qui prendra sa place. Je suis ultra fan de ce morceau et du clip. Après, ils sont aussi sur notre label Luik Music et tu peux acheter leur nouveau disque. C'est plus ou moins en même temps que Valérian donnera aussi le flambeau à Aurélien, dû à un départ… en Alaska. Y'a jamais de hasard.

07
Karen O - Ooo

Karen O, Crush Songs, album de chevet pendant très longtemps. Suite à ce coup de coeur incroyable est né Little Sad And Not So Sad Songs, un petit album solo plein de souffle et de chaises qui craquent, enregistré sur cassette dans mon 30m2 de Flagey avec un Tascam portastudio 424.

08
Big Thief - Real Love

Masterpiece de Big Thief, à écouter à plein volume. J'ai l'impression qu'on partait un peu dans des trucs dans cette veine là une fois qu'Aurélien a rejoint le groupe. Des morceaux moins évidents, plus travaillés, avec de manière logique plus de guitare et de notes un peu partout.

09
Nada Surf - Hyperspace

10
Say Hi - Super

J'ai découvert cette pépite ce matin-même grâce à Hugo, et il est super – Damien Aresta ferait ce genre de blague. Hugo est balaise pour dénicher des chansons tristes qui n'en n'ont pas l'air. Il m'a également fait découvrir Boreen récemment. Ce que j'aime bien avec ce morceau aussi c'est qu'il me rappelle l'époque où on faisait un groupe de trip-hop avec Valérian et Baptiste.

Retrouvez toutes les playlists de SK !

Annabel Lee - Let The Kid Go

Plus d’informations sur la page Facebook d’Annabel Lee et sur le site du Crossroad festival qui aura lieu du 8 au 11 septembre.
Annabel Lee - Let The Kid Go

Tracklist : Annabel Lee - Let The Kid Go
  1. Astronaut
  2. Never Ever
  3. Farewell Everyone
  4. The Way I Look At You
  5. See You Naked
  6. Let The Kid Go
  7. LA
  8. Blue Dress
  9. You Never Came

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Thehauntedyouth-intoyou

Roulez jeunesse !

Revoilà The Haunted Youth avec Into you, un titre qui entre bien dans notre tête. Nous non plus, nous ne voulons pas rester seuls.
Kinghannah-daveysays

Vidéo : King Hannah – Davey Says

On avait déjà beaucoup aimé le premier extrait du nouvel album de King Hannah, Big Swimmer qui donne son titre à celui-ci avec Sharon Van Etten. Voici un deuxième titre, Davey Says qui fleure bon les 90′.
Terestesa-brace

[EXCLU] Vidéo : Terestesa – Brace

Comment ne pas succomber à un titre en italien qui fait saliver avec un Risotto per cena ? Avec Brace extrait de leur premier album Bella Faccia, Terestesa le quartet franco-italien néo toulousain nous met une belle fessée musicale.

Plus dans Interviews

Cmathieuteissier1

Rêve éveillé avec Lescop

Lescop sort du bois avec un nouvel album, Rêve parti qui fera danser Les garçons et vous retirera la raison avec la femme papillon. Entretien avant son concert à La Rayonne à Villeurbanne le samedi 9 mars.
Julienshelter-matthieudortomb4

5 questions à Julien Shelter

Avec Island, Julien Shelter nous propose un album cocon, un disque refuge pour se ressourcer avec des titres délicats évoquant l’amour, la nature ou l’enfance.
Chroniquenicolas-commentchicmediaschristophe-3

Fortunate semper magis tempus

Nicolas Comment vient de signer Chronique du temps qui passe, un superbe livre qui mêle des textes intimes et des photos d’artistes au gré des rencontres incroyables qu’il a pu faire. Il était récemment à Lyon pour une rencontre dédicace et une présentation de son travail à la galerie Poltred, l’occasion pour SK* d’évoquer avec […]

5 questions à … AbEL K1

Après avoir écrit pour d’autres et principalement pour Blondino dont il est l’indissociable compagnon de ses échappées, AbEL K1 sortira en mai son premier album. Un album porté par sa poésie toujours si personnelle et tendue, un lyrisme rock et direct, et une voix singulière. Prélude (à la folie) en est le premier aperçu, ainsi […]