Catégories
Son du jour

Vidéo : Flèche Love – Bruja

Flèche Love avec Bruja fait son sabbat masqué, feu follet nous foudroyant en forêt de son dard musical.

Cruelle réalité. I was i was looking for someone who could, who would love me unconditionally but it could only be me who will fill this void inside of me. Il faut alors fuir en forêt pour se retrouver et se libérer dans une sarabande « tohu-bohuesque ».

Flèche Love – Bruja

Mi sangre como un rio hirviendo
Calienta mi cuerpo tembloroso
Mi carne recubre con delicadeza
Mis huesos, cristales que me sostienen
Yo, yo la escultura de epidermis
La escultura

I was i was looking for someone
Who could, who would love me
Unconditionally but it could only be me
Who will fill this void
Who will fill this void inside of me
Oh inside of me

I see them coming
I smell them from very far
But they won’t catch me
Cos my body is liquid and my cells pulsating
Oh do you feel the energy
That emanates from my wounds
They are scared of me
They are scared of my power
Are you scared of my power ?
Are you scared of your power ?
Cos when you look at me
It’s you that you see

Flèche Love - Naga part 1

Flèche Love - Naga Part 1

Tracklist : Flèche Love - Naga part 1
  1. La Forêt
  2. Shapeshifter
  3. Sisters
  4. Los Nómades Del Mar
  5. Umusuna (Feat. Rone)
    Featuring – Rone
  6. True Love
  7. Haiyococcab
  8. Festa Tocandira
  9. Why Have You Chosen Me ?

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Angele (c) Charlotte Abramow

Nouvelles Nouvelles voix !

C’est déjà la 14ème édition du festival Nouvelles Voix en Beaujolais, le festival qui ravit notre cœur et notre mois de novembre souvent gris. Avec 21 artistes, 10 lieux, 7 jours de concerts dans les communes de Villefranche, Gleizé, Arnas, Limas, Jassans-Riottier. Top départ : ce soir !
ALB @ MaMa Festival, la Cigale, Paris, 19/10/2017

MaMa 2017 : Pigalle s’emballe

Course folle dans Pigalle, édition 2017 du MaMa. Une fois de plus, SK* était là et vous présente ses coups de cœurs et les moments marquants de ces trois jours intenses.

Plus dans Son du jour

Fredrika Stahl - Rescue Me

Vidéo : Fredrika Stahl – Rescue Me

High then low. Avec Rescue Me, Fredrika Stahl nous tend un miroir pour lutter contre l’enfermement progressif que cela soit dans nos lieux de vie ou dans nos têtes.
Wassailer - Song For Elsa

Vidéo : Wassailer – Song For Elsa

On court tous derrière une Elsa. Un mirage qui enrage. Une addiction qui fait souffrir. On prend des coups de l’autre mais surtout de soi-même. On essaye de s’échapper, de se raisonner, de se libérer, mais l’on continue de poursuivre un fantôme.
Roger Waters - The Gunner's Dream

Vidéo : Roger Waters – The Gunner’s Dream

Les vrais savent. Que n’a t-on dégoisé sur cet ultime album du Floyd pourtant classé numéro 1 chez les brit’ comme il était de bon ton de pisser sur le mur. Alors si le Waters prend peut être l’eau avec son gigantisme sur scène par rapport au Mason qui lui fait la nique, Roger dans…
Joao Selva - Navegar

Vidéo : Joao Selva – Navegar

João Selva est un garçon d’Ipanema qui a atterri à Lyon et à rencontré son Phil Spector, le sorcier multi-instrumentiste Bruno Patchworks pour un deuxième album intitulé Navegar, titre qui ouvre le disque et fait le grand écart entre les deux continents qui savent ambiancer le reste du monde.
BBCC — Human Capital2

[EXCLU] Vidéo : BBCC — Human Capital

Non, BBCC ne signifie pas barbecue même si l’on se damnerait pour une merguez party. BBCC, c’est BangBangCockCock et leur Human Capital fout la trique autant que leur clip en exclusivité fout la migraine.
Cocoon - Blue Night

Vidéo : Cocoon – Blue Night

Croiser l’amour dans un palace décrépi, vivre un temps suspendu, une parenthèse enchantée avec la fille aux yeux les plus solitaires, plonger dans une piscine et avoir du mal à remonter à la surface.