Vidéo : Neptune – Stella

On a tous rencontré une Stella, une pour qui le dernier verre est de trop, celui qui au choix fait perdre un peu de dignité ou gagner un peu d'humanité.

Baudelaire écrit dans Le Spleen de Paris : « Il faut être toujours ivre. Pour ne pas sentir l’horrible fardeau du temps qui brise vos épaules, il faut s’enivrer sans trêve. De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. Mais enivrez-vous ! » Neptune enfonce le trident où cela fait mal mais trousse une chanson simple, généreuse et compassionnelle et nous pouvons tous dire, je suis Stella.

Neptune – Stella

Discographie

Stella rentre donc ton mascara prend l’eau
Stella allez range cette guitare quand t’es saoule tu chantes faux
Cramponnée au comptoir tu enquilles les verres à coucher un matelot
Tu rentreras cuver dans les bras sans mystère d’un énième salaud
Stella, la course aux étoiles,
Stella superstar,
Stella même pas mal
Stella c’était la vie en rose
De la poudre d’or aux yeux des pas grands choses
Stella de malheur en chaos la vie t’en a fait voir
Tapis tous tes rêves au tombeau qu’ils sont loin les grands soirs
Et derrière tes yeux flous quand s’installe l’ivresse
S’endorment les chagrins
Anesthésie locale d’un destin en détresse
Demain tu seras loin
Stella, la course aux étoiles,
Stella superstar,
Stella même pas mal
Stella c’était la vie en rose
De la poudre d’or aux yeux des pas grands choses
Stella je te croise au hasard de nos nuits d’infortune
Ici où les néons criards remplacent le clair de lune
Embrumée de bourbons c’est l’arcade fendue
Que s’achèvent ton voyage
Et je recoud ton font à défaut e ton âme jusqu’au prochain naufrage
Stella, la course aux étoiles,
Stella superstar,
Stella même pas mal
Stella c’était la vie en rose
De la poudre d’or
Stella, la course aux étoiles,
Stella superstar,
Stella même pas mal
Stella la vie en rose…

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Neptune, Lyon | 18.09.2020

Photos : Neptune – Azajilly – Kayak @ Salle des Rancy, Lyon | 18.09.2020

C’était malgré tout la fête de la musique ce vendredi 18 septembre pour la septième édition du Kiwi festival, tremplin organisé par la Maison pour tous des Rancy à Lyon avec cette année Neptune, Azajilly, Kayak et J’accuse. Un petit air du monde d’avant sous l’oeil bienveillant de Fabrice Buffart.
Neptune

5 questions à … Neptune

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux commentés du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Neptune qui a ouvert les rendez-vous de Cara Mia au Kraspek Myzik à Lyon. On découvre sa playlist, de Bohemian […]

Plus dans Son du jour

Ff-quelquepartfeat-luiza

Vidéo : Féfé – Quelque part feat. Luiza

Féfé saute en parachute depuis son récent Hélicoptère. On rêve tous de ce quelque part mais l’on se contente d’un quotidien où l’on a plus qu’a être amoureux comme des cons.
Nopreszow-priredenpasdranger

Vidéo : Noé Preszow – Prière de n’pas déranger

Noé Preszow n’est pas le cousin de Monsieur Preskovitch. Son nom, il le signe non pas de la pointe de son épée mais nous indique sa prononciation avec le titre de son deuxième album, [préchof] qui vient de sortir chez tôt Ou tard.