Mademoiselle Caro & Franck Garcia – Left

Dans la série des très bons albums injustement boudé par le public mais aussi par les critiques le disque de Mademoiselle Caro & Franck Garcia en 2008 est un peu passé inaperçu, pourtant on tenait là une bien belle collection de ritournelles électro-pop vénéneuses et mélancoliques à souhait.

En 2010, les deux acolytes, toujours signés chez Buzzin’Fly le label de « Mr. Everything but the Girl » Ben Watts viennent à nouveau charmer nos oreilles de leurs histoires pas toujours très gaies en se recentrant plus sur leurs racines indie-rock que sur leurs souvenirs de dancefloor. « Left » ne sera certes pas l’album de la consécration pour le duo de Perpignan mais son côté pop plus assumé devrait sans doute séduire plus d’auditeurs que « Pain Disappears ». Le chant un peu détaché, l’accent frenchy apportent une dimension séductrice supplémentaire à « Left » qui devraient intéresser à nouveau les remixeurs, on se souvient du remix épique de « Dead Souls » par Radioslave, véritable tuerie minimale pour dancefloors les plus exigeants. L’album est disponible en intégralité et gratuitement sur le site de Buzzin’Fly.

Mademoiselle Caro and Franck Garcia ‘Soldiers’ (Live Acoustic Version)

Cela pourrait vous intéresser

Magenta – Un Peu d’Amour

Vidéo : Magenta – Un Peu d’Amour (avec Yoa)

Après les discours riants du duo comique Vincent Lindon et Volodymyr Zelensky sous le regard complice et ému de Thierry Frémaux en ouverture du 75ème festival de Cannes, on avait envie d’un peu d’amour, petit lâcher prise offert par Magenta avant leur nouvel EP disponible le 17 juin et en précommande ici.
Brisa Roché & IX

I want my BRMD !

Attention. Alerte OMNI. Brisa Roché & IX (prononcer ixe nous précise t-on) bousculent le dress code musical avec leur « Heavy Dreaming pop » qui ne rentre pas dans les cases.

Plus dans Chroniques d'albums

Jana Horn

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.