Catégories
Chroniques d'albums

Jónsi (Sigur Rós) – Go

Chronique cd : Jonsi - Go

On vous l’annonce depuis des mois déjà, ça y est, l’album solo du leader du groupe islandais Sigur Rós est enfin là ! Avant un rapide passage au Bataclan le 7 juin prochain, décryptage de cette petite merveille.

Jónsi : Go

À l’annonce du projet, en anglais, beaucoup de dents ont grincé. D’aucuns brandissant déjà des menaces de lutte contre l’ego d’un leader aussi énigmatique que sa troupe. La réponse aux doutes et aux appréhensions n’en est donc que plus radicale.

Go désarçonne, et ce dès les premières secondes. Là où Sigur Rós ancre sa musique au plus profond des racines sylvestres et des noyaux terrestres, Jónsi vient taquiner les cimes et les sommets balayés de vents glacials.

Le pari était de taille: co-ambassadeur de la musique islandaise, le groupe brille depuis plus de quinze ans par un mysticisme toujours plus épais, une complexité travaillée et une opacité enveloppante qui font toute la profondeur d’une musique qu’on ne finit plus de (re)découvrir.

Go est un album clair, pur et léger au premier abord, neuf chansons comme autant de jeux d’un enfant qui rêve de nuages et d’envolées icariennes.
Passée l’impression de vent frais, la complexité se dessine et chaque morceau se déguste alors comme un millefeuille: la voix du jeune homme se fait plus musclée qu’à l’accoutumée, explore des territoires inédits, prend des risques; les instrus sont plus directes, plus identifiables peut-être mais les ficelles sont clairement différentes.

Là où un Von donne envie de s’allonger dans la pénombre d’un sous-bois, Go prend par les tripes, les mains, les pieds, et pousse à la danse, au sourire et à l’épanouissement.

Le recours à l’anglais aurait pu noyer les compositions dans des dérives textuelles destinées à combler un manque de fond musical, il n’en est rien: vous n’en retiendrez pas un traître mot, simplement des sons se mêlant à des strates d’instruments et des impressions voire des émotions pour les plus ouverts d’entre vous.

Mention spéciale à Animal Arithmetic, joyeux bordel de casseroles courant après une pop song perdue dans des méandres ensoleillés.

Il en a dans le ventre ce garçon-là, et après quinze ans de compositions sublimes, on ne peut qu’admirer une propension à se réinventer sans se trahir.

L’interview de Jónsi par Agnès.

Le clip de Go Do:

Jónsi (Sigur Rós) – Go4.0
8/10
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Avant Scène par Rémy Grandroques

Avant Scène par Rémy Grandroques

Voilà plusieurs années que je travaille sur des festivals, et que je suis armé de mon Holga. Un appareil très discret. Le boitier idéal pour passer inaperçu pendant les changements de plateau ou les balances, et faire cette série « Avant Scène » en tout tranquillité. Enfin presque ! Il m’est arrivé de me faire…
Queens Of The Stone Age @ Rock en seine 2010

Les groupes de Rock En Seine au charisme de moule

J’ai photographié presque 45 groupes de ce Rock En Seine 2010, il en ressort une constante, il y a des groupes intéressants à voir en live et d’autres dont l’écoute de l’album procure un bien meilleur divertissement que de se les taper en concert. Petit florilège des groupes les plus chiants visuellement (quoique parfois ils…
Photos concert : Massive Attack - Rock en seine 2010

Rock En Seine, 2e journée avec Massive Attack

Après une nuit de sommeil réparateur, le festivalier revient frais, dispo et arborant un t-shirt propre. La palme revenant aujourd’hui au jeune homme arborant fièrement la classification périodique des éléments chimiques sur le poitrail.
Jónsi

Interview de Jonsi (Sigur Ros)

C’est son premier jour de promotion, Jónsi est frais et dispo pour parler de son nouvel album ‘Go‘, un projet solo. Il m’indique que j’ai du rouge à lèvre sur les dents : est-ce une tactique pour me déstabiliser ? Je suis sur mes gardes : c’est toujours louche une personne que tout le monde…

Jónsi – Boy Lilikoi

Jonsi Jónsi Birgisson (leader du groupe islandais Sigur Ros) sera-t-il le Mr-Keep-Busy de 2010 ? Outre le projet Riceboy Sleeps, en collaboration avec Alex, son compagnon, sorti quelques mois plus tôt, et un nouvel album de Sigur Ros sur le feu, mars 2010 verra la sortie de son premier projet solo, en anglais, intitulé Go,…

Plus dans Chroniques d'albums

Nadine Shah - Kitchen Sink

Nadine Shah – Kitchen Sink

Après avoir traité des problèmes géopolitiques mondiaux sur Holiday Destination, l’anglaise Nadine Shah change de braquet et décide de s’occuper d’elle et de la société anglaise. Sur ce quatrième et nouvel album, elle passe à la moulinette les défauts de la société anglaise et a écrit, inconsciemment, ses meilleures chansons.
Lane - Pictures of a Century

LANE – Pictures of a century

Le coup de poing musical de la semaine (ou du mois, voire de l’année) est signé LANE (pour Love and Noise Experiment). Avec dans ses rangs des anciens Thugs et des anciens DARIA, on savait que le niveau serait relevé. Il l’est tellement que les chansons de ce premier disque débordent dans notre salon et…

Manopolo – Billie

Premier EP pour le duo amiénois. Premier EP avec quatre morceaux qui allie la soul et le blues. Quatre morceaux écrits pendant le premier confinement. Quatre morceaux qui sont autant de rêves éveillés.
Built to Spill - Built to Spill plays the songs of Daniel Johnston

Built To Spill – Built To Spill Plays the Songs of Daniel Johnston

Doug Martsch a toujours été un immense fan de feu Daniel Johnston. Il reprenait, dès 1994, les chansons de ce dernier avec la première version de Built To Spill. En 2017, l’agent de Daniel Johnston proposa à Martsch que BTS soit son backing band. L’affaire fut conclue. En trois ans, beaucoup de choses se sont…

Jehnny Beth – To love is to live

Et entre les deux, la rage. Entre un S et le verbe aimer. La rage, en forme d’apostrophe impossible, quand les deux ne veulent pas se coller. S’aimer, pourtant. To love is to live, comme l’annonce Jehnny Beth. Vivre. Aimer. Vivre et puis aimer. S’aimer peut-être, s’aimer enfin, tant ses chansons prennent la forme d’un…
Régina Demina - Hystérie

Régina Demina – Hystérie

On voudrait voir la dame blanche, en short serré, talons aiguilles et joli décolleté, on se trouverait probablement au bon endroit. On souhaiterait voir la Belle et la Bête monter une barre de pole dance, ou Atchoum se maquiller en princesse, on le serait probablement encore aussi. Car Régina Demina est un enchevêtrement de peut-être,…
Snowgoose - Making of you

Snowgoose – The Making Of You

Anna Sheard et Jim McCulloch ont enfin décidé de donner une suite à Harmony Springs, le premier album de Snowgoose sorti en 2012. Accompagné de la crème de la scène écossaise, ce duo rend une copie folk impeccable.