Moodoïd & Juliette Armanet – Clair de nuit

Il ne resterait plus qu'à attendre. Pour le meilleur. Un côté seventies et sérénade désaturée, col roulé et petit feu de cheminée, et puis la peau de bête, synthétique, inspiration allemande, berlinoise même. Une naïade allongée, deux au mieux, pas plus, inutile d'exagérer, et juste pour le style, et un mâle posé là, un peu penseur, un peu Rodin, torse glabre ou moumouté.

Immédiatement, il pourrait y avoir ça… Du kitsch et du coloré. Mais de derrière alors, sans l’être vraiment. Sans le montrer. Quelque chose étrangement suranné, de loin ou par instinct. Ça jouerait du rétro, ça ferait dans l’arty. À donner des envies.

Mais ça serait moins chatouilleux, plus raffiné, moins peau de bête, plus satiné. Un duo Moodoïd et Juliette Armanet. Un peu psyché, un peu léger, pastille à la menthe ou éthéré…

Discographies

Des envies donc, c’est certain. Des envies, peut-être. À se refaire la nuit et à attendre le jour, pastel, paré de bleus pâles, de roses et de violets. À observer Paris, d’une chambre chiche que l’on voudrait coquette. Et coquette, d’ailleurs elle le serait, et forcément, car ce serait la tienne. Et qu’il y aurait tout, rien et juste nous. Paris au-dessous, déjà le matin. Comme un début…

Moodoïd & Juliette Armanet – Idéal (PrimaDonna Session)

Cela pourrait vous intéresser

petits kits inutiles #1 – Juliette Armanet

Les petits kits inutiles #1 – Juliette Armanet

Soul Kitchen lance en exclusivité mondiale les petits kits inutiles. Des kits à monter chez soi qui ne servent strictement à rien, mais grâce auxquels tu pourras vivre des moments privilégiés avec tes chanteuses et chanteurs préférés, tout en restant dans ton salon. Alors prends tes plus beaux ciseaux et découpe-les ! Dans ce premier numéro, […]
Cavale

Cavale – Le crocodile, les chouchous et le clitoris

Tout colle. Derrière la confortable banquette émeraude où elle est enfoncée, un crocodile coiffé d’un couvercle de vieille cafetière sur le crâne se donne des airs farceurs ou de joyeux touriste. A sa gauche, deux canards, empaillés comme lui, se disputent la porcelaine d’une tasse toute britannique. Le thé, qui aurait pu s’y trouver, doit […]
Fishbach

Fishbach – La vie dans le mille

Il est des évidences comme il est des histoires d’équilibristes, de solistes pyromanes, de grands brûlés. Les écorchés, et leurs sublimes flammes. Fishbach est sûrement tout ça. La beauté d’un sourire triste. Une élégance tragique. Une pasionaria dénudée, et la grâce d’un cœur encombrant.
Juliette Armanet

Juliette Armanet – Pour de vrai…

Juliette, cette chronique, j’ai longtemps hésité à l’écrire. Mes textes à moi, Juliette, parlent de Castafiore en noir et blanc, de Buster Keaton en couleur, des amours comme des montées d’échafaud. Ils parlent de travellings arrière, que l’on aurait envie de faire en marche avant. Ils parlent de sonneries de récré, de chemins de vacances […]

Plus dans News

Rover

Rover a du cœur !

Wicked Game a fait irruption dans nos vies avec Sailor au volant et Lula le vent dans les cheveux entre incendie et sa sorcière de mère. Depuis ce titre hante les fins de soirées alcoolisées et a été repris maintes fois. C’est le tour du bon géant Rover.
Lonny – Le Goût de l’Orge

La caresse de l’ivresse

Non, Le Goût de l’Orge n’est pas une ode aux buveurs de bière. Et pourtant. On se fabrique parfois du chagrin après quelques pintes.
Moondog

In the Moondog’s world

Samedi 14 mai à 20h sur la Grande Scène de l’Opéra de Lyon aura lieu un moment magique unique, un concert se faisant rencontrer Louis T. Hardin alias Moondog avec entre autres, John Greaves, Bertrand Belin, Borja Flames, Melaine Dalibert, David Sztanke, Olivier Mellano, Midgets! ou encore Gavin Bryars.
Bertrand Belin - Tambourvision

Tambour-major !

Voir l’envers de l’homme est sans doute plus facile en skate. Bertrand Belin revient avec un disque intemporel et quasi dansant.